Collaborez au site Created with Sketch.


75 sites web pour travailler et voyager autour du monde

Article rédigé par : le 20 mars 2018.

Vous n’en pouvez plus du trafic? Des montées de lait de votre patron? Des réunions inutiles? Vous avez toujours aspiré à mieux professionnellement? Voici tous les outils pour savoir comment faire vos adieux au 9 à 5 et créer une vie de rêve!

 

Notre liste du jour des 75 sites web pour travailler en voyageant est inspirée par mon propre parcours, une multitude de sources de grande qualité ainsi que l’incroyable article « The Digital Nomad’s Guide To Working From Anywhere On Earth » publié sur Fast Company.

Bonne lecture!

 

Matthieu dans un espace de coworking au Cambodge (2015)

Matthieu dans un espace de coworking au Cambodge (2015)

 

Disclaimer

Liste non-exhaustive, car les moyens de faire de l’argent sur internet sont variés.

Par exemple, j’aurais pu vous parler de sites comme Flippa ou Igloo pour faire du flip de noms de domaines et gagner de l’argent avec un système automatisé de détection des bons mots-clés.

Il y a 1001 moyens. Je vais en couvrir 75.

Je n’ai pas essayé tous les sites de cette liste. Je me suis personnellement concentré sur le #2 et le #3 pour générer des revenus.

N’hésitez surtout pas si vous avez des précisions à faire ou d’autres plateformes à proposer à nos lecteurs.

J’espère du fond du coeur que ce tour d’horizon vous inspirera à faire le saut un jour ou l’autre!

Après tout, quel est le pire qui puisse arriver? ;)

 

#1 – LinkedIn (branding personnel)

LinkedIn

LinkedIn

 

Je vous conseille, dans la liste d’aujourd’hui, de concentrer vos efforts sur trois (3) outils maximum.

Inutile d’aller créer des profils partout et d’attendre la manne. Vous risquez de ne pas positionner votre profil dans les divers moteurs de recherche étant donné votre étalement d’efforts.

Toutefois, LinkedIn devra nécessairement être couplé à la stratégie que vous choisirez et devrez mener son développement en parallèle des ces trois (3) outils.

 

Votre branding personnel vous permettra de lancer plus facilement toutes vos futures marques/entreprises : c’est la différence entre lancer SA marque et lancer UNE marque.

Un entrepreneur entretient sa marque personnelle au fil du temps et utilise celle-ci pour démarrer ses projets avec une longueur d’avance. Il doit ainsi rayonner tout autant que ses entreprises et ce, tout au long de sa vie.

Si vous choisissez de faire du Amazon, du WorkAway, du Upwork, du Fiverr, n’importe quoi, continuez de consolider votre expertise, votre visibilité, votre image sur le réseau d’affaires LinkedIn.

Les clients ou sous-traitants que vous trouverez via les sites dans cet article feront cette chose : ils vous chercheront sur Google ou sur LinkedIn directement afin de contourner les frais engendrés par Upwork par exemple et de faire des affaires directement avec vous.

Enfin, pour entamer votre parcours à l’international, vos anciens collègues et patrons sont susceptibles de vous proposer des mandats.

Ils connaissent déjà votre spécialité, s’il y a lieu.

Utilisez LinkedIn pour les contacter et décrocher ces mandats au départ.

Cet article ne se veut pas un cours complet sur comment développer des affaires sur LinkedIn, mais soyez sûr d’une chose, l’outil est incontournable pour votre image personnelle et la propulsion de vos futures marques.

 

#2, #3 et #4 – WordPress, Google et Youtube (marketing de contenus et publicité)

WordPress.org

WordPress.org

 

Google

Google

 

YouTube

YouTube

 

Vous avez deux (2) options comme blogueur : bâtir un site d’autorité ou un site de niche.

Au début, le processus est le même est cela passe par le référencement organique (SEO) sur Google.

Vous n’êtes pas obligé de faire du YouTube, mais c’est le média idéal d’influence et de trafic pour tout créateur de contenus qui se consacre à un site d’autorité.

Les publicités Google et YouTube ne vous donneront pas beaucoup d’argent, on les utilise plutôt pour engendrer du trafic qualifié (prêt à acheter) en l’envoyant sur son site WordPress.

Google et YouTube sont les meilleurs vecteurs de trafic sur le web à l’heure actuelle, puisque Facebook, Twitter et LinkedIn favorisent le social au lieu du média.

