Les bonnes manières en entrevue en 10 trucs concrets

Article rédigé par : le 15 octobre 2014.

La bienséance, les bonnes manières, l’étiquette. Toutes des expressions qui semblent tout droit sorties du 19e siècle. Pourtant, elles ont encore leur place dans le milieu du travail. Surtout en entrevue!

suitcase photo

 

Trop souvent, je rencontre des candidats qui semblent avoir laissé leur savoir-être au vestiaire. Même si vous appliquez sur un poste qui ne nécessite pas de relations avec le public, vous vous devez d’avoir une présentation réfléchie. Pensez à ceci: les gens que vous allez rencontrer tenteront de vous décortiquer, de vous analyser et de vous comprendre. Ils s’imagineront en train de travailler avec vous. La plupart d’entre eux se feront une idée à votre sujet dans les 5 premières minutes.

Voici 10 trucs simples pour leur plaire dès les premières minutes de l’entretien:

 

1) La poignée de main: Vous connaissez la chanson. «Une poignée de main ferme, mais pas trop ferme… Essuyez votre main si elle est humide… Pratiquez votre poignée de main avec quelqu’un…» Mon conseil: au-delà de la poignée de main en elle-même, le contact visuel est primordial. En serrant la main de votre interlocuteur, regardez-le dans les yeux et souriez. Oui, souriez! Cheese! :)

2) Le volume: plusieurs personnes, lorsque stressées, parlent fort. Très fort. Malheureusement, votre ton de voix lorsque trop élevé peut vous faire paraître intransigeant, voire agressif. Parler très fort ne donnera pas plus de poids à vos dires! Mon conseil: même s’il y a deux ou trois personnes à l’entrevue, maintenez le même ton de voix que vous avez normalement dans une conversation un-à-un. Gardez en tête qu’il s’agit d’une conversation et non d’une présentation.

3) Le droit de parole: Ne coupez jamais la parole à vos interlocuteurs. Attendez toujours la fin des questions avant de répondre. Mon conseil: Partez avec la présomption que vous n’avez pas le droit de parole tant et aussi longtemps qu’on vous ne l’accorde pas.

4) Le regard: Regardez vos interlocuteurs dans les yeux. Si vous avez plus d’un interlocuteur, alternez votre regard d’un à l’autre. Si vous oubliez de regarder l’un de vos interlocuteurs, retournez-vous vers lui dès que vous y pensez.

5) La posture: S’affaler sur sa chaise n’apporte rien de bon à votre image. Même chose pour ceux qui voudraient se croiser les bras. Mon conseil: si vos deux avant-bras ne peuvent se déposer sur la table confortablement jusqu’aux coudes, c’est que vous n’avez pas une bonne posture d’entrevue. Autre chose: une fois bien assis, penchez le haut du corps légèrement vers l’avant en vous appuyant sur vos avant-bras déposés sur la table. Cette posture démontre votre intérêt envers votre interlocteur.

6) Les questions: On vous donnera l’opportunité de poser vos questions à la fin de l’entretien. Choisir de ne poser aucune question se traduit généralement comme un manque d’intérêt et/ou comme un manque de respect envers vos interlocuteurs. Mon conseil: Imaginez-vous à un rendez-vous galant. Vous n’aurez surement pas de deuxième rendez-vous si vous ne posez aucune question à votre invité(e)! Préparez-vous donc des questions à l’avance.

7) La préparation: N’arrivez pas les mains vides. Ayez en votre possession au moins 2 copies de votre CV, la description du poste et la liste de vos questions. Si votre poste requiert d’avoir un portfolio, arrivez avec un support pour le présenter (portable, tablette, impressions). N’oubliez pas d’apporter un stylo!

8) Le sens de l’humour: À utiliser avec parcimonie. La plupart du temps, 2 ou 3 plaisanteries ne sont pas de refus pour alléger l’atmosphère. C’est même à votre avantage au Québec d’avoir un sens de l’humour et de l’auto-dérision. Mon conseil: pas plus de 3 jokes dans votre interview! Sinon, on va penser que vous ne pouvez pas être sérieux lorsque nécessaire.

9) Le code vestimentaire: les codes vestimentaires n’ont jamais été aussi flexibles dans nos entreprises du Québec. Ce n’est pourtant pas une raison de laisser votre habillement au hasard lors de l’entrevue. Mon conseil: fiez-vous à des photos publiques de l’organisation. Allez sur leur site Internet, sur leur page Facebook. Regardez comment les gens y sont habillés. Peu importe le résultat de vos recherches, n’y allez jamais pour le strict minimum. Dans le pire des cas, si vous pensez être trop ‘chic’ une fois rendu sur place, il est plus facile d’enlever un veston ou une cravate que d’en trouver ;)

10) Le salaire: L’entrevue en personne n’est pas le bon forum pour parler de salaire, d’avantages sociaux, ni même d’horaire de travail. Le gestionnaire veut avant tout savoir si vous êtes motivé par le poste. Mon conseil: gardez toutes vos questions relatives aux conditions de travail pour votre prochaine discussion au téléphone avec le recruteur.

 

NB: L’utilisation du genre masculin dans ce texte sert uniquement à en alléger la lecture.

Obtenir de l’aide en emploi

7 Commentaires

  1. Vraiment très pertinent comme article! Merci!

  2. Oui les candidats le lisent :)

  3. Bons trucs.
    Faut-il les apprendre?
    Je pense qu’il y une différence entre un junior et un Senior.
    Je serai ravi de savoir les clés de réussite d’une entrevue de recrutement de Senior (de type Directeur, Manager…).

    • Bonjour Kais. Merci pour votre commentaire.

      En effet, il existe certaines différences entre les entrevues pour un poste junior et un poste senior. On s’attend du senior à ce qu’il puisse entretenir de plus longues conversations, qu’il démontre de la maturité et de la conviction dans ses propos, en plus d’avoir une présentation impeccable. Quand je parle de « présentation impeccable », je ne parle pas nécessairement de vêtements mais plutôt du discours. Quelqu’un de senior devrait avoir suffisamment de contenu et de confiance en soi pour mettre de l’avant des exemples concrets, des situations de travail vécues et des anecdotes de sa carrière sans que le recruteur ait à lui demander ces exemples.

      En ce qui concerne les « trucs d’entrevue » dans cet article, ils sont applicables pour tout type d’entrevue que ce soit junior ou senior.

      • Bonjour M. Turcotte,

        J’aimerer avoir des conseils svp pour une entrevue de groupe qui dure une heure.

  4. J’ajouterais de faire attention au parfum et odeurs corporelles.
    Vous voulez que le recruteur se souvienne de vos propos pas de l’odeur de votre parfum ou de votre corps. Même un parfum qui sent très bon, en trop grande quantité et dans un espace fermé comme une salle d’entrevue, peut être dérangeant. Vous ne voulez surtout pas donner mal à la tête ou au cœur au recruteur.
    Alors dans ce domaine comme dans la vie en général, trop c’est comme pas assez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php
$(document).ready(function() { $(".cv-preview").fancybox(); });