Collaborez au site Created with Sketch.


Devenez un pro du réseautage avec peu de contacts!

Article rédigé par : le 5 juillet 2018.

 

C’est attirant l’idée d’avoir du succès dans les événements réseautage, auprès des chasseurs de têtes et sur LinkedIn. Toutefois, vous sentez que vous ne connaissez pas assez de gens pour y arriver, que votre réseau actuel est insuffisant. Voici comment profiter pleinement de la situation!

À en croire ce qui se lit sur Internet, le réseautage serait LE moyen de progresser sur le plan professionnel. « Ne négligez surtout pas la force de votre réseau », qu’ils disent…

Il va sans dire que le coup de pouce de nos contacts d’affaires est bien utile quand vient le temps d’infiltrer le marché caché de l’emploi. Cette affirmation a d’autant plus de poids lorsqu’on sait que 30 à 45 % des postes ne seraient pas affichés et trouveraient preneur par l’entremise du bouche-à-oreille ou, si vous préférez, par le biais du fameux réseau professionnel.

Mais détrompez-vous.

Le succès d’une recherche d’emploi n’est pas nécessairement proportionnel au nombre de contacts listés sur votre cellulaire ou d’adresses courriel dans votre compte de messagerie.

Oui, réseauter fait partie de la vie professionnelle. Mais encore faut-il le faire de manière stratégique et efficace.

 

Votre réseau professionnel est plus large que vous le croyez

Dans sa forme la plus simple, le réseautage consiste à discuter et établir une relation avec l’autre dans le but d’élargir son réseau. On jase, on se présente, on pose des questions et on tire profit de ce nouveau lien (idéalement dans les deux sens!).

Un peu à la manière de l’araignée, qui ajoute soigneusement des fils à sa toile pour la rendre plus résistante, vous développez des connexions pour consolider votre réseau. Que votre toile soit grande ou petite, l’important est qu’elle soit solide.

 

Voyez plus loin que les 5 à 7

Naturellement, on a tendance à associer réseautage et carrière. Les 5 à 7, les rencontres avec des clients, les colloques et autres événements du genre sont certainement propices aux échanges et aux nouvelles relations.

Mais le réseautage se limite-t-il aux seules personnes avec qui on établit un contact d’affaires?

Non.

Aux collègues, clients et fournisseurs, s’ajoutent les membres de la famille, les amis et les connaissances.

Selon le Pew Research Center, l’américain moyen aurait quelque 634 relations dans son réseau, allant des multiples connaissances aux quelques proches qui partagent sa vie au quotidien.

Et qui sont ces relations?

Il y a Maryse, votre amie de longue date. Elle vient de décrocher un emploi dans son domaine à la suite d’un retour aux études. Vous pourriez tirer profit de son expérience, vous qui envisagez de faire de même prochainement.

Et Éric, le père des jumeaux à l’école de votre plus vieux. Il vous racontait la semaine dernière que son voisin était un chasseur de têtes spécialisé dans votre secteur d’activité.

Sans oublier Julie, votre voisine de tapis au yoga. Chaque fois que vous la croisez, vous échangez quelques mots et apprenez tranquillement à vous connaître. Hier, elle vous a confié que son entreprise était à la recherche d’un candidat dont le profil correspond en grande partie au vôtre.

Tous les individus avec qui vous avez tissé des liens au fil du temps, qu’ils soient personnels ou professionnels, font partie de votre réseau. Vous pouvez donc reconnaître sa portée, qui va bien au-delà de la sphère du travail.

Alors, même si vous ne participez pas à toutes les activités réseautage organisées dans votre milieu, il y a fort à parier que votre réseau est tout de même assez large.

Mais attention!

À l’instar de la plante qui a besoin d’eau pour survivre, le réseau demande beaucoup de temps et d’amour pour rester solide…

 

Apprenez l’art d’entretenir votre réseau

Il est essentiel d’entretenir son réseau de relations.

Même si vous n’êtes pas activement à la recherche d’un emploi.

