Collaborez au site Created with Sketch.

Négociation salariale à l’embauche: « closer le deal »

Article rédigé par : le .

Une offre concrète est sur la table? Vous devez cesser de vous vendre sur-le-champ et parler argent : « Let’s talk MONEY! ».

Kevin "Mr. Wonderful" O'Leary

Kevin « Mr. Wonderful » O’Leary

 

« Closer le deal »

Ils vous ont déjà achetés, c’est le temps de « closer le deal ». Un apprentissage gracieuseté du sympathique Kevin O’Leary après 6 saisons de Dragon’s Den (CBC) .

 

Un réflexe pour plusieurs

Beaucoup de gens vont continuer à parler de ce qu’ils vendent et ne saisiront pas l’unique occasion de relancer la partie adverse avec un montant supérieur.

 

À l’embauche

Alors que mon ami Kevin n’a pas hésité à retirer de multiples offres à des gens qui tournaient autour du pot, vous pourrez au moins vous dire que ça se passe différemment à l’embauche. Une fois qu’ils auront envoyé une offre écrite, ils ne la retireront pas. C’est un avantage pour le chercheur d’emploi en ce que vous pourrez toujours vous rabattre sur la première offre déposée si les négociations n’ont pas porté fruit.

P.S. Nous aidons les chercheurs d’emploi de 45 ans et + avec leur transition de carrière! Cliquez ici pour accéder à la page de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This