Avoir l’air occupé à tout prix : la nouvelle culture indésirable du 9 à 5

Article rédigé par : le 30 avril 2014.

La game du bureau, c’est un peu le prolongement de la cours d’école. Les  populaires voudront se faire voir à coup de sonneries de iPhone dans les corridors. Un jeu auquel les travailleurs qui maîtrisent l’art de la priorité ne joueront pas. Avoir l’air occupé à tout prix, c’est la nouvelle culture désagréable et indésirable du 9 à 5.

Travailler

 

« Je n’ai pas le temps »

Faire de longues heures et se plaindre à quel point il manque de temps dans une journée serait-il devenu un symbole de succès (réf. Why You Need to Stop Bragging About How Busy You Are)?

Si ce n’est pas le cas dans votre culture d’entreprise, on dit néanmoins que ce serait le cas dans plusieurs milieux de travail désormais. C’est vrai ça?

 

Changement de vocabulaire

Personnellement, j’ai toujours le temps, toujours. Quand je n’ai vraiment pas eu le temps en fait, je dis que « Je n’ai pas été en mesure de prioriser ce dossier » , c’est plus authentique!

Busy

 

« Personne n’est trop occupé en ce monde, tout est une question de priorité » (traduction-maison)

Au travail, j’ai cette phrase sur mon babillard. Je la pointe souvent à mes collègues à leur plus grand désagrément…haha! Quand vient le temps de convaincre la personne dans mon cadre de porte d’aller dîner :

  • Collègue : Mmm, pas le temps ce midi on se reprendra!
  • Moi (qui pointe mon babillard) : (…)
  • Collègue : Je sais les priorités, je SAIS!! Mais qu’est-ce tu veux c’est l’gros rush en ce moment!
  • Moi (qui pointe mon babillard avec insistance) : (…)
  • Collègue : Ok! Ok! Mais allons juste en bas
  • Moi : Yessssss! Allons célébrer cette victoire sur l’improductivité!

 

Je suis une plaie sympathique ;)

 

Prendre du recul

Une petite pause de 30 minutes, un lunch à l’extérieur, un collation au café d’en bas, jaser avec un collègue. Prenez des pauses. C’est une meilleure stratégie à long terme.

Vous pourrez réfléchir sur vos actions à venir, vous aurez l’air au-dessus de vos affaires vs. les lièvres.

Personne n’a envie de vous voir à bout de souffle. Profitez de la vie. Soyez heureux(se)!

Tortue

 

« Matthieu, tu ne comprends pas, je suis VRAIMENT très occupé. »

Seriez-vous prêt à dire que vous êtes plus occupé que moi? Ou que lui? Ou qu’elle? Votre taux d’occupation est subjectif et votre seuil de tolérance, variable (Réf. Do You Work Hard?…Really?…I Don’t Think So – en anglais).

 

Que vont-ils penser?

Un être humain ne peux tout simplement pas être productif à 100% du temps. Les meilleurs employeurs l’ont déjà compris.

L’improductivité se voit souvent de loin, surtout chez ceux qui se démènent pour avoir l’air occupés!

 

Gagnez du temps

Fermez les courriels, le téléphone, coupez dans les meetings inutiles pour être plus concentré sur ce qui apporte de la valeur.

Automatisez votre travail. Vous le pouvez. La technologie est là pour vous aider. En 2014, nombreux sont les experts et les logiciels qui peuvent vous aider à cet effet. Ceci dis, je ne vous dis pas de prendre des assistantes-virtuelles en Inde comme dans « The 4-hour Workweek ». Néanmoins, certains des trucs qu’on peut lire dans ce livre sont efficaces, comme les courriels automatiques, les FAQ, l’art de la délégation et du refus.

 

Pensez productivité

La productivité, ça se réfléchi.

Envoyer ma candidature à des chasseurs de têtes

1 Commentaire

  1. Bonjour Mathieu,
    Je me permets de vous contacter suite à la découverte de l’œil du recruteur car je souhaitais vous faire découvrir le service http://www.focus-emploi.com dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles sur le thème de l’emploi.
    En espérant que le concept vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…
    Audrey
    Responsable communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php
$(document).ready(function() { $(".cv-preview").fancybox(); });