Collaborez au site Created with Sketch.


Comment se retrouver sur le dessus de la pile

Article rédigé par : le 2 juin 2015.

S’il existe plusieurs façons de décrocher une entrevue d’embauche, certaines sont certainement plus efficaces que d’autres pour se retrouver sur le dessus de la pile. Compter uniquement sur ses applications en ligne est un peu comme s’acheter un billet de loterie. Alors que miser sur son réseau est tellement plus payant en plus d’être plus rapide.

Sans référence, votre CV se retrouvera au bas de la pile.

Sans référence, votre CV se retrouvera au bas de la pile.

 

Prenons un exemple concret. Une de mes amies était récemment à la recherche d’un nouvel emploi après avoir perdu le sien. Après quelques jours de réflexion, elle a identifié l’employeur pour lequel elle voulait travailler. Grâce à deux références de qualité, elle s’est retrouvée à leur table d’entrevue et a décroché l’emploi qu’elle visait. Ce qu’elle a su après son embauche, c’est que tous les candidats rencontrés en entrevue étaient, tout comme elle, des références de la part d’employés de la firme. Bien que le poste ait été affiché sur le site web, aucuns des candidats ayant appliqué en ligne n’ont été rencontrés.

J’ai abordé l’importance du « cercle de confiance » dans mon dernier billet de blogue. Dans celui-ci, je vais vous montrer comment l’utiliser.

 

Construire son propre cercle de confiance

L’objectif est de construire son propre cercle de confiance jusqu’à ce qu’il s’imbrique dans celui de l’employeur visé. Une fois cette étape importante franchie, il vous sera facile de vous positionner comme un candidat de choix, même si vous ne répondez pas à 100% des exigences du poste.

Image 2 cercles de confiance

 

Votre cercle de confiance est composé de deux niveaux:

  • 1er niveau : Les gens qui vous font confiance et à qui vous faites confiance. Ces personnes peuvent témoigner avec ferveur de vos compétences et de votre réputation.
  • 2e niveau : Les personnes en qui les personnes du 1er niveau font le plus confiance. Ils vous connaissent peu ou pas du tout.

Au-delà de ces deux niveaux, le lien de confiance est inexistant et il devient presque impossible de vous faire référer adéquatement.


LinkedIn: le réseautage facile

Si vous n’êtes pas en mesure de rejoindre l’employeur de vos rêves via le premier niveau de votre cercle de confiance, vous avez du travail à faire. Heureusement, il existe des outils pour vous simplifier la vie. LinkedIn est sans aucun doute l’outil de prédilection pour arriver à vos fins.

Une fois votre profil LinkedIn mis à jour et tous vos contacts de premier niveau ajoutés à votre réseau, faites une « recherche avancée ». Inscrivez le nom de la compagnie visée dans le champ à cet effet et regardez les résultats. Parmi les résultats, priorisez les gens qui sont au 2e degré de contact.

Vous devrez demander à vos contacts de 1er niveau de vous introduire à ces gens de 2e niveau. Il existe une fonctionnalité « Get Introduced » qui vous permet de vous faire introduire sans grand effort par vos contacts de 1er niveau.

 

Adopter la bonne approche

Pour qu’ils aient envie de vous référer à l’interne (idéalement au patron du département visé), ces contacts de 2e degré doivent être convaincus que les efforts qu’ils vont déployer pour vous en valent la chandelle. Bien que vous soyez référé, je vous conseille de ne pas vous contenter de leur faire parvenir un CV. La vérité est qu’ils ont bien d’autres chats à fouetter que de vous aider à trouver un job!

Vous devrez les convaincre à travers votre approche que vous êtes le type de candidats à qui on doit donner sa chance. Votre candidature doit se « vendre » d’elle-même.

Voici 2 solutions pour vous démarquer et démontrer que vous en valez le coup :

  1. Apportez une solution gratuitement qui est en lien avec la réalité de l’employeur. Un professionnel du marketing peut fournir une analyse concurrentielle du marché de l’employeur et lui suggérer de nouveaux concepts publicitaires. Un technicien en électronique peut illustrer avec des plans et des photos comment il a réparé un PlayStation en mauvais état. Un professeur peut fournir un plan de cours détaillé pour démontrer sa compréhension de la matière à enseigner.
  2. Faites quelque chose d’inusité. Voici quelques exemples: Partagez des articles que vous avez rédigés au sujet de votre expertise. Réalisez une vidéo de vous qui explique pourquoi on devrait vous engager et comment vous comptez aider cet employeur. Construisez-vous un portfolio web de vos plus grandes réalisations. Proposez vos services gratuitement pour une durée déterminée.

