Les 5 commandements du candidat gagnant

Article rédigé par : le 2 juin 2016.

Le grand jour est enfin arrivé! Vos solides compétences et votre riche expérience ont retenu l’attention de votre futur employeur et vous êtes convoqué en entrevue. Vous bénéficiez donc d’une occasion unique de découvrir l’entreprise et de vous démarquer. Encore faut-il le faire de manière positive.

Businessman runs, losing the paper from the portfolio. Glyph of haste, race or meeting
L’erreur est humaine mais certaines d’entre elles, malheureusement trop communes pourraient vous coûter une opportunité.

Voici les 5 commandements du candidat gagnant, à respecter pour partir avec une longueur d’avance.

1. Tu ne seras jamais en retard

Très récemment, un candidat s’est présenté avec une dizaine de minutes de retard car il avait confondu le numéro du bureau et celui de l’immeuble. Ne souriez pas, car son cas n’est malheureusement pas isolé. Prenez la peine de lire avec attention le courriel de confirmation afin d’éviter les confusions.

Vous avez un ordinateur et un accès internet? Vous possédez un téléphone intelligent? Si vous avez répondu « oui » à l’une des deux questions, le retard peut être évité. On s’organise et on prend de l’avance en prévision d’une panne de métro ou du trafic sur la route. Cela nous permet d’arriver zen et de réduire les facteurs de stress, quasi inévitables dans ces circonstances.

2. Tu respecteras le code vestimentaire

En tant que recruteurs, nous sommes régulièrement surpris par l’allure de certains candidats. Se présenter vêtu de jeans et chaussures de sport pour un emploi dans le domaine bancaire ou porter un costume-cravate pour un poste créatif dans une agence de publicité peut vous faire perdre des points.

Selon le secteur d’activité, vous pouvez vous faire une idée du code vestimentaire requis. Si vous avez encore des doutes, les profils Linkedin des employés peuvent être des indicateurs fiables. Le but n’est pas d’effacer votre style mais de ne pas faire « tache dans le décor ». L’idée étant de rester soi-même, postulez dans des environnements à votre image.

3. Tu seras toujours bien renseigné

Avant le jour J, menez une enquête à la Sherlock Holmes en vous renseignant sur l’entreprise, les responsabilités liées au poste et sur la personne que vous allez rencontrer … Merci Linkedin.
En début d’entrevue, je demande toujours aux candidats ce qu’ils savent de l’organisation. Certains se démarquent par leurs connaissances du secteur d’activité, de la taille de l’organisation, sa structure, son actualité ou ses faits marquants.
La compréhension des tâches vous permettra de mieux adapter votre discours en mettant en avant vos forces. Et enfin, le fait de connaître le parcours de votre interlocuteur peut s’avérer utile. Face à un gestionnaire, attendez-vous à répondre à des questions d’ordre plus technique et à des mises en situation.

4. Tu éviteras d’être trop bavard

Parler de manière compulsive lors d’une entrevue peut vous jouer des tours, alors voici quelques recommandations:
– Écoutez sans interrompre, même si c’est parfois très tentant;
– Répondez à la question posée sans passer par des détours anecdotiques;
– Structurez vos réponses comme une «STAR ». On commence par nommer une Situation, ensuite les Tâches, les Accomplissements et enfin les Résultats obtenus;
– N’oubliez pas de respirer, de prendre des pauses et de laisser une place au silence.

5. Tu poseras des questions pertinentes

À la question finale « Avez-vous des questions », on me répond fréquemment « non merci, vous avez été très claire ». Ce n’est pas la bonne réponse! Vous avez été interrogé pendant approximativement une heure et rappelez-vous qu’il s’agit d’un échange. L’employeur vous sélectionne mais vous le choisissez également. Pour faire le meilleur choix, questionnez le recruteur sur la structure de l’équipe, vos responsabilités, les résultats attendus, les clés du succès, etc. Cela démontrera votre curiosité et votre motivation.

Comme le disait John Rockfeller: “L’opportunité est prompte à s’enfuir, mais longue à revenir.” 

Alors mettez toutes les chances de votre côté!

Obtenir de l’aide en emploi

2 Commentaires

  1. Article intéressant. Je remets seulement en doute le cinquième commandement puisque mes entrevues se déroulent de plus en plus comme une conversation où le candidat peut demander des précisions sur le poste, l’équipe et l’entreprise tout au long de l’entretien. Il est parfois tout à fait acceptable de ne plus avoir de question à la fin de l’entrevue. Ceci dit, je suis d’accord avec le fait que le candidat doit ABSOLUMENT profiter de l’entrevue pour en apprendre davantage sur le rôle qu’il pourra jouer ou encore le type de gestion privilégié.

    • Bonjour Audrey, merci pour ce commentaire. En effet, si l’échange a été riche tout au long de l’entrevue et que le candidat a démontré sa curiosité, ce conseil pourrait ne pas s’appliquer. Mais dans le cas contraire, le fait de questionner le recruteur permet d’approfondir davantage et de se démarquer positivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php