Les gars de Income School mentionnent qu’une fois votre trafic créé (1 à 2 ans de rédaction d’articles le temps que Google vous fasse confiance), vous passez à la monétisation de votre trafic, que vous aurez judicieusement planifié.

Pour avoir dû changer 3 fois d’hébergeur en 3 ans au début, je suggère de passer par DreamHost. Plus fiable, et en bonus l’installation de WordPress se fait toute seule et devient beaucoup moins dispendieuse qu’en l’achetant sur GoDaddy (ils m’ont bien eu!).

Ensuite, achetez un modèle premium pour votre site WordPress (…de grâce, ça vaut le coût de payer 60$ pour ça) et commencez à écrire!

Les médias sociaux de recherche comme YouTube et Pinterest sont des aimants à clients.

Pourquoi?

Les mêmes questions y sont posées à chaque jour.

En y répondant de façon pertinente et en offrant aux clients ce qu’ils veulent d’entrée de jeu, vous engendrerez de la clientèle.

 

#5 – Amazon (marketing d’affiliation, drop shipping, publication Kindle, etc.) 

Amazon.com

Amazon.com

 

Amazon est devenue célèbre pour son programme d’affiliation et les retombées qu’elle génère pour des ventes à fort prix/forte commission.

Vous pouvez faire du drop shipping de produits en utilisant la publicité Facebook ou votre site web pour vendre un produit qui ne vous appartient pas.

Vous offrez un service à la clientèle en matière de livraison : c’est notamment pourquoi le drop shipping Amazon est perçu comme semi-passif : il faut mettre du temps dans le support.

Avec Amazon, on met également des liens d’affiliés dans des contenus de blogue ou sur YouTube, c’est du travail là aussi pour créer le tout.

Il faut être créatif dans ses suivis quand le produit promis n’arrive pas à temps, quand le paquebot de provenance asiatique est encore en mer!!

Les experts sont unanimes, ils recommandent de passer par Amazon.com, et non pas la version locale pour des raisons de choix de produits.

De plus, il est préférable d’avoir du trafic avant de monétiser, car si vous n’avez pas de ventes dans les premiers mois et les mois qui suivent, votre compte d’affilié sera suspendu et vous devrez en créer un nouveau.

Pour plus de détails sur les conditions d’affiliation Amazon, consultez le programme.

Encore ici, je ne peux pas couvrir toutes les façons de faire de l’argent avec Amazon dans cet article, mais faisons mention en terminant des publications pour Kindle qui ont rendu des gens millionaires. Une autre belle façon de générer des revenus en ligne!

 

#6 et #7 – Indeed International et CareerBuilder International (agrégateurs d’emplois)

Indeed international

Indeed international

 

Career Builder International

Career Builder International

 

Comment faire une liste sur les sites d’emploi à l’international sans parler des agrégateurs d’emplois, dont l’objectif pour la plupart est de couvrir la planète au grand complet?

Ces sites répertorient généralement les sites d’emploi de moyenne à grande envergure et les organisations de taille assez grande pour être répertoriées ou en mesure de payer pour une meilleur référencement.

Passez du temps à cibler le nom des agrégateurs d’emplois en activité pour votre pays de prédilection dans Google.

Ensuite, faites des recherches directement sur les agrégateurs.

La raison?

Les résultats listés sur Google sont souvent échus ou en retard, le temps d’être traité par l’algorithme. Les postes les plus populaires sont ceux que vous voulez éviter. Soyez en avance sur la masse de candidats!

Enfin…

Ne vous fiez pas qu’à ces outils!

Ils génèrent tellement de trafic à eux-seuls sur les offres d’emploi que le compétition devient affreuse!! Investiguez les sites locaux d’emploi que vous trouverez en demandant aux résidents.

 

#8 – Web Jobs Québec (site de recherche d’emploi tradtionnel)

Web Jobs Québec

Web Jobs Québec

 

Qui dit « travail à distance » dit « travail sur le web »!

Sur Web Jobs Québec, vous trouverez des emplois en développement et intégration, mais aussi des opportunités en marketing numérique, gestion de projet web et design.

Plusieurs d’entre eux peuvent être accomplis en télétravail.

Vous avez aussi la possibilité d’ajouter votre candidature à une banque de CV.

La plateforme vient d’être achetée en 2017 par le propriétaire d’Espresso Jobs, Secrétaire-Inc, Droit Inc et Génie-Inc, des sites qui font tous partie du Groupe Velan Média Inc.

