Collaborez au site Created with Sketch.


6 comportements à éviter en entrevue

Article rédigé par : le 4 février 2015.

Élodie Ascenci, Designer Web

Élodie Ascenci, Designer Web

 

Pourquoi le recruteur ne vous a-t-il pas rappelé ? Suite à l’entrevue, vous êtes parfois mal à l’aise de demander au recruteur pourquoi vous n’avez pas été sélectionné pour un certain poste. Pourtant, il est tout à votre avantage de poser la question. Peut-être que vous faites les mêmes gaffes à chaque fois et que vous avez raté l’opportunité de vos rêves… alors n’attendez plus, demandez ! Certains recruteurs refuseront de vous répondre, ne vous inquiétez pas, d’autres seront bien heureux de vous aider.

Voici quelques comportements à proscrire lors d’une entrevue (je dirais même, à éviter dans votre attitude générale). Si vous vous reconnaissez, demandez-vous si vous pouvez travailler ce comportement ou non. Ensuite, songez à comment vous comptez y parvenir.

 

Manquer de confiance

Une personne qui n’a pas confiance en elle n’inspirera pas la confiance au recruteur. L’employeur veut sentir qu’il a fait le bon choix de vous embaucher, il faut alors démontrer que vous êtes un bon parti et que vous êtes le candidat idéal pour ce poste.

Attention : Être trop confiant est parfois pire. Un candidat m’a déjà dit en entrevue : « si vous me faites une offre, je ne serais même pas sûr de l’accepter ». Il faut être confiant sans devenir arrogant.


Manquer d’entrain

J’adore les gens énergiques, ils sont pétillants et nous donnent envie de les écouter. Par contre, quelqu’un qui parle sur le même ton de voix et qui reste cloué à sa chaise sans bouger, ce peut parfois être endormant. Vous ne connaissez pas l’horaire du recruteur devant vous, peut-être qu’il vient de rencontrer 20 autres personnes juste avant… vous ne voudriez surtout pas qu’il ait le temps de penser à un autre candidat !

Attention : Si vous êtes une personne très enjouée, ne parlez pas trop vite et ne coupez pas la parole au recruteur. Démontrez votre énergie en ayant l’air passionné par ce que vous faites et non en sautillant sur votre chaise.


Ne pas sourire

Un sourire c’est facile à faire et ça connote une certaine joie de vivre. Faites-le, et ce, même si vous êtes complexé par vos dents. Un sourire, ça fait toujours du bien.

Attention : Ne forcez pas trop votre sourire, il doit être authentique.


Être indécis

Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée, mais avoir l’air indécis donne l’impression au recruteur que vous ne serez pas capable de réagir rapidement en situation de stress ou de changement. Vaut mieux éviter les « hmmm… », « en fait … », et privilégier les pauses silencieuses. Nous préférons un candidat qui prend le temps de réfléchir à sa réponse, plutôt qu’une personne qui dit n’importe quoi.

Attention : Si au contraire vous êtes trop directif, choisissez un poste où vous pourrez exercer votre leadership. Personnellement je préfère les candidats directs aux indécis, car ce sont généralement des gens qui « challengent » le statut-quo et qui peuvent avoir un apport considérable sur l’évolution de l’entreprise.

 

Parler négativement de votre ancien employeur

C’est non. N’y songez même pas.

 

Ne pas avoir fait ses recherches

Je suis toujours étonnée de rencontrer des candidats qui n’ont même pas été sur le site Web de l’entreprise. Avec tous les médias sociaux, les journaux en ligne et la documentation que nous offre Internet, il est possible de connaître l’essentiel d’une compagnie en quelques clics. Est-ce trop demandé ? Le recruteur a pris le temps de regarder votre CV, vous pouvez bien vous intéresser à son entreprise.

Attention : Aucune mise en garde ici, on ne peut jamais être trop préparé.

 

N’oubliez pas qu’une entrevue est la première impression qu’un employeur a de vous, et peut-être la seule. Vous devez vous montrer sous votre meilleur jour, rester authentique et être bien préparé.

Selon vous, quel est le pire comportement à adopter en entrevue ?

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

4 Commentaires

  1. Pour avoir été moi-même recruteur pendant quelques années, un petit conseil : si vous postulez à un emploi par courriel, prenez garde à l’adresse courriel que vous utilisez. Cette adresse sera le premier contact visuel du recruteur avec « vous ».

    Quelques exemples des adresses courriels qui m’ont donné des postulants/postulantes pourtant qualifiés une très moyenne première impression: bitch@…., groslard@…, caniche_rosetapette@….., dickxxx@…., con_au_cube@…., nofuture@…, Gwenny129453757459203@…, desespoir_sos@…

  2. Des remarques très pertinentes. Mais il faut dire aussi que souvent passer une entrevue c’est comme aller à un procès et pire encore, tu y vas avec la présomption de culpabilité. Le recruteur guette la petite faille pour faciliter sa tâche. On vit dans un monde où on n’a qu’une chance. Ça passe ou ça casse.

    • Je suis complétement d’accord avec vous Tomi. J’ai passé une entrevue laquelle s’était transformée en un interrogatoire épouvantable. J’ai dû mettre fin après une heure de supplice. Rien de positif, juste de la provocation. Comme vous le dites si bien, on a l’impression de passer un procès et pire encore, ils nous font sentir coupables d’être là.

  3. Je viens de vendre ma compagnie et les poste que j’ai intérieurement à toujours été de la responsabilité lorsque je passe une entrevue de commis de bureau il pense que je vais m’ennuyer mais je ne veut plus de responsabilité je veux juste faire le travail qui à faire je ne trouve pas cela facile merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)