Même si vous êtes gêné.

Même si vous croyez ne pas en avoir besoin.

La vérité, c’est que vous ne savez jamais où et quand une occasion se présentera. Et le jour où la chance cognera à votre porte, vous aurez besoin d’un réseau solide pour vous aider à la saisir.

Maryse, Éric et Julie en sont la preuve!

 

Entretenir ses relations, sans tomber sur les nerfs!

Mais comment entretenir son réseau professionnel sans tomber sur les nerfs de tout le monde?

Vous ne sauverez pas une plante en la noyant sous l’eau ni en la laissant s’assécher. Il faut l’arroser. Assez, mais pas trop.

Il en est de même pour votre réseau professionnel. Vous ne décrocherez pas un poste en harcelant d’appels et de courriels un contact pour lui prouver que vous êtes intéressé à travailler pour lui. Tout comme vous resterez sans emploi en passant inaperçu.

Ici, tout est une question de stratégie… et de parcimonie.

En entretenant vos relations, vous contribuez à vous positionner à l’avant-scène de votre carrière, à vous rendre visible au sein de votre réseau.

Et lorsqu’une occasion se présentera, il y a de fortes chances qu’elles pensent à vous!

Comment faire?

 

  1. Gardez le contact

Que ce soit par un courriel, un coup de fil ou une rencontre en face à face, tous les moyens sont bons pour prendre des nouvelles de vos relations (ou en donner!).

Il est certain que l’envoi à tous vos contacts d’une carte de Noël dont le message est générique n’aura pas le même effet qu’une carte d’anniversaire dans laquelle vous aurez pris le temps d’écrire un mot sincère.

Un conseil : choisissez les personnes avec qui vous voulez tisser des liens plus étroits et accordez-leur du temps et de l’énergie. Vous en sortirez gagnant.

 

  1. Partagez des informations pertinentes

Un article. Une étude. Un cours qui s’offre prochainement. Un événement réseautage. Toute information pertinente susceptible d’intéresser une relation peut (et devrait) être partagée. Mais évitez de bombarder vos contacts avec vos bonnes intentions!

 

  1. Demandez conseil

Il nous est tous déjà arrivé de faire face à un problème et ne pas savoir comment le régler. Une question comptable ou un bogue informatique pour lequel nous aurions besoin d’un expert.

Heureusement, ce genre de spécialistes se retrouvent souvent parmi nos contacts. Même s’ils ne sont que des connaissances, n’hésitez pas à faire appel à eux. Il y a fort à parier qu’ils vous aideront avec plaisir. Et en plus, ils auront votre nom à l’esprit pendant quelque temps. Vous ferez donc d’une pierre, deux coups!

 

  1. Rendez service

On oublie souvent que le réseautage consiste en des relations dans les deux directions.

Eh oui! Autant vous appréciez quand un contact vous rend service, autant il est important de rendre la pareille lorsqu’une personne de votre réseau fait appel à vous!

Et rien ne vous empêche d’offrir votre aide sans avoir été sollicité. Un service en attire un autre, alors soyez généreux.

 

  1. Jouez à l’entremetteur

Votre client est à la recherche d’un comptable pour sa nouvelle compagnie et vous connaissez la personne parfaite pour l’aider? Pourquoi ne pas mettre ces individus en relation… et faire deux heureux?

N’hésitez pas non plus à recommander, pour un poste, une personne de votre réseau dont vous reconnaissez la qualité du travail. Vous verrez, l’adage « donner, au suivant » a autant de sens sur le plan professionnel que dans la vie personnelle.

Et puis, un jour, quelqu’un jouera pour vous au jeu de l’entremetteur.

 

Et les réseaux sociaux dans tout ça?

LinkedIn, Facebook, Twitter, Google +. Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie de notre vie personnelle et professionnelle.

Aujourd’hui, nous sommes près de 70 % à utiliser les réseaux sociaux pour rester en contact. Avec nos amis, mais aussi avec des personnes qui sont (ou ont le potentiel d’avoir) un impact significatif sur notre carrière.