 

Contacter directement le gestionnaire

S’il vous est impossible de faire votre place dans le cercle de confiance de l’employeur, vous pouvez évidemment entrer directement en contact avec le gestionnaire de l’équipe que vous visez. Comme vous êtes loin d’être la seule personne à adopter cette stratégie, il vous faudra avoir un exposé bien préparé et très convaincant.

Je vous suggère d’adopter une stratégie par téléphone. Il faut savoir que les chefs d’équipe reçoivent des centaines de courriels par semaine et n’ont pas le temps de faire suite à toutes les requêtes.

Ma suggestion: contactez le gestionnaire en lui proposant une solution à un de ses problèmes, et ce, gratuitement. Il risque fort de vous écouter. Préparez votre exposé à l’avance et effectuez un suivi. Même s’il n’a pas d’emploi pour vous dans l’immédiat, il se rappellera de vous, soyez-en assuré.

 

Oui, mais alors pourquoi les compagnies affichent-elles les postes?

Parce qu’il s’agit d’une stratégie parmi plusieurs pour combler un poste. Souvent, une politique interne de l’organisation dicte que tout poste doit être affiché à l’externe. Aussi, plusieurs organisations affichent des postes de façon proactive sans nécessairement avoir de postes à combler dans l’immédiat.

Par expérience – et pour avoir consulté mes collègues recruteurs – on parle d’environ 30% des postes qui sont comblés par affichage externe. Tous les autres postes sont comblés par des canaux internes ou informels.

Le marché est donc injuste. Il ne favorise pas nécessairement les candidats les plus compétents, les plus motivés ou ceux qui ratissent le mieux les sites d’emploi, mais plutôt ceux qui savent se démarquer auprès des bonnes personnes. Le plus tôt vous aurez assimilé ce principe, le plus rapidement vous décrocherez l’emploi rêvé ;)

Améliorer mon profil LinkedIn

17 Commentaires

  1. Bonjour,

    comme il est difficile de trouver un emploi pour un sénior… non seulement il y a un marché caché, il faut solliciter le directeur ou le VP en place, le convaincre…
    si l’on n’a pas un réseau, correctement organisé alors il est souvent difficile de solliciter le marché caché.
    Dans mon cas de figure, je n’y arrive pas et ça fait déjà un bout de temps…

  2. Il est très difficile présentement de se retrouver un emploi surtout après plus d’un an d’absence du marché du travail et surtout avec une expérience de plus de 20 ans.
    Les postes affichés qui correspondent à mes qualifications sont rares et mon expérience est trop grande me dit-on trop souvent …
    Je me sers de mon réseau LinkedIn … j’ai beaucoup de réponses mais de ceux et celles qui n’ont pas d’emplois et qui ne connaissent pas d’entreprises qui cherchent. Ceux qui en ont sont rares pour en pas dire absents complètement.
    Je ne sais plus quoi faire ni comment… si vous avez des idées dites-le moi et je vous en remercie d’avance

  3. Bonjour,

    Merci pour votre billet, c’est très intéressant.

    J’aimerais savoir si l’approche par réseautage est également valable dans le cas où l’on applique sur un poste dans une entreprise publique (ex: Ville de Montréal, société de transport, etc.).
    J’ai toujours cru que la sélection des candidats dans ce genre d’entreprise se faisait uniquement sur la base des compétences sans qu’il puisse y avoir l’intervention d’un employé interne. Est-ce le cas?

    Merci à l’avance !

    • Bonjour Geneviève,

      Merci pour votre commentaire.
      Je n’ai personnellement aucune expérience dans le domaine public. Je sais que les cadres de recrutement y sont plus rigides.

      Mais comme dans tous les domaines, il y a toujours des exceptions ;) À votre place, j’essaierais de me faire référer de l’interne pour améliorer mes chances, en plus d’appliquer dans le processus standard.

  4. Il est indéniable que le réseau est aujourd’hui INCONTOURNABLE dans le cadre d’une recherche d’emploi

  5. Je partage entièrement cette analyse même s’il est complexe d’appliquer ces recettes au quotidien. Je me lance dans cette démarche sans vraiment de repères. Je ne prendrai qu’un exemple. Le Conseil régional d’Ile-de-France ne fait plus paraître de poste de catégorie A. Or, je reste persuade qu’ils ont un grand besoin de cadres expérimentés.

    • Bonjour Chartier, merci pour votre commentaire. C’est tout de même surprenant qu’une organisation qui semble publique n’affiche pas systématiquement ses postes à l’externe. Le réseautage semble incontournable dans ce scénario…

  6. C’est vrai qu’il est très difficile de se trouver un emploi actuellement. Soit que tu as trop ou pas assez d’expérience, mais ce qui arrive le plus souvent, c’est un problème de surqualification. Les divers postes d’entrée dans les entreprises ne demandent qu’un BAA la plupart du temps, Or, quand tu as 2 Bacc et une Maîtrise comme moi, tu es surqualifié. On nous dit de ne pas abandonner nos études, mais si on a étudié trop longtemps, on est pénalisé.Nivellement par le bas la plupart du temps…

    • Merci Marc-André pour votre commentaire.

