La clé d’une entrevue réussie

Article rédigé par : le 27 novembre 2012.

Jetons un coup d’œil à l’unique critère pour une entrevue réussie. À lui seul, il peut faire en sorte que votre candidature passe d’un côté comme de l’autre.

Clef

 

La clé

Le secret de toute entrevue d’embauche réside dans votre capacité à donner l’impression d’une totale transparence.

Le recruteur doit sentir qu’il prend une décision éclairée, tout simplement.

 

Les bonnes réponses

Un bon candidat n’a pas nécessairement les bonnes réponses, vous savez, celles que l’on peut lire dans tous ces textes sur la recherche d’emploi?

C’est d’ailleurs pourquoi je préfère ne pas trop me commettre dans le genre de textes « question-réponse » sur ce blogue. Il n’y aura jamais qu’une seule bonne réponse…

 

Se vider les tripes

En utilisant votre intonation, en prenant des pauses aux bons moments ou en gesticulant d’une certaine façon, vous pourrez donner l’impression que ce que vous dites est ressenti.

 

Qu’une impression?

Parfois, ce sera réellement ressenti.

Dans d’autres cas, je suis bien conscient que vous voudrez omettre certains exemples ou faits vécus, au profit de certains autres, en simulant ce même effet ressenti.

Je prône la vérité, vous l’aurez compris. Toutefois, je comprends également la réalité du chercheur d’emploi, celle qui implique que toute vérité ne soit pas toujours bonne à dire.

Il ne s’agit pas de mentir, il s’agit donc de trouver un autre exemple et de le livrer en utilisant le bon ton.

 

Le principal obstacle

Le stress vous empêchera de transmettre une émotion convenablement, même si elle est belle et bien présente dans votre fort intérieur.

Un bon recruteur saura voir plus loin que le stress. Soyez rassuré.

Tout ce qu’il vous faudra éviter, c’est de réciter une réponse apprise par cœur sur un ton monochrome. Tenez-vous en au contexte, jetez-vous dans le vide et faites-vous confiance.

 

Exemple

Supposons que je vous demande de me parler d’une erreur que vous ayez déjà commise dans l’un de vos emplois antérieurs.

Vous pourriez alors choisir de présenter celle qui n’était pas un « big deal » , le temps a passé et tout le monde en a bien ri ensuite!

Mais pour donner au recruteur ce qu’il veut, vous pourriez plutôt lui parler de cette mauvaise expérience qui a fait en sorte que vous en êtes sorti grandi, avec un nouveau bagage de vie sur votre épaule.

 

Conclusion

Parlez avec votre cœur, c’est la clé d’une entrevue réussie.

Obtenir de l’aide en emploi

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php