Collaborez au site Created with Sketch.


Et si vous étiez dans les souliers de Suzanne?

Article rédigé par : le 30 novembre 2016.

Suzanne se souvient encore très bien de sa soirée de graduation malgré les 22 années qui la séparent des bancs d’école. Déjà plus de deux décennies sur le marché du travail, ponctuées de hauts et de bas professionnels, mais somme toute deux décennies agréables.

 

Après plusieurs changements d’emploi vers des firmes de plus en plus connues, les confettis de la célébration du cinquième anniversaire de Suzanne à titre d’adjointe au vice-président chez son employeur actuel viennent tout juste de retomber. Ravie du geste de son patron, Suzanne l’était encore plus en constatant l’augmentation salariale qui accompagnait cette reconnaissance méritée.

 

À votre tour de déstabiliser les recruteurs!

Abonnez-vous au blogue et recevez le e-book gratuitement.

Cadeau empoisonné

Quoi que Suzanne gère son budget personnel de façon conservatrice depuis toujours, Suzanne ne se doutait pas que le cadeau offert par son patron était empoissonné. Lorsque l’argent parle, il parle fort et ça résonne! Toutefois, le son qui fait écho dans les oreilles de Suzanne ce matin n’est pas celui de la caissière, mais bien celui de la voix tremblante de son patron lui annonçant de la suppression de son poste.

Après s’être remise de ce coup de massue, Suzanne doit douloureusement se relever et affronter la vie.

Malgré la prime de départ, Suzanne constate que son budget fond comme neige au soleil depuis bientôt quatre mois. Elle repense tristement à ces cinq dernières années, mais réfléchit encore plus à la façon dont elle s’y prendra pour payer ses factures. Dernières les nuages, le soleil est présent et Suzanne le sait bien, mais maudit que le ciel est orageux!

Malgré tout, c’est sur ce brin d’optimiste qu’elle se lève les manches et entreprend sa recherche d’emploi. Compétente, productive et expérimentée, elle se dit donc que la recherche d’emploi s’effectuera sans trop de tracas et que le délai pour se trouver un nouvel emploi sera relativement court.

Malheureusement, les jours deviennent des semaines, et les semaines des mois. N’ayant pourtant pas les doigts dans le nez, Suzanne perd espoir. 57 applications plus tard, elle se questionne et se remet en question. Son CV est-il mauvais? Serait-il truffé d’incongruités? N’est-il pas attrayant?

 

Il y a l’expérience et puis…

L’expérience ne compte–elle pas pour quelque chose dans tout ça?

Effectivement, s’ajoutant aux connaissances, aux savoirs, à la scolarisation, et même au réseautage, l’expérience compte. Mais ce n’est pas tout, et d’une certaine façon c’est tout à fait normal puisque vous ne vous définissez pas uniquement à partir et au travers de votre expérience! Transposons votre expérience à l’image d’un train. Le moyen de locomotion est bien, mais encore faut-il avoir un chemin de fer pour avancer.

Là où Suzanne faillit, c’est dans son interprétation du marché du travail, des emplois disponibles et de la façon de les combler. Un des principaux facteurs qui nuit à la recherche d’emploi de Suzanne ne vient peut-être pas d’elle-même. Il vient du marché. Ce matin, nous retrouvons peut-être 197 Suzanne dans la même situation que celle-ci, se posant les mêmes questions. Suzanne ne le voit pas ou du moins n’est peut-être pas positionnée pour saisir l’ampleur de cette réalité dont elle ne peut ni contrôler ni influencer.

 

Vous et le recruteur

Pour une position donnée, un recruteur peut recevoir 100 candidatures. Outre créer un emploi pour 1 personne heureuse, dans les faits, le recruteur fait surtout 99 désappointés. Pour une autre position similaire, un second recruteur recevra encore 100 candidatures, dont la majeure partie se retrouve déjà dans les 99 candidats précédents qui n’ont pas été retenus par le premier employeur. Et ceci se poursuit encore et encore. Au final, 10 positions comblées, mais surtout 990 candidats désillusionnés.

Êtes-vous dans les 15 premiers à appliquer ou bien êtes-vous au bas de la pile?

Certains diront que le recruteur devrait systématiquement passer à travers la pile de cv avant de faire un choix. Je comprends votre raisonnement, et je ne peux pas être contre, mais pourquoi procéder ainsi si le recruteur a déjà sélectionné cinq candidats parmi les 25 premiers cv qu’il a lus? Pourquoi empiéter sur le temps qu’il doit aussi consacrer à faire avancer ses autres dossiers, d’autant plus s’il a déjà trouvé le candidat idéal avant cette chère Suzanne?

Le recrutement n’est malheureusement pas une science exacte. Aucune formule universelle n’existe en matière de dotation. Certains recruteurs se font une tête après 10 cv, d’autres après 45. Donc, le sort de Suzanne dépend entre-autre du  style du recruteur qui reçoit sa candidature.

 

Le Fit et le Timing

Chers lecteurs, faisons-nous à l’idée qu’au-delà du cv, du parcours, de l’expérience, de l’interprétation faite de votre description de tâches versus les descriptions d’emplois affichées, il existe d’autres variables sur le marché sur travail  que vous devez impérativement prendre en considération : le Fit et le Timing. Malheureusement, vous comme moi avons peu ou pas d’influence sur les deux variables.

Dans le merveilleux monde du travail, disons que vous cumulez 20 ans d’expérience comme secrétaire administrative dans l’industrie du textile; êtes-vous le meilleur profil (Fit) disponible en ce moment précis (Timing) pour le rôle d’une secrétaire administrative dans le domaine agro-alimentaire? Fit et Timing de votre côté; Fit et Timing de mon côté.

Vous avez 13 ans d’expérience comme superviseur des opérations, mais ce matin il n’y a aucune position de superviseur aux opérations affichée sur les sites d’emploi. Comme ces quatre dernières semaines d’ailleurs. Le Timing est important; ce n’est pas parce que vous êtes disponible en ce moment que les postes convoités le sont aussi. Inversement, quoi de plus frustrant que de constater qu’ils étaient disponibles alors que nous ne l’étions pas encore.

Pour décrocher l’emploi, le Fit et le Timing doivent être parfaitement synchronisés entre le chercheur d’emploi et l’emploi offert.

Vous êtes bon, mais étiez-vous vraiment fait pour tous les emplois sur lesquels vous avez faites application dernièrement ou bien avez-vous lancé quelques bouteilles à la mer en croisant les doigts qu’un jour…?

Je vous encourage fortement à vous remémorer les facteurs Fit et Timing lorsque la lueur du désespoir se pointera le nez dans votre processus de recherche d’emploi. Ce n’est pas parce que nous ne les voyons pas qu’ils n’existent pas. Bien au contraire, leur rôle sur votre recherche d’emploi est déterminant.

Ces deux variables n’enlèvent rien à vos compétences et à votre expérience, mais entre vous et moi, lorsque nous nous battons contre le temps, c’est rarement nous qui en sortons vainqueur. Concentrez vos efforts sur ce que vous êtes en mesure de contrôler (vous) ou du moins influencer (l’idée que le recruteur se fait de vous).

 

Obtenir de l’aide en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous a plu?

Partagez-le avec la communauté ;)