      Je suis d’accord avec vous, le marché actuel est particulièrement difficile. Il faut donc être rusé pour se retrouver sur le dessus de la pile.

      Je n’ai pas encore travaillé pour un employeur qui était contre le fait d’avoir plusieurs diplômes, mais j’imagine qu’il en existe. Les employeurs sont avant tout à la recherche d’expérience et de bonnes références.

  7. Super article, ça me motive beaucoup à prendre les devants!
    Petite question : j’ai appliqué en ligne sur un poste (QUE JE CONVOITE BEAUCOUP!) affiché à l’externe dans une très grande entreprise québécoise. Je correspond en tous points à l’offre d’emploi et j’ai toutes les qualifications nécessaires pour le poste. Toutefois, je sais que mon CV peut quand même se perdre dans une mer de candidatures très attrayantes, surtout que mon expérience, bien que très pertinente, n’est pas dans de grandes entreprises très connues par le grand public…

    Que pensez-vous d’envoyer mon CV par la POSTE, directement au gestionnaire mentionné dans l’offre d’emploi? L’envoi serait plus étoffé et accompagné de mon portfolio, avec quelques exemples de mes réalisations professionnelles des deux dernières années (je travaille en communication marketing, je fais donc beaucoup de rédaction et de graphisme)

    Est-ce une bonne stratégie pour se faire remarquer? Ou le recruteur pourrait trouver cela bizarre et complètement inutile?

    • Bonjour Vanessa! Merci pour votre commentaire.

      Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une mauvaise idée. Par contre, j’opterais pour une solution plus convaincante comme se faire référer ou en faisant quelque chose d’inusité (voir des idées dans l’article ci-dessus).

      Donnez-vous un maximum de chances de réussir à vous démarquer!

      • Je voulais vous dire que j’ai appliqué vos conseils et j’ai fait quelque chose de plus créatif.. et j’ai décroché une entrevue! Il ne reste plus qu’à la réussir :)

        Merci beaucoup!

        • Félicitations Vanessa! Vous faites ma journée. J’espère que votre entrevue aura les résultats espérés :)

          • Je ne sais pas pourquoi je vous tiens au courant (hihihi), mais j’ai finalement eu le poste! Merci des conseils, je crois que de faire qqch d’original et d’attrayant, en démontrant concrètement ce qu’on peut faire pour l’employeur, c’est vraiment payant!
            Votre article m’a vraiment fait réfléchir et m’a donné le coup de pouce nécessaire pour modifier ma stratégie de recherche d’emploi. Je crois que c’est pertinent, particulièrement dans le domaine des communications où les recruteurs reçoivent des tonnes de candidatures.

  8. Bonjour,

    J’ai mon BAC par cumul en communication et ressources humaines et dernièrement j ai travaillé comme coordonnatrice des ressources humaines autant l appeler un généraliste en RH. À cause de certaines compétences techniques que je n avais pas(en rémunération), j ai été remerciée( j y ai travaillé 1an et 2 mois). Faut dire que dès le départ, j ai été honnête en mentionnant que ces coompétences en question, je ne les avais pas mais que j’étais ouverte à l idée d apprendre mais on ne m a jamais offert cette opportunité.Pour ma prochaine recherche d emploi, de quelle façon dois-je aborder la question des références face à la demande d’un potentiel employeur? car j ai touché à tous les domaines des RH et j ai des compétences dans ce domaine sauf en rémunération …devrais-je aborder le sujet de mon renvoi au risque de tout faire saboter ou juste présenter une attestation d emploi à la place d’une référence?

    • Bonjour Myriam, merci d’avoir partagé votre expérience avec nous. Il n’est pas toujours évident de développer ses compétences en même temps que d’effectuer le travail quotidien qui est exigé de nous. Je peux comprendre que votre situation était difficile!

      Maintenant, je ne vois aucun mal à être transparent avec le recruteur en lui disant qu’on vous a remplacée par une personne ayant plus d’expérience pour adresser des dossiers de rémunération. Il y a un roulement significatif au niveau des RH dans les organisations, alors le recruteur ne devrait pas être surpris par cet événement.

      Si vous avez de bonnes relations avec votre ex-employeur, vous aurez toute la crédibilité nécessaire pour faire passer ce message. Si ce n’est pas le cas, ce sera plus délicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)