Collaborez au site Created with Sketch.


Emploi : le marché caché des PME canadiennes

Article rédigé par : le 2 septembre 2016.

Environ 70% de nos emplois se trouvent dans les petites entreprises. 20% dans les moyennes entreprises et 10% dans les grandes.

« La PME, véritable poumon de nos économies », par François Normandin (revue Gestion, été 2016, volume 41, numéro 2, page 34)

« La PME, véritable poumon de nos économies », par François Normandin (revue Gestion, été 2016, volume 41, numéro 2, page 34)

 

=90% des emplois dans les PME!!!

Ce que je remarque, c’est que des compagnies qui bâtissent un produit ou un service n’étant pas abordable pour les PME, doivent concevoir leur offre en fonction de l’exporter à l’international.

Celles qui bâtissent un produit ou un service seulement pour les grandes entreprises canadiennes s’exposent à des risques immenses d’insuccès et ce, vu la répartition de notre économie. On savait que 99.8% des 1 107 540 entreprises canadiennes étaient des PME, mais le tableau ci-dessus donne une meilleure idée de comment elles dépensent en termes d’emplois.

Le budget alloué aux ressources humaines est, en effet, l’indicateur de distribution qui nous intéresse le plus ici. À défaut d’avoir des $, on en sait davantage au moins sur la quantité d’emplois disponibles.

Vous voyez où je veux en venir? Étant une petite PME lui-même, le chercheur d’emploi qui se concentre sur les grandes entreprises canadiennes passe à côté de 90% des emplois au pays!

 

Redéfinissons le marché caché de l’emploi

On dit bêtement que 80% des offres d’emploi ne passent pas par le Web au Québec. Il faut revoir cette définition éronée du marché caché à partir d’aujourd’hui.

Nous devons faire référence au marché caché d’un point de vue « PME ». Toujours.

90% des emplois canadiens sont dans les PME, on le sait maintenant…

Combien de ces PME affichent sur le Web? Aaahhh! Voilà une question qui prend tout son sens maintenant qu’on en connaît le contexte.

Les grandes entreprises ont de l’argent, elles tapissent les sites d’emploi de leurs offres, elles ont des politiques internes qui les forcent à afficher pour un nombre de jours minimum (même si le poste est déjà comblé d’avance).

Bref, une réalité qui est souvent bien loin d’être celle de notre nouvelle meilleure amie, la PME.

 

Répartition des emplois

Pour poursuivre l’exploration, si quelqu’un pouvait bien me fournir la répartition des emplois par secteur et/ou par salaire et/ou par statut (temporaire, permanent…) pour les PME, ce serait apprécié.

Je suis paresseux, des fois! ;)

*AJOUT 13-10-2016 : voir l’impressionnant travail de recherche effectué par M Michel Beaulieu, Conseiller en emploi chez Insertech Angus dans les commentaires sous cet article. Il nous a fait un cadeau de Noël en avance! Merci de la part de toute l’équipe!! ;)

 

Les plus populaires de la cour d’école

Mes clients qui sont en recherche d’emploi m’apportent régulièrement des offres du Cirque du Soleil, de Desjardins et d’Ubisoft. Ces trois-là, en marketing employeur, ils ont la cote!

Plus scientifiquement, j’ai trouvé la liste des employeurs les plus convoités au Canada selon LinkedIn en 2012. Bien qu’elle ne soit pas tout à fait à jour, je vous la partage quand même sachant que les autres listes disponibles émergent de concours employeurs (auxquels je ne fais pas trop confiance) :

« LinkedIn Most In-Demand Employers Index Canada (...) », Huffington Post, 10-13-2012

« LinkedIn Most In-Demand Employers Index Canada (…) », The Huffington Post Canada, 10-13-2012

 

En passant, LinkedIn ne répertorie présentement que le top 100 nord-américain de 2015 (cliquez ici pour le consulter).

Selon Les Affaires, voici cette fois les plus grandes entreprises québécoises en date d’aujourd’hui :

Cliquez sur le tableau pour voir la liste complète à jour sur Les Affaires

Cliquez sur le tableau pour voir la liste complète à jour sur Les Affaires

 

Maintenant, les PME. Je vous défie de me dire combien vous en connaissez dans le lot!!! Moi, je vais me garder une petite gêne mais ce n’est pas beaucoup!

