Collaborez au site Created with Sketch.


Chercheurs d’emploi, vous perdez votre temps!

Article rédigé par : le 17 mars 2015.

La situation est typique: vous êtes chercheur d’emploi et malgré toutes vos applications sur des postes affichés en ligne, vous n’êtes pas appelé en entrevue. Pourtant, 1) vous avez mis votre CV à jour, 2) l’internet n’a pas de secret pour vous et 3) vous vous considérez comme un employé au-dessus de la moyenne. Alors, où est le problème?

Le problème, c’est que vous perdez votre temps.

Image Je tourne en Rond

Marché caché vs. marché public

Nous avons écrit au sujet du marché « caché » de l’emploi précédemment.Vous pouvez relire cet article ICI. Ce que vous devez savoir c’est qu’une grande proportion des postes ne sont jamais affichés. En fait, les meilleurs postes sont comblés bien avant qu’on pense à les afficher. Et même lorsque certains postes finissent pas être affichés, il arrive souvent qu’un candidat soit déjà pressenti pour le poste!

Pour combler un poste rapidement, le recruteur et ses collègues penseront aux candidats qu’ils connaissent déjà: les candidats à l’interne, les références et les gens de leur réseau. Si vous ne faites pas partie de ces personnes privilégiées, vous venez de manquer le bateau.

 

Le cercle de confiance

Vous rappelez-vous du film « La Belle Famille » avec Ben Stiller?

Imaginez que le rôle du beau-père soit incarné par votre futur employeur. Ce dernier est exactement à l’image du beau-père: il est méfiant et il privilégie seulement les gens qui se retrouvent dans son « cercle de confiance ». Évidemment, votre objectif est de faire votre place dans ce cercle de confiance.

Alors comment allez-vous y arriver?

La réponse est simple: il faut se faire référer. Selon Lou Adler, un guru du recrutement aux États-Unis, un candidat a 20 fois plus de chances d’avoir une entrevue d’embauche s’il est référé de l’interne que s’il applique seulement en ligne.

Vous aviez bien lu: 20 fois!

Vous comprenez maintenant l’importance du cercle de confiance.

Circle of trust

 

Ce n’est pas tout!

Ce que vous ne savez pas, c’est qu’une référence d’un employé à votre sujet pourrait non seulement vous permettre de décrocher une entrevue, mais en plus d’obtenir un emploi qui semblait à première vue trop senior pour vous.

Prenons l’exemple d’un emploi que vous convoitez pour lequel vous répondez à seulement 60% des requis. Le recruteur qui verra votre CV le mettra rapidement dans la pile des candidats rejetés s’il n’y voit pas le potentiel.

Maintenant, reprenons le même exemple mais avec une référence. Vous réussissez à convaincre un employé du département convoité que vous méritez d’être référé. Celui-ci parlera de vous au chef d’équipe qui embauche. Le chef d’équipe, qui constatera l’enthousiasme de son employé par rapport à votre candidature, décidera de faire fi de l’écart entre votre expérience et celle nécessaire pour le poste. Le chef d’équipe demandera au recruteur de vous inviter en entrevue.

 

Bref…

Si vous faites uniquement appliquer sur des postes en ligne, vous perdez votre temps. Vous avez avantage à mettre plus de temps dans le réseautage. Cette méthode augmente vos chances d’entrevue et la qualité des postes auxquels vous aurez accès.

Dans mon prochain billet de blogue, je vous montrerai comment bâtir un réseau de contacts solide et ultimement décrocher l’emploi que vous convoitez.

Améliorer mon profil LinkedIn

11 Commentaires

  1. 80 % vrai ! Parfois en une seule demande d’emploi ça pourra marcher. Moi je suis toujours en recherche d’emploi dans le domaine de la réception et le travail de bureau (agent de bureau classe 2 ou 3) et je tourne, tourne et tourne et si je suis invitée à une entrevue je sens qu’on m’invite pour qu’on fasse une promotion pour leur magasin ou établissement. Je suis tellement tannée de chercher et de postuler.

    • Gardez espoir, Jenny. Il existe plusieurs compagnies qui recherchent dans votre domaine. Profitez du temps libre pour développer vos compétences (langues, logiciels, rédaction, etc.) et rendre votre candidature encore plus attirante!

  2. Great article Maxime! Thanks. Indeed, here are some tips for immigrants looking for jobs to add on.

    I do completely agree with Maxime’s statement. However, a significant question arises for those who have just landed Quebec! Where and how to start networking from? Immigrants get settled with considerably weak networks and they go the conventional way – apply and apply. Candidates have to rely volunteering, social media (LinkedIn) and to benefit from the minor networking event they go through. Basically, what they do in their home countries, has to be reshaped according to our culture and our codes. Do you have any other recommendations?

    ca.linkedin.com/in/stefsaad

    • Hi Stef. Thank you for your comment.

      I must admit that newcomers have usually a weak local network. This is why a lot of them decide to take a class or a degree upon arrival. It helps them build a network in their field of work.

      Meanwhile, I think you should maximize your online presence and your social involvement. Build yourself a website, a portfolio and a strong LinkedIn presence. Why not a video of yourself telling why you are the « best hire of the year »? Attend all events in your field of work. Volunteer to do free stuff and free work.

