Collaborez au site Created with Sketch.
-->

7 signes clairs indiquant à un gestionnaire qu’il doit garder son emploi

Article rédigé par : le 12 décembre 2017.

 

Mon dernier texte abordait les 7 signes précurseurs à un changement d’emploi. Aujourd’hui, je vais conserver ces mêmes signes, cependant ils seront adaptés au sujet du jour. Ainsi, vous serez en mesure de bien faire l’analyse de votre situation professionnelle, car vous serez exposés à deux polarités psychologiques possibles. 

Contrairement à mon dernier écrit, changer d’emploi ne constitue pas toujours la solution. Bien sûr, certaines conditions l’obligent, mais je vais tenter, par cette chronique, de vous inviter à changer votre perception des choses, et cela commence en ayant de la gratitude pour son travail.

 

Signe #7 — Devenir routinier et robotique

Ah la routine! Vous devenez habitué et accoutumé dans vos tâches quotidiennes et vous n’êtes plus mis à l’épreuve. Est-ce vraiment un problème ou une opportunité?

Devenir accoutumé veut aussi dire que vous atteignez vos objectifs professionnels avec efficience. Vous devriez plutôt en être fier, car vous pourriez vous retrouver avec de nouvelles responsabilités, et ainsi, faire profiter vos compétences à d’autres secteurs de l’entreprise.

Alors, stabilisez ce que vous connaissez et tentez d’innover afin de partager vos idées avec ceux qui sont concernés. 

 

Signe #6 — Développer une vision entreprenante

Vous êtes un conquérant dans l’âme et rien ne vous arrête. Vous dépassez vos objectifs avec une facilité déconcertante. Vous commencez à vous comparer à votre patron et vous vous dites que vous seriez meilleur que lui.

Je vous mets en garde, mes amis, vous devez évaluer la charge de travail que cela représente, et vous demander si c’est pour vous. Soyez heureux d’avoir la liberté et le pouvoir d’expérimenter de nouveaux défis sans avoir la pression que peut subir votre patron.

 

Signe #5 — Constater que ses compétences ne sont pas mises à profit

Vous êtes comblé par votre travail, mais soudainement, une restructuration vous a été imposée et vos responsabilités ont dû changer drastiquement.

Prenez une grande respiration et prenez cette opportunité pour faire valoir votre point de vue à votre patron, notamment ce que vous pouvez apporter grâce à votre expertise professionnelle. Vous serez surpris de l’écoute qu’il vous donnera et cette initiative peut vous apporter de grands avantages : promotion, augmentation de salaire et valorisation personnelle, bref vous en serez gagnant!

 

Signe #4 — Être physiquement là, mais intellectuellement ailleurs

Vous est-il déjà arrivé de ruminer continuellement votre situation professionnelle? Vous y pensez tellement souvent que vous devenez obsédé par vos idées et par vos aspirations.

Certes, il est tout à fait légitime de vouloir de meilleures conditions, mais comment faire pour canaliser cette énergie en expérience positive?

D’abord, je vous propose de penser à tous les points positifs de votre condition professionnelle. Puis, faites un examen de conscience afin d’améliorer vos faiblesses. Par la suite, identifiez vos défis à relever. Ainsi, vous aurez une vision objective et peut-être une motivation renouvelée!

 

Signe #3 — Avoir le sentiment d’être la seule personne compétente au travail

Être compétent vous ouvre des portes. Si vraiment vous êtes le meilleur dans votre domaine, vous serez sollicité, respecté et valorisé. Où est donc le problème?

Continuez à vous dépasser, c’est le chemin le plus rapide pour atteindre un partenariat dans l’entreprise, si évidemment votre attitude n’est pas teintée par de l’arrogance. 

 

Signe #2 — Se poser trop de questions

Les gestionnaires qui se posent trop de questions sont souvent ceux qui sont mal organisés ou ceux qui ne savent plus où donner de la tête. Concentrez-vous sur ce que vous contrôlez. Soyez au clair avec vous-mêmes.

Déléguer et mandater quelques responsabilités à une personne de confiance s’avère un acte courageux et ingénieux. Cela vous permettra d’avoir plus de liberté afin d’orchestrer la suite des évènements.

Si vous persistez par orgueil, vous allez vous écrouler et vous ne serez plus considéré. Bref, connaître ses limites est essentiel en tant que gestionnaire.

 

Signe #1 — Avoir perdu le goût de travailler

Y a-t-il vraiment un moyen de se sortir d’une telle impasse sans démissionner? Mes amis, veuillez prendre une distance, voire un temps de pause.

Si vous en êtes au point de détester votre travail, tous les bons conseils ne seront pas suffisants. Parfois, la seule manière de retrouver un équilibre professionnel est de partir, pour mieux revenir. 

 

Conclusion

Vous devez, tout d’abord, comprendre vos difficultés, pour chérir ce que vous avez.

Il existe aussi de l’aide professionnelle. Cependant, ne vous laissez pas avoir par des promesses faciles de certains recruteurs, gardez la tête froide! Évitez de changer pour changer!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This