Les cimetières sont remplis de gens indispensables

Article rédigé par : le 21 octobre 2014.

Vous êtes devenu indispensable au travail? Vous vous êtes assuré de réaliser vos projets en vous plaçant bien au centre des activités? Vous avez développé des compétences uniques que vous seul maîtrisez? Bien joué!!!

Est-ce que cela vous protégera d’un licenciement ou d’un congédiement? Ça, c’est une autre question! Analyse de l’égo du travailleur…

Cemetery

 

(article révisé le 14 mai 2016)

 

La citation morbide

Le titre de cet article est un extrait d’une citation de Georges Clemenceau, dont l’original va comme suit : « Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, qui ont tous été remplacés ».

Je l’avais entendu la première fois d’un ex-patron très sage à qui j’avais demandé si toutes les magnifiques projets que j’avais menés à terme allaient être pérennes dans le temps une fois mon départ venu (j’avais démissionné la semaine précédente).

Il m’avait fait comprendre, par cet adage, que je n’étais qu’un pion (merci boss!), à 100% interchangeable et ce, malgré mon assemblage d’expertises que je percevais comme impossible à dédoubler (avec raison, mais quand même interchangeable!).

 

Que vous passiez 1, 3, 5, 15, 30 ans dans la même entreprise : les milieux corporatifs ne sont pas la place pour « laisser votre trace ».

Vous démissionnez ou avez été remplacé contre votre gré? Une dure réalité : vous serez oublié dans le temps de le dire! La roue n’arrête jamais de tourner en entreprise, que vous soyez là ou non. Ahh et j’oubliais…après votre retraite aussi.

Changez votre perception de cette relation dès aujourd’hui et commencez à voir les entreprises comme elles-mêmes vous perçoivent, c’est-à-dire, remplaçable. Quand cela sera fait, vous ne serez plus jamais dépressif suite à la perte d’un emploi que vous aimiez (consultez l’article hyper important pour votre développement : « Changer ses valeurs pour éviter de perdre son emploi? » – Ça dit en gros que le fait d’accorder trop d’importance à son job va à l’inverse de ce qu’on pourrait croire, cela vous rend encore plus vulnérable de perdre votre emploi).

Bref, dans une certaine mesure, vous devez vous en foutre!

Vous attacher trop à votre rôle et à vos réalisations vous coûtera cher. Cela coûtera votre vie. Rien de moins.

Travaillez moins, faites en plus pour les autres : soyez réellement inoubliable et irremplaçable.

Être inoubliable et irremplaçable, cela ne se produit que très rarement dans un milieu professionnel, sauf à une exception près… c’est-à-dire auprès des amis que vous vous y ferez.

Changez vos valeurs. Soyez embauché. Gardez votre emploi. Ou quittez. Mais soyez heureux. C’est le plus important, non?

Obtenir de l’aide en emploi

5 Commentaires

  1. Autant je partage cette vision des choses, autant c’est en opposition avec les efforts des entreprises de favoriser la mobilisation et le maintien en emploi.

    Bref aucun individu est irremplaçable, mais y’a un coût au remplacement.

  2. Merci de partager en toute humilite ton experience. Ton billet m’a immediatement fait penser a Pensouillard le hamster:petit traité de décroissance personnelle. Rien de tel pour explorer autour du theme que tu souleves…

  3. J’ai bien aimé la lecture de ce billet (la citation est particulièrement frappante je dois avouer), mais le point de vue est à l’opposé de la vision qu’on a en RI.

    Tel que soulevé par quelqu’un qui a commenté, on tente de motiver et mobiliser les individus en entreprise. Et que devient la culture organisationelle si on envoit comme message de ne pas autant se donner au travail?

    Remplaçable? Oui. À quel prix? On ne le sait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php
$(document).ready(function() { $(".cv-preview").fancybox(); });