 

#9 – Monster International (site de recherche d’emploi traditionnel)

Monster International

Monster International

 

Monster est réellement un monstre. D’ailleurs, Mark Zuckerberg s’en est inspiré pour lancer les emplois sur Facebook.

Après son acquisition en 2016 par Randstad, le site aurait orienté son focus sur les emplois à revenus d’envergure moyenne.

Vos efforts pour trouver localement et sur des sites spécialisés/gouvernementaux seront peut-être plus fructueux que sur des gros sites généralistes à portée mondiale tels que Monster.

Emploi-Québec par exemple, demeure le #1 dans la Province selon Comcast.

 

#10 à #14 – Workaway, HelpX, SE7ENWWOOF et WWOOF International (bénévolat / « WWOOFing »)

Workaway.info

Workaway.info

 

HelpX

HelpX

 

SE7EN

SE7EN

 

WWOOF

WWOOF

 

WWOOF International

WWOOF International

 

J’ai rencontré des gens au Pérou qui construisaient une maison faite entièrement de matériaux recyclés à raison de 5 heures par jour en moyenne.

Ils étaient logés et nourris, loin du centre-ville, dans une maison standard, avec une vue magnifique sur les champs et les montagnes de 6000 mètres d’altitude d’Arequipa.

Tout cela grâce à Workaway, m’expliquaient-ils…

Avec le woofing (terme né du pionnier WWOOF ci dessus pour « World Wide Opportunities on Organic Farms »), pas besoin de vous occuper de votre statut d’entrée au pays et de vous lancer dans la complexité des déclarations de revenus. Le monde s’ouvre à vous en échange d’un peu d’aide.

Le hic?

C’est difficile de trouver des mandats à la fois logé et nourri. Plus souvent qu’autrement vous ne serez que logé.

La raison c’est que…

La salaire d’un des locaux sera souvent moins élevé que le coût de la nourriture à vous mettre en bouche.

Aussi, il y a toujours la possibilité de vous faire exploiter, de tomber sur des gérants de projets absents ou de ne pas vivre une expérience aussi enrichissante que vous ne l’auriez cru.

Si ça arrive, changez de projet bénévole sans attendre! D’autres projets plus excitants sont à prévoir.

 

#15 – Craigslist International (petites annonces)

Craigslist (ex. Pérou)

Craigslist (ex. Pérou)

 

La section Emploi de Craigslist est très connue des employeurs. La gratuité y attire surtout les très petites entreprises qui n’ont pas de budget pour afficher sur les gros sites d’emploi.

Pensons à Kijiji, le site de petites annonces canadiennes : étendez vos recherches aux sites de petites annonces locaux!

En effet, essayez de trouver l’équivalent de Kijiji dans le pays où vous vous rendez et vous y découvrirez d’autres offres, en plus de celles répertoriées par ce site à portée mondiale qu’est Craigslist.

 

#16 – Upwork (travail autonome)

Upwork

Upwork

 

Je pensais que j’avais fait une erreur en choisissant de lancer une entreprise de service (aide en emploi).

Vous savez, étant donné que c’est un revenu actif d’être consultant/travailleur autonome, je pensais être passé à côté de l’opportunité de créer une vraie lifestyle business.

Mais je n’avais pas encore compris qu’au final, j’avais fait la bonne chose.

L’entreprise de service permet de cerner le ou les besoins les plus vitaux des acheteurs potentiels et d’éventuellement créer des services « productifiés » (oui, un vilain néologisme, l’équivalent anglais est « productized services ») ou encore, de proposer des produits complémentaires qui deviennent des revenus passifs avec un faible risque d’investissement.

 

Les modèles de CV sur L’Œil du Recruteur représentent un exemple d’investissement à faible risque.

Ou les services de rédaction de CV, qui on effectué un pivot vers de vrais services productifiés en 2017, puisqu’ils font intervenir des fournisseurs, des processus encadrés, des modèles, de la formation, etc.

Je ne suis jamais passé par Upwork pour obtenir des contrats, mais je l’utilise pour trouver des sous-traitants.

En travaillant sur le force de votre profil et de votre portfolio, vous pourrez trouver des mandats sur Upwork.

La condition?

Vous devez offrir des services avec une fiabilité et une qualité sans reproche. Upwork possède son algorithme lui aussi et vous monterez si vous êtes perçu comme étant LA personne de choix.

 

#17 – Fiverr (travail autonome)

Fiverr

Fiverr

 

Comme son concurrent Upwork, il permet de trouver des opportunités de travail en freelance.

