Collaborez au site Created with Sketch.


5 stars du salon d’emploi

Article rédigé par : le 23 octobre 2012.

Après quelques salons d’emploi ces jours-ci dans différentes universités, je me souviens de cinq jeunes candidats dont les approches nous ont particulièrement séduites, mes collègues et moi.

Le podium

Le podium

 

5- Le journaliste (McGill)

Il posait des questions intelligentes mais surtout, il avait enquêté. Je regrette aujourd’hui de ne pas l’avoir gardé à côté de nous toute la journée pour faire des interviews…à la Marc Bureau!

Nous laissons habituellement beaucoup de temps aux gens qui se sont renseignés sur notre entreprise. Ça nous fait sentir tout spécial.

 

4- L’intruse (Poly)

Elle n’était « pas vraiment ingénieure » et s’auto-proclamait « intruse », puisque « spécialiste en environnement », nous dit-elle!

Ça m’a fait rire et elle en a profité pour glisser sa courte présentation. 15 secondes tout-au-plus, assez pour en dire suffisamment.

Présentation délicate, puis affirmée. Belle exécution.

 

3- Le bénévole (McGill)

Venu à notre rescousse pour établir nos connexions Wi-Fi, il était là quand il le fallait. Il s’est avéré fort sympathique et on a pu discuté longuement.

C’est ce que j’appelle créer sa chance.

 

2- La passionnée (ÉTS)

Je demande toujours aux étudiants ce qu’ils veulent faire. C’est correct de ne pas savoir.

Mais elle, elle savait. Elle voulait faire des ponts (structure). Quand tu as des étoiles dans les yeux à l’idée d’en parler, et bien, je sais dorénavant pour quel poste t’appeler!

 

1- Le lève-tôt (McGill)

Premier dans le salon, il s’adressait à tous les recruteurs d’un même kiosque en même temps, ou l’un après l’autre… quel veinard !

Il est resté toute la journée et il est revenu à la fin pour nous dire ses adieux. Sans être collant, il nous a fait savoir qu’il existait.

Tsé, un gars fiable, du style engagé. Si j’avais un bébé, je lui confierais.

 

Remarques générales

  • Aucun d’entre eux ne pourraient se retrouver sur cette liste s’ils n’avaient pas fait un suivi par courriel après le salon.
  • Les 5 étoiles plus haut n’étaient pas sur LinkedIn pour la plupart, dommage.
  • L’Université anglophone s’en est définitivement mieux tirée, aucune idée pourquoi, mais je pense qu’il nous faille élargir nos horizons.

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)