      Two things that companies are willing to pay for: determination and involvement ;)

  3. BON! j’ai bien parcouru votre site et si je me réfère a certains articles qui je crois me touchaient plus particulièrement hé bien,,,la perspective d’avenir pour arriver a décrocher un emploi se montre sous des aspects sombre en se qui me concerne!
    *Points de références; jouerons en ma défaveur.
    *Points de référence a l’interne… !!!! Néant total
    *Point du bilinguisme: Encore une fois, en ma défaveur!
    ECT…
    Je vogue de site en site a l’affût de bons conseils et surtout à la recherche intensive et désespéré d’un poste ou même un
    (n’importe quoi en urgence)
    Non mais, vraiment,,, comment arriver a s’en sortir alors que les chances d’obtenir un poste en tant qu’inconnu s’avère quasi inutile voir de zéro passant par minus !!!!!
    Vous avez mentionnés que les chercheurs d’emploi tournent en rond!Laissez moi vous dire que,,, vous avez entièrement raison!

    La réalité de vos articles sont si réels et frappants qu’ils anéantissent les espoirs que je m’entêtais à préserver malgré tous les efforts et les urgences auxquels je suis confrontés au quotidien,,, !
    Désespérée, anxieuse et maintenant en urgence, j’appréhende le jour ou ENFIN un recruteur daignera m’offrir un simple entrevu.

    Le pire en ce moment c’est que,je n’ai même plus les moyens de m’offrir l’espoir!!!!! =(

    • Courage Madame,

      Je sais ce que vous vivez mais ils existent beaucoup d’autres méthodes pour vous démarquer dans votre profil de carrière. J’en suis certaine
      Avez-vous fait les Clubs de recherche d’emploi? Je sais ce n’est pas facile, et moi aussi j’ai de nombreux obstacles à surmonter et pourtant j’ai déjà décrocher une entrevue après 2 semaines de recherche intensive. Croisons les doigts…

    • Bonjour Cj. Je suis désolé d’entendre votre histoire. Malheureusement, vous n’êtes pas seule dans cette situation.

      Je constate que le marché de l’emploi est de plus en plus difficile et précaire, notamment pour les individus qui travaillent dans des emplois contingentés.

      Il existe surement des raisons pour lesquelles vous n’êtes pas retenue en entrevue. Je vous suggère de contacter mon collègue Matthieu qui prendra soin d’optimiser votre candidature.

      Si votre situation budgétaire devient urgente, je vous conseille de prendre un emploi d’appoint.

      Courage!

  4. Bonjour,

    Je lue et relue vos articles concernant le marché caché de l’emploi. Est-ce a dire que les méthodes préconiser par les Clubs de recherche d’emploi sont obsolètes? Je vous donne un exemple: Ils vous font rechercher dans l’annuaire téléphonique les entreprises qui vous intéressent le plus dans votre domaine avec méthode pour passer au travers les mailles de la réception afin qu’il vous dirigent directement aux secteurs de l’entreprise. Vous prenez en note son nom ainsi que sa qualité auprès de celle-ci ensuite vous vous vendez et même si celle-ci n’a aucune emploi a vous proposer dans le moment vous offrez de rester en contact avec lui ou de visiter l’entreprise et lui demander de bien vouloir garder votre candidature en banque et de l’envoyer a d’autre compagnie à qui votre profil de carrière convienne.

    Alors que pensez-vous de cette méthode?

    • Bonjour Lucie.

      La plupart des recruteurs sont disponibles en ligne (notamment sur LinkedIn) et préconise une approche en ligne pour garder la trace de leurs communications. Pour les plus petites compagnies qui n’ont pas de recruteur ou de responsable RH, vous pouvez communiquer directement avec le superviseur. En 2015, les gestionnaires (qu’ils soient en RH ou non) vont consulter plus régulièrement leurs courriels que leur téléphone.

      Pour ce qui est de se présenter sur place, ne le faites pas sans rendez-vous. Plusieurs n’apprécient pas cette approche qui, selon moi, manque de tact.

      Donc l’approche directe, oui! Par téléphone OK, mais surtout par courriel ou par LinkedIn.

  5. Bonjour Maxime,

    Je suis diplômée en génie électrique depuis 2014 mais je n’arrive toujours pas à trouver du boulot. Je suis littéralement désespérée. J’aimerai avoir des conseils si possible.

  6. Je suis diplômé en relations industrielles au B.Sc. en relations industrielles en 2013, j’ai travaillé quelques mois dans un syndicat mais ça n’a pas fonctionné (j’ai accepté un remplacement sur un poste qui était trop exigeant par rapport à mon niveau d’expérience, alors que j’étais en probation. Depuis décembre 2013, j’ai eu 8 entrevues, 4 du côté syndical, 4 dans le secteur public / parapublic et depuis janvier 2014 je n’ai plus rien. Dans le secteur privé, je n’ai jamais eu une entrevue (je crois qu’on a peur de mon profil parce que j’ai travaillé du côté syndical). Actuellement, je fais une maîtrise pour ne pas laisser de trou dans mon CV mais quand ça sera terminé je vais avoir le même problème…

    1) Si j’indique que j’ai une maîtrise on va me dire que je suis trop qualifié pour des postes de junior (techniciens, agents);

    2) Si je cache ma maîtrise on va me dire que j’ai un trou de 3-4 ans dans mon CV;

    3) Si je postule sur des postes de conseiller/conseiller spécifique on va me dire que je n’ai pas assez d’expérience…

    J’ai vraiment l’impression que ma situation est sans issue. Ça fait 2 ans maintenant que je suis sans emploi, j’en ai marre de me faire dire « ah c’est temporaire, ça va passer », non, justement! Après 2 ans ça commence à devenir permanent comme situation, et ça finit par avoir un impact sur mon estime personnelle (j’ai l’impression d’être bon à rien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)