Le concept consiste à indiquer ce qu’on peut faire pour 5$ ou à postuler sur des mandats rémunérés à 5$, d’où le nom « Fiverr ».

 

#18 et #19 – Universal Hunt et Workhoppers (travail autonome)

Universal Hunt

Universal Hunt

 

Workhoppers

Workhoppers

 

Il va sans dire, la pige est souvent un point de départ pour l’entrepreneuriat. À défaut de connaître autre chose, on cherchera à échanger notre temps contre une rémunération, parce que c’est la conception classique que l’on se fait du travail.

Vous savez quoi?

C’est bien correct!

Ce n’est qu’avec le temps que les occasions de revenus passifs deviendront plus concrètes à vos yeux. À mon avis, le fait de commencer à la pige est un passage quasi obligatoire dans votre cheminement professionnel.

Les deux sites ci-dessus, Universal Hunt et Workhoppers ont été bâti dans le but de répondre à la demande internationale et qui sait, gruger des parts de marché aux puissants Upwork et Fiverr?

 

#20 – Facebook

Facebook

Facebook

 

Au moment où j’écris ces lignes, la quantité et la qualité des offres d’emploi Facebook est encore assez décevante.

C’est plutôt sur les groupes d’expatriés, de petites annonces locales ou d’offres d’emplois locales que vous verrez passer des postes intéressants pour vous.

Ou encore, une stratégie promotionnelle de vos produits et/ou services sur Facebook Ads vous aidera à bâtir votre structure de prix et votre modèle d’affaires. Quand vous saurez combien cela vous coûte pour acquérir un client, vous serez en mesure d’imaginer plus facilement comment réussir l’expansion de votre entreprise et la multiplication de vos revenus.

 

#21 à #30 –  ShopifyWooCommerce, Magento, PrestaShop, OpenCart, Easy Digital Downloads, GumroadSquarespace, Wix et Weebly (commerce électronique)

Shopify

Shopify

 

WooCommerce

WooCommerce

 

Magento

Magento

 

PrestaShop

PrestaShop

 

OpenCart

OpenCart

 

Easy Digital Downloads

Easy Digital Downloads

 

Gumroad

Gumroad

 

Squarespace

Squarespace

 

Wix

Wix

 

Weebly

Weebly

 

Quand on pense à faire de l’argent sur internet, la premier moyen qui vient en tête est le très-traditionnel commerce électronique. Les sites web ci-dessus vous permettront de placer vos propres produits (physiques et/ou numériques) en vente via une boutique en ligne.

Il y en a un paquet, donc je ne fais qu’effleurer l’éventail de possibilités en citant les plus connus (ajoutons bien sûr Amazon à ceux-ci).

J’utilise personnellement Easy Digital Downloads, une extension WordPress.

WooCommerce est aussi une extension WordPress.

Tout comme WooCommerce, Magento, PrestaShop et OpenCart sont des solutions open source, qui offrent donc des possibilités très avancées d’intégration mais à la fois, relativement simples d’utilisation.

L’entreprise canadienne Shopify constitue un choix idéal si vous voulez héberger votre boutique sans vous compliquer la vie et avoir à créer votre propre site web. Et on peut vendre sur Amazon via Shopify depuis 2017.

Wix, Weebly et SquareSpace sont des solutions de type « clé-en-main », puisque vous pourrez créer votre boutique en même temps que votre site, sans programmation nécessaire.

Gumroad est un peu différent, puisque la plateforme est à la fois une plateforme transactionnelle comme (ex. Paypal, Stripe, Square) couplée à une boutique en ligne auto-hébergée (ex. Shopify).

Je m’arrête ici! Je vous conseille de passer beaucoup de temps à étudier les différentes options sur le marché, parce que cette sélection est primordiale pour la suite de vos activités en e-commerce.

 

#31 – eBay (courtage en ligne)

eBay

eBay

 

Tout investissement est un risque et eBay n’échappe pas à cette règle.

Vous devez dépenser de l’argent (achat des produits) pour faire de l’argent (revente des produits).

Si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pouvez perdre des milliers de dollars dans vos premières semaines d’activités et bien vite, vous serez de retour au 9 à 5, d’où l’importance de commencer à apprivoiser la plateforme avant de quitter votre emploi.

À l’instar de l’affiliation Amazon (voir #5), les gens qui font de l’argent sur eBay vendent des items à prix élevé, comme de l’électronique ou des instruments de musique par exemple.

Les livres ou les t-shirts ne vous amèneront pas là où vous voulez en termes de revenus.

