Devriez-vous indiquer le statut « À la recherche d’une nouvelle opportunité » sur LinkedIn?

Article rédigé par : le 4 novembre 2014.

Vous entendrez qu’il faille indiquer le statut « À la recherche d’une nouvelle opportunité » (ou son équivalent) lorsque vous cherchez un emploi sur LinkedIn. Que faut-il en penser?*

A la recherche de nouvelles opportunites

 

*Article révisé le 30 septembre 2016.

 

Êtes-vous toujours en emploi? (chercheur d’emploi passif)

À moins que votre employeur soit au courant de vos recherches, la question ne se pose même pas!

 

En recherche d’emploi active?

Puis, dans le cas d’une recherche d’emploi active, il faut se demander :

  • Comment les recruteurs utilisent-ils LinkedIn pour recruter?
  • Quels types d’employés recherchent-ils sur LinkedIn?

Pour résumer le tout en une courte phrase : les recruteurs utilisent les options de recherche sur LinkedIn pour recruter des profils spécialisés.

Êtes-vous un spécialiste?

La meilleure stratégie des recruteurs dans LinkedIn repose sur les recherches ciblées de candidats ou les envois massifs de courriels.

Quelques faits divers :

  • Ceux que j’ai déjà approchés qui avaient une mention « À la recherche d’une nouvelle opportunité » étaient des ingénieurs, biologistes, informaticiens. D’autres expertises comme l’administration de baux, la gestion exécutive (directeurs, présidents et vice-présidents), la géomatique, la médecine, la représentation technique…Bref, des spécialistes;
  • Dans les envois de InMails (l’équivalent d’un courriel) massifs, les gens qui ont la mention « À la recherche d’une nouvelle opportunité » ne bénéficient pas d’un traitement privilégié. Au contraire…
  • Nous n’utilisons PRESQUE JAMAIS l’outil de recherche avec les mots-clés « À la recherche d’une nouvelle opportunité ».  À moins que nous voulions embaucher quelqu’un le plus rapidement / facilement / gratuitement possible, votre disponibilité ne vaudra pas grand chose aux yeux de…quiconque. Désolé :(

 

Les facteurs « Temps » et « Argent »

En effet, les facteurs Temps et Argent peuvent vous sauver avec le statut « À la recherche d’une nouvelle opportunité ».

  • Temps : il faut habituellement attendre qu’un candidat donne son deux semaines de préavis avant de débuter pour nous un chercheur actif devient soudainement plus attractif.
  • Argent : la dépense d’affichage qui peut varier de 100$ à 500$, de plus petites entreprises seront donc tentées d’utiliser LinkedIn pour trouver rapidement et gratuitement.

 

Un positionnement dangereux

Se positionner comme un chercheur d’emploi actif comporte une connotation négative.

Le statut est susceptible de vous positionner comme chercheur d’emploi sur le long terme et de vous emprisonner dans ce cercle vicieux du quémandeur (à ce sujet lire « Immortaliser son statut de recherche d’emploi sur le Web, un geste fatal »). Votre profil est de moins en moins désirable plus le temps avance…

C’est peut-être même une question de nature humaine. Un peu comme en amour, on désire les gens moins accessibles.

Le comportement du recruteur est prévisible : il préfèrera les chercheurs passifs. Avec cette méthode, il ne doutera pas d’une quelconque raison liée à la perte d’emploi qui, disons-le, n’est pas toujours dévoilée de manière véridique.

 

Alors, qu’est-ce qu’il faut faire?

Privilégiez un positionnement de mots-clés dans votre « headline ». C’est l’élément crucial pour ressortir plus haut dans les résultats de recherche.

Il faut maximiser les 120 caractères permis et donc, remplir cette section le plus possible. Utilisez des mots à la fois populaires mais en même temps, spécialisés, évocateurs, inspirants et axés sur les résultats (réalisations) / le secteur d’activité / les compétences, etc. Pas évident, non?

Par exemple, « Développement d’affaires en sérigraphie | Accroissement des revenus | Vente commerciale | Analyse du service à la clientèle ». Les variantes sont infinies, usez de votre créativité!

Une autre stratégie, plus risquée, consiste à délaisser les mots-clés pour y aller d’une phrase 100% unique et très originale. Par exemple, « Je fais des high five à tous les clients » (n’importe quoi, haha!). À utiliser avec discernement! ;)

 

D’autres bonnes pratiques

Ce que tout le monde dit et qui est très vrai :

  1. Tentez des approches privées sur le réseau. C’est comme ça que votre investissement de temps sur la plateforme sera la plus rentable. Pensez à des contacts singuliers et personnalisés, par messagerie privée;
  2. Sélectionnez les gestionnaires d’embauche pour vos approches plutôt que les ressources humaines (…qui vous redirigeront vers leur système de recrutement);
  3. Mettez l’accent sur ce que vous pouvez faire pour eux;
  4. Passer du temps avec vos proches. Tout comme dans LinkedIn, vos amis ont des connexions de 2e et 3e niveau que vous ne connaissez pas encore;
  5. Servez-vous d’un maximum de fonctionnalités de la plateforme pour que l’algorithme de LinkedIn vous aime.

 

L’algorithme de recherche

Le fonctionnement de LinkedIn serait plus simple qu’on le pense selon le blogueur Aziz Ali. Pour déterminer les résultats de recherche par pertinence, voici les 4 critères déterminants :

  1. L’historique d’emploi : d’où l’importance de compléter votre profil le plus-tôt possible!
  2. L’en-tête (le « headline ») : j’ai choisi l’article du blogueur Aziz parce qu’il y explique comment faire pour choisir ses mots-clés (article en anglais);
  3. Le nom : ne pas mettre de mots-clés dans son nom!!!
  4. Les connections : bien sûr, plus vaste le réseau, le plus de chance de se faire voir!

 

*Article révisé le 30 septembre 2016.

 

Améliorer mon profil LinkedIn

3 Commentaires

  1. Salut Matthieu,

    Dans les différentes étapes de la recherche, la première est être vu ou être trouvé. Les seules moments où cela peut faire du sens d’afficher « en recherche » ou autres équivalents, c’est lorsque l’on veut être vu. C’est donc pour ceux qui désirent être actif – sur les statuts, les pages entreprises, les groupes, les messages privés.

    Mais il faut être absolument pertinent pour utiliser ce type d’approche. Ceux qui ont toujours été passifs vont passer pour des opportunistes si soudainement ils se mettent à répondre et publier un peu partout avec cette mention dans leur 120 caractères.

    Vous êtes déjà connu dans votre réseau ? Cela pourrait marcher pendant un court laps de temps – l’équivalent d’informer son réseau de façon informelle. Mais l’idéal demeure encore de le faire un à un, plutôt que de miser sur la chance.

    Message pour tes lecteurs: dans le doute, suivez les conseils de cet article.

    • Bonjour Mathieu!

      Merci de ton soutien envers cet article, cela contribue encore davantage à sa crédibilité vu l’expert que tu es ;)

      L’aspect de la constance sur LinkedIn est un point important! Quand vient le temps de solliciter son réseau, les résultats seront bien plus probants si on y a été actif depuis un certain temps.

    • Merci pour vos propos et de la pertinence de mentionner l’importance du contact plus individuel. Quoiqu’il est plus facile pour le chercheur d’emploi de diffuser sa disponibilité à grande échelle cela laisse place à la perception de lancer une bouteille à la mer en attendant un résultat inattendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php
$(document).ready(function() { $(".cv-preview").fancybox(); });