Cliquez sur le tableau pour voir la liste complète à jour sur Les Affaires

Cliquez sur le tableau pour voir la liste complète à jour sur Les Affaires

 

La preuve est faite!

Et en plus, vous savez désormais où chercher ces PME (commencez à partir du tableau sur Les Affaires).

En résumé, toute cette popularité des grandes entreprises sur les médias d’influence, propulsée par des stratégies efficaces de marque employeur (ex. les concours employeurs) et des budgets démesurés nous projette une représentation injuste du marché de l’emploi.

 

Compétition

Avez-vous la moindre idée de la compétition que reçoit votre CV en grande entreprise? Plusieurs centaines de CV rivalisent avec le vôtre.

Selon mon expérience dans quelques milieux corporatifs, sur 100 candidatures, je vous dirais qu’environ 10 à 15 passent le tri de CV.

50% de ce nombre sont ensuite filtrés au téléphone.

Sur 500 candidatures, c’est bien triste, mais le recruteur ne possède pas nécessairement plus de temps à accorder aux entretiens. Sur 500 CV donc, peut-être que 15-20 d’entre eux vont passer le tri, surtout pas 50!!!!

De ce 20 CV, la même règle s’applique : les recruteurs diront au revoir à 50% au téléphone (…ou autre méthode de tri, un test technique par exemple).

Les chiffres sont probants : 2% à 5% de candidats invités dans les locaux de l’employeur (même que, je suis très généreux en vous disant que 20 personnes, sur les 500, se rendront en entrevue en face-à-face, ça pourrait même descendre à 5-7 candidats : environ 1% du lot).

Bonne idée de tenter votre chance auprès des plus prestigieux employeurs, mais votre recherche ne doit pas s’arrêter à ces gros influenceurs médiatiques.

Ok, ok, tentez votre chance à quelques reprises (…qui ne veut pas gagner la loterie après tout?), et gardez un focus constant sur l’activité des PME qui œuvrent en parallèle, parfois même en tant qu’organisations satellites de ces multinationales.

Vous savez, des fois, ce n’est pas que vous n’êtes pas attirant pour les employeurs.

Des fois, c’est juste que vous n’êtes pas attirant pour les GRANDS employeurs.

Pensez à la rigidité des processus, pensez aux systèmes de recrutement, pensez au diplôme obligatoire, pensez à l’anglais obligatoire, pensez à l’envoi des emplois en Inde, au Mexique, en Tunisie, au Madagascar, aux Philippines ou aux États-Unis, les règles syndicales d’ancienneté, les règles hiérarchiques, les plans de relève, etc, etc…  Voilà! Vous comprenez désormais pourquoi vous ne parvenez pas à décrocher l’emploi!

Sur papier, d’autres se qualifieront peut-être mieux que vous, d’où l’importance de déjouer le système habituel de postulation dans les systèmes de candidatures en ligne.

 

Le meilleur exemple de COMPRÉHENSION PARFAITE du marché

Je vais parler de ce que je connais bien : les sites d’emploi.

Est-ce que vous avez vu comment Jobbilico s’y prend? Il est en train de gagner des parts de marché, à tous les jours, depuis son lancement.

Leur clientèle-cible? Bon, vous l’aurez deviné, les PME!

Prix abordables, approches individuelles… Comme chercheur d’emploi, est-ce que ça vous fait réfléchir?

Apprenez comment une PME dépense pour son recrutement (c’est-à-dire, le moins d’argent possible), et allez à sa rencontre.

Aussi simple que ça! :)

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

6 Commentaires

  1. Vraiment pertinent cet article Matthieu!
    C’est un excellent complément d’informations pour mes animations sur les méthodes stratégiques et efficaces en recherche d’emploi.

    Vu que je suis un fidèle lecteur des articles de l’Oeil du recruteur et que cet article me plaît, je me suis permis de vous offrir les informations manquantes à la section « Répartition des emplois » de cet article.