Les vendeurs expérimentés utilisent aussi eBay Store pour construire leur boutique auto-hébergée et tiennent parfois de larges inventaires de produits.

 

#32 à #35 – Nomad List, Teleport, Numbeo et Expatistan (choisir un pays de destination)

Nomad List

Nomad List

 

Teleport

Teleport

 

Numbeo

Numbeo

 

Expatistan

Expatistan

 

L’un des sites, sinon LE site web le plus connu dans la communauté des digital nomads. : Nomad List.

Il collecte et analyse plus de 250 000 données sur les meilleurs pays pour travailler à l’étranger, comme par exemple la vitesse moyenne de l’internet, le coût de la vie, la sécurité, le plaisir d’y voyager, etc.

Il comprend une communauté de membres de près de 50 000 personnes et un forum très actif sur lequel les voyageurs s’échangent des astuces.

Numbeo et Expatistan évaluent eux aussi les pays de destination en fonction de critères prédéfinis.

Teleport va encore plus loin en offrant des listes de préparation (checklists) en fonction du pays, en mettant en lien les gens qui déménagent avec des personnes-ressources dans la ville d’arrivée, en proposant des lieux de rendez-vous aux équipes, etc.

 

#36 à #43 – Work Hard Anywhere, CoWorking.Coffee, CopassGlobal Coworking MapDesksurfingWorkfromCoNomads, and Sharedesk (trouver un espace de travail)

Work Hard Anywhere

Work Hard Anywhere

 

CoWorking.Coffee

CoWorking.Coffee

 

Copass

Copass

 

Global Coworking Map

Global Coworking Map

 

Desk Surfing

Desk Surfing

 

Workfrom

Workfrom

 

CoNomads

CoNomads

 

ShareDesk

ShareDesk

 

À leur façon, toutes ces plateformes vous aideront à louer des espaces de travail temporaires.

 

#44 – Hoffice (trouver un espace de travail chez quelqu’un!)

Hoffice

Hoffice

 

Voilà un concept original qui vaut la peine d’être souligné, je veux tellement l’essayer!!

Déprimé de travailler seul dans votre chambre d’hôtel?

Ou bien vous n’en pouvez plus des gars du coworking space avec les écouteurs sur les oreilles?

Parfois sur la route, on veut plus que tout au monde un contact humain (…et du bon Wi-Fi)!

 

#45 à #54 – GithubWorking NomadsThe Remote Working CompanyRemote OKDigitalNomad JobFinderWe Work RemotelyRemoteBase, Jobbatical et Modern Day Nomads (sites de recherche d’emploi)

GitHub (développeurs seulement)

GitHub (développeurs seulement)

 

Working Nomads

Working Nomads

 

The Remote Working Company

The Remote Working Company

 

Remote OK

Remote OK

 

DigitalNomad JobFinder

DigitalNomad JobFinder

 

We Work Remotely

We Work Remotely

 

Jobbatical

Jobbatical

 

Modern Day Nomads

Modern Day Nomads

 

Je vous présente maintenant les principaux sites d’affichage traditionnels d’offres d’emploi pour travailler à distance comme nomade numérique (« digital nomad »).

Certains répertorient des emplois plus techniques, d’autres des emplois moins techniques et d’autres, un peu de tout!

Pour la plupart des postes, vous vous rendrez compte que votre localisation géographique importe peu. Or, quelques postes sont susceptibles de s’adresser à des gens qui résident dans un lieu précis, s’apparentant ainsi à du télétravail mais pas nécessairement à du travail à distance de n’importe où dans le monde.

 

#55 – PIGE Québec (travail autonome)

PIGE Québec

PIGE Québec

 

Sur PIGE Québec, vous serez en mesure de proposer vos services aux employeurs d’ici.

Puisqu’il fonctionne par abonnement, vous serez quelque peu limité avec les options gratuites.

Par exemple, les pigistes ne peuvent pas soumissionner sur des contrats sans abonnement.

Les employeurs peuvent afficher des postes gratuitement, mais ne pourront pas voir les profils complets des membres sans abonnement.

Selon le fondateur, les recruteurs reçoivent 10 soumissions en moyenne et jusqu’à 40 pour certains mandats.

 

#56 et #57 – Pigiste Québec et AgentSolo.com (travail autonome)

Pigiste Québec

Pigiste Québec

 

AgentSolo.com

AgentSolo.com

 

Pour trouver des clients au Québec ou offrir des mandats, l’offre demeure relativement limitée, surtout depuis la disparition de Jobboom Pigistes.