Faites-vous partie des statistiques?

Si oui, sachez que les réseaux sociaux constituent une vitrine des plus intéressantes pour l’avancement d’une carrière.

Voyez par vous-même…

Ce matin, vous avez fait la connaissance de Josée, directrice des ventes pour une compagnie pharmaceutique. Si vous évoluez dans ce domaine, Josée s’avère pour vous un contact intéressant.

De retour à la maison, prenez deux minutes pour consulter son profil LinkedIn et l’inviter à rejoindre votre réseau (en lui envoyant au passage un petit remerciement pour la belle rencontre!). Qui sait, peut-être que, dans quelques mois, vous aurez besoin de son aide.

N’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux pour élargir et solidifier votre réseau. Voici comment :

 

  • Assurez une présence en ligne régulière.

Votre compte LinkedIn ou Facebook ne vous sera pas d’un grand recours si vous vous connectez deux fois par année et n’avez aucune interaction avec vos contacts.

Aimez, commentez, partagez et publiez des contenus pertinents, par exemple ceux qui sont en lien avec votre domaine d’activité.

 

  • Entretenez votre réseau en ligne.

Il faut l’avouer, les médias sociaux simplifient grandement les relations. En les utilisant en complémentarité avec le réseautage traditionnel, vous mettez toutes les chances de votre côté de demeurer visible aux yeux de vos contacts.

 

  • Mais attention à ce que vous publiez en ligne.

Un commentaire déplacé, une photo inusitée, un article douteux auront tôt fait de ternir votre réputation auprès des employeurs (actuel ou potentiels).

Gardez également en tête que les employeurs sont eux aussi sur les réseaux sociaux. Même si votre futur patron ne fait pas partie de vos contacts LinkedIn, sachez qu’il peut consulter votre profil pour décider ou non de vous embaucher.

Pensez-y!

Selon un sondage effectué aux États-Unis par la firme Harris Poll, 70 % des employeurs utiliseraient les médias sociaux pour sélectionner les candidats pour un poste donné, notamment dans le but de vérifier leurs qualifications, mais aussi le contenu de leurs publications. De ces employeurs, 54 % ont déjà écarté des candidats en raison de ce qu’ils ont pu lire sur leurs profils en ligne.

 

Réseautez efficacement et propulsez votre carrière

Réseauter implique non seulement d’entretenir ses relations avec les autres, mais aussi d’en développer de nouvelles.

Vous n’avez pas assez de contacts? Alors, passez à l’action et réseautez!

Pour élargir votre réseau, oubliez la distribution à la chaîne de cartes professionnelles, le pitch de vente répété à qui veut bien (ou pas) l’entendre ou la participation à un nombre incalculable d’activités de réseautage. Vous ne ferez qu’achaler vos nouveaux contacts, qui sauteront sur la première occasion de vous fausser compagnie.

De toute manière, comment réussirez-vous à retenir le nom de toutes ces personnes et assurer un suivi avec eux?

Car, vous le conviendrez, il ne sert à rien d’avoir des centaines de cartes dans son portefeuille si, lorsque vous contactez leur propriétaire, il ne se rappelle pas vous avoir rencontré.

Tirez profit de votre réseau. Miser sur la qualité de vos relations plutôt que sur la quantité. Eh oui! Trop de contacts, c’est comme pas assez!

La preuve?

Selon le psychologue et anthropologue britannique Robin Dunbar, l’homme derrière le nombre de Dunbar, le cerveau humain serait capable de gérer seulement un nombre limité de relations stables à un moment donné de sa vie. Au-delà de ce nombre, établi théoriquement à 150, les relations deviendraient trop difficiles à entretenir et on perdrait en qualité.

Bref, on identifie nos contacts, on apprend l’art de réseauter, on utilise stratégiquement les médias sociaux et on mise sur la qualité de nos relations plutôt que sur la quantité.

Bon réseautage!

 

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le!