Collaborez au site Created with Sketch.


7 signes que votre entrevue s’en va dans le mur

Article rédigé par : le 7 février 2017.

Dans une discussion de tous les jours, il existe des signes évidents lorsqu’un froid s’installe. Le ton monte, les bras se croisent, on utilise des mots plus durs. Dans une entrevue, les signes sont beaucoup plus subtils et vous risquez de les manquer si vous ne les connaissez pas!

 

Voici 7 indices qui vous permettront de déceler le manque d’intérêt du recruteur assis en face de vous:

1- Après vous avoir posé une question relativement difficile, il ne s’intéresse pas à obtenir plus de détails sur votre réponse. Je m’explique. Imaginons que le recruteur vous demande de parler d’une situation stressante que vous avez eue à gérer. Vous commencez alors à parler du dernier meeting que vous avez animée auprès du comité de direction pendant lequel vous deviez les convaincre d’adopter un nouveau plan d’affaires. Dans un cas comme celui-ci, il serait naturel pour le recruteur qu’il vous demande si cela s’est bien passé. S’il ne le fait pas, c’est effectivement mauvais signe!

À votre tour de déstabiliser les recruteurs!

Abonnez-vous au blogue et recevez le e-book gratuitement.

 

2- Dès le début de l’entretien, le recruteur démontre très peu de sympathie envers vous. Il ne vous demande pas comment vous allez, il ne porte pas attention à votre confort. Même que dans certains cas, le recruteur a (malheureusement) déjà fait son choix de candidat et il ne vous a pas choisi. Vous n’y pouviez rien, le choix s’est fait en coulisses, et l’entrevue n’est qu’une sorte de validation pour confirmer son choix. Encore aujourd’hui, plusieurs employeurs malhabiles font (malheureusement) passer des entrevues pour rien.

 

3- Vous constatez que le recruteur est agité. C’est le signe que quelque chose d’autre l’intéresse davantage, peut-être son prochain meeting ou un courriel important qu’il attend. Même si vous devriez être sa priorité, de toute évidence, vous ne l’êtes pas en ce moment.

 

4- Le recruteur ne réagit pas positivement lorsque vous lui parlez de vos bons coups. Il semble plutôt sceptique et ne considère vos accomplissements particulièrement impressionnants. Vous auriez plutôt espéré un signe de tête approbateur, un sourire, quelque chose! C’est généralement un signe que vous avez échoué à connecter avec votre interlocuteur en début d’entretien.

 

5- Le recruteur ne prend pas le temps de vous expliquer le rôle pour lequel vous avez appliqué, comme s’il voulait éviter de vous donner de faux espoirs. Il évite carrément de parler de l’hypothèse où vous seriez embauché pour le poste.

 

6- Il arrête de prendre des notes au milieu de l’entretien alors qu’il en prenait au début.

 

7- Il ne vous donne pas l’opportunité de poser des questions pendant l’entrevue, ni à la fin. C’est de loin le signe le plus facile à identifier. Car s’il s’intéressait réellement à vous, il ferait en sorte que votre expérience en tant que candidat soit excellente.

 

Alors comment réagir lorsqu’on perçoit l’un de ces signes en entrevue?

Il n’y a pas de formule magique dans ce genre de situation, mais une chose est sûre, c’est qu’il faut tenter de rectifier le tir pendant qu’il est encore temps. Vous devez retrouver le spotlight le plus rapidement possible.

Vous pourriez d’abord utiliser l’humour pour mieux connecter avec votre interlocuteur. Ce dernier est peut-être tendu car il manque d’expérience en entrevue? La plupart des gens répondent bien à une blague intelligente et bien placée!

Une autre bonne façon de faire tourner la vapeur est de poser une question au recruteur. Je recommande généralement la suivante: « quelles sont les qualités recherchées pour ce poste »? Lorsqu’il aura répondu, prenez le temps de reprendre chaque qualité mentionnée par le recruteur tout en expliquant comment vous détenez cette qualité. En agissant ainsi, vous simplifiez (et de beaucoup!) la tâche du recruteur qui est d’évaluer vos compétences. Vous aurez toute l’attention du recruteur, je vous le garantis!

En dernier ressort, si vous sentez que la situation est irrécupérable, ne baissez pas les bras pour autant. Prenez cette entrevue comme une opportunité pour apprendre et revenez plus fort la prochaine fois. Lorsque vous serez à nouveau convoqué en entrevue pour une autre opportunité, prenez le temps de bien vous préparer. Révisez notamment les questions qui vous ont été posées dans votre dernier entretien. Pourquoi ne pas demander à un proche de prendre le rôle de recruteur et de réaliser une simulation d’entrevue?

Je rencontre trop souvent des candidats qui blâment le recruteur. Ils oublient d’évaluer leur propre performance en entrevue et d’effectuer les correctifs nécessaires. Ne soyez pas un candidat défaitiste; pratiquez-vous et faites-vous confiance.

Bonne entrevue ;)

 

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

8 Commentaires

  1. Très bonnes remarques.

  2. J’ai déjà eu le « 5 ». En effet, ils avaient déjà choisi quelqu’un d’autre qui avait une expertise plus spécifique au travail à accomplir. On ne peut pas réussir toutes nos entrevues ! Mais on se relève les manches et on continue !

  3. Personnellement, quand je ne me sens pas respecté dans une entrevue, je ne considère par la possibilité d’avoir un emploi là-bas comme quelque chose qui serait bénéfique pour moi. Dans le fond, si ça commence dans le non-respect, ça ne va clairement pas s’améliorer plus tard.

  4. Pour commencer, beaucoup de gens son du côté employeur n’ont pas beaucoup d’estime d’eux-mêmes en partant et dans bien des cas, c’est ce qui peut entrainer ce genre de rencontres infructueuses. Peur d’engager un candidat qui viendra les remplacer dans quelques années. Ils ne se rendent pas compte qu’ils vous font perdre votre temps tout autant que le leur. Si vous êtes de ceux qui avez confiance en vos moyens, que vous vous présentez en entrevue, que ces interviewers vous font sentir quelques émotions négatives que ce soit, pour ma part, le 7sec est indéniable et ne peut être récupéré si la connexion ne s’est pas établie, donc n’essayez pas de vous mettre à genoux pour convaincre cet employeur, il y en a des milliers d’autres entreprises qui ne vous feront pas perdre votre temps.

    De toutes façons, s’ils ont besoin de vous pour seulement 6 mois, ils ne vous le diront pas et ils vont quand même vous demander pourquoi vous avez changé d’emploi si souvent (ce qui est commun maintenant avec LinkedIn) et les raisons que vous allez donner n’auront aucune importance même si eux-mêmes ont changé 3 fois d’emploi dans la dernière année et que vous l’avez vu dans leur profile LinkedIn quand vous avez préparé votre entrevue. Focaliser sur votre prochaine entreprise à la place. Se lever et quitter en plein milieu d’une entrevue démontrera que vous savez ce que vous valez et qu’ils viennent de perdre le meilleurs candidat pour ce poste.

    • Monsieur Ghyslain

      Bravo pour ce commentaire. Je suis entièrement d’accord avec vous. Si l’on a confiance en ses capacités il ne faut pas hésité à le démonter au recruteur. Car la perte de temps est énorme quand on passe une entrevue pour rien et que notre situation ne nous le permet pas.

  5. J’ai déjà passé une entrevue et en plein milieu de l’entrevue l’employeur s’est levé et est allé chercher des biscuits. Sans préambule il en mangé devant moi. Ça m’a beaucoup distrait et j’ai compris avec effroi que cet personne devant moi n’avait aucun respect pour moi et avais sans doute fais son choix bien avant ma rencontre. Par la suite j’ai reçu un courriel de refus. J’en ai profité avec courtoisie que de manger des biscuits en entrevue même lors d’une entrevue ça ne faisait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)