Ces deux sites web, Pigiste Québec et AgentSolo.com sont présents depuis une vingtaine d’années et ont peu de compétition, sauf peut-être PIGE Québec (#55). Tout comme ce dernier, AgentSolo.com vous exigera de devenir membre pour profiter des fonctionnalités avancées.

La véritable compétition pour les pigistes québécois se trouve à l’international, où l’offre d’Upwork et de Fiverr les forcent à ajuster leur tarif ou à raffiner leur offre de service pour laisser entrevoir la valeur ajouté en matière de qualité.

 

#58 – Télétravail Québec (télétravail)

Télétravail Québec

Télétravail Québec

 

À ma connaissance, ce site web est nouveau, mais peut-être que je me trompe. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne semble pas terminé!

Malgré cela, il affiche quelques offres intéressantes et pourrez peut-être y trouver chaussure à votre pied.

 

#59 à #72 – Roam, OutsiteNomad Pass, CoworkationDNX Camp, The Remote Experience, Terminal 3, Nomad Cruise, Remote Year, Refuga, Wanderboss, Unsettled, Project Getaway et Destination: Dev (co-living et forfaits tout-en-un de travail à distance)

Roam

Roam

 

Outsite

Outsite

 

Nomad Pass

Nomad Pass

 

Coworkation

Coworkation

 

DNX Camp

DNX Camp

 

The Remote Experience

The Remote Experience

 

Terminal 3

Terminal 3

 

Nomad Cruise

Nomad Cruise

 

Remote Year

Remote Year

 

Refuga

Refuga

 

Wanderboss

Wanderboss

 

Unsettled

Unsettled

 

Project Getaway

Project Getaway

 

Destination: Dev

Destination: Dev

 

Le coworking a évolué les amis!

Pour un réel esprit de communauté, certaines personnes préfèrent effectuer des retraites prolongées avec des gens qui pratiquent le même style de vie.

On appelle ça du « co-living ».

Pour séjourner avec des gens qui partagent vos passions professionnelles de quelques jours à une année complète, les sites web présentés ici s’avèreront un pas dans cette direction.

Le dernier de la liste, Destination: Dev spécialise son offre pour les programmeurs.

Au total, des dizaines d’entreprises font compétition en offrant des retraites pour travailler et voyager. Ou encore, des espaces temporaires de co-living.

Ajoutons à la liste les Sunny OfficeNomad HousePangea 196Office To TravelEmbarkNomad TrainNomad ConvoyHacker ParadiseWe RoamThe Remote WayB-Digital Nomad et WiFi Tribe.

Les offres tout-en-un vous permettront d’essayer l’expérience pour voir si vous aimez. Il y a même de ces sites qui s’adressent davantage à votre employeur (ex. Terminal 3), afin de l’inciter à intégrer le télétravail à son organisation!

 

#73 à #75 – Nomadbase, Nomad Projects et Flylancer (réseautage)

Nomadbase

Nomadbase

 

Nomad Projects

Nomad Projects

 

Flylancer

Flylancer

 

La solitude est souvent l’un des inconvénients ressentis par les gens qui optent pour un mode de vie de travail et de voyage.

Ces trois plateformes cherchent ainsi à combler leur désir de socialiser et ce, en bossant sur des projets communs.

Puis, d’allier des compétences complémentaires aux siennes, de manière à accroître le taux de succès des projets entrepris.

 

Bonus – Shapr (réseautage)

Shapr

Shapr

 

Voici une nouvelle application qui se veut un Tinder de l’emploi. Il sera certes fascinant de suivre son développement prochainement…

 

Est-ce pour tout le monde?

Vous vous dites peut-être « ce n’est pas pour moi » et en effet, travailler et voyager en même temps n’est vraiment pas pour tout le monde.

La liste s’adresse aujourd’hui à ceux qui sont en mesure de faire des sacrifices.

Ce parcours demande de mettre sa vie en ordre (élimination des excès d’alcool/de drogues, de vidéos de chats, des soirée festives, des jeux vidéo, de l’entourage nocif, des partenaires sexuels variés, des tentatives de partenaires sexuels variés, de la TV, de la porno, des cigarettes, des Canadiens de Montréal, des livres de science fiction ou de romantisme, du flux d’actualités Facebook, des dettes, de l’auto, de tous les abonnements d’infolettres, de toutes les excuses du style « ça ne fonctionnera pas » et de toutes les distractions consistