Collaborez au site Created with Sketch.


L’homme qui avait perdu son emploi 2 semaines avant Noël

Article rédigé par : le 29 janvier 2014.

En 1971, Sixto Rodriguez, un artiste totalement inconnu à l’époque dans sa ville natale de Détroit, produisit son dernier enregistrement…

Source: www.goutemesdisques.com

Source: www.goutemesdisques.com

 

Son deuxième album intitulé Coming from Reality, lancé en novembre de la même année, inclut une piste que le producteur de l’album Steve Rowland qualifie comme « l’une des chansons les plus tristes de tous les temps » (documentaire À la recherche de Sugar Man, 2012).

Sans contredit, des paroles qui glacent le sang : « Cause I lost my job, 2 weeks before Christmas (…) » .

À votre tour de déstabiliser les recruteurs!

Abonnez-vous au blogue et recevez le e-book gratuitement.

 

 

Étonnamment, cette chanson devient prémonition. La perte de son label par l’entremise de la compagnie Succex Records survint en Novembre 1971, peu avant Noël.

C’est la fin de la carrière musicale de Rodriguez.

Du moins, c’est ce qu’il croit Pendant que l’album est un échec commercial en Amérique, des copies illégales de ses chansons parcourent l’Afrique du Sud par centaines de milliers de copies. Puis, ses paroles contribuent, d’une certaine façon, à la révolution sud-africaine contre l’Apartheid.

Il ignore tout de immense succès outre-mer et poursuit une vie très modeste dans le secteur de la construction à Détroit.

C’est seulement en 1997, à l’âge de 56 ans, qu’il apprend, que ses chansons ont conquis une génération entière dans les années 70.

Lors de ses concerts en Afrique du Sud à l’âge de 56 ans ou lors de la remise de son doctorat honorifique en mai 2013 à l’âge de 70 ans (dernière photo dans l’article), Rodriguez reçoit finalement la reconnaissance qu’il mérite. Quelle histoire!

Source: qz.com

Source: qz.com

 

Perdu votre emploi avant Noël?

Si vous avez perdu votre emploi dernièrement ou pire, manquez cruellement de reconnaissance au travail, l’histoire de Rodriguez nous démontre que le manque de talent en est rarement la cause.

Vous changez sans doute le monde à tous les jours. Or, tout comme Rodriguez, vous n’en savez rien. Pourtant, vous le faite.

Source: www.rollingstone.com

Source: www.rollingstone.com

 

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)