    Je tiens à remercier Estelle Morin de Statistiques Canada ainsi que le personnel de soutien d’Insdustrie Canada qui m’ont offert de leur temps pour m’éclairer dans ma quête de détective :)

    Voici le tout:

    Répartition des emplois – PME

    *Principales statistiques liées au PME en juin 2016 (nombre de travailleurs/croissance d’emploi/nombre d’entreprises par secteur d’activité) :
    http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/h_03018.html

    *Revenus hebdomadaires moyens selon la taille l’entreprise (2010) :
    http://www.statcan.gc.ca/pub/11-402-x/2012000/chap/business-entreprise/business-entreprise01-fra.htm

    *Faits sur les conditions de travail dans les PME (salaire horaire médian/moyen et autres trucs utiles via un sondage de la FCEI) :
    http://www.cfib-fcei.ca/cfib-documents/qc1103.pdf

    *PME vs Permanence de l’emploi :
    On peut « skipper » les étapes et se rendre sur le tableau que j’ai généré en téléchargeant le fichier CSV (bon pour faire des graphiques Bo)) :

    http://tinyurl.com/permanencePME

    ou

    Étapes à suivre
    1-Aller sur http://www.statcan.gc.ca/fra/debut
    2-Cliquez sur l’onglet « Parcourir par ressources clé »
    3-Allez dans le sujet « Tableaux de données » et cliques sur « CANSIM »
    4-Écrire dans « Recherche dans CANSIM » le numéro de Tableau « 282-0224 »
    5-Cliquez sur le 2e onglet « Ajouter/Enlever des données »
    6-Désélectionnez et sélectionner les cases recherchées

  2. Ok!!! Michel you’re the man! Tout est là pour terminer l’article en beauté! MERCI!!!

    *Chercheurs d’emploi, prenez note, c’est ÇA du réseautage efficace! Même si Michel est Conseiller en emploi et qu’il n’est pas à la recherche d’un boulot, il prêche assurément par l’exemple. Quand il sera (ou « S’il devient ») en recherche d’emploi, notre entreprise, L’Œil du Recruteur, le sélectionnera ou le référera à 1 million de contacts!

    **Chercheurs d’emploi, laissez la lettre de présentation de côté un instant et trouvez des occasions d’aider votre prochain. Faites comme Michel ;)

    Michel je reviens à toi. Pour l’instant, je vais référer les lecteurs à ton commentaire. Je prends des vacances bien méritées et je termine l’analyse au retour avec les graphiques/stats que tu m’as fournis qui sont EXACTEMENT ce que je recherchais.

    Salutations à Estelle Morin pour son apport. Je viens de l’ajouter et de la remercier sur LinkedIn.

    Bonne fin de journée et merci encore, wow!!!

    • Merci beaucoup des commentaires Matthieu; je les garde précieusement dans mon tiroir de bons coups de l’année. Ça m’a vraiment plaisir de vous rendre service à votre établissement de service-conseils ainsi qu’à votre blog personnalisé toujours à la fine pointe de l’employabilité. Aussi, j’ai toujours « trippé » faire de la veille informative ou de la recherche. Je vais très bientôt animer une formation sur les stratégies efficaces en recherche d’emploi où je ferai part de cet article qui redéfinit adéquatement le fameux 80/20 que j’enseignais auparavant tout en démontrant le pouvoir de l’entraide et du réseautage pour des causes qui nous animent. :) Bonnes vacances Matthieu et au plaisir de discuter avec toi.

  3. Bounjour je possède plus de 27 ans d’expériences dans le domaine de l’industrie lourde je me cherche un emploi de jour comme recruteur ou superviseur de jour. Région de la Maurice. Merci.

  4. Rebonjour Matthieu et bon retour de vacances!
    J’ai bien hâte de voir les graphiques qui seront générés par les stats concernant la répartition des emplois en PME :)

    Bonne année à toi et à toute ton équipe!

    Michel Beaulieu
    Conseiller en employabilité

    • Bonjour Michel! Merci!! Bonne année toi aussi!

      Je n’ai pas pu prioriser l’édition de cet article dernièrement et ça va être difficile dans les jours à venir. Néanmoins, je garde ça sur ma liste de tâches et m’y mets dès que possible!

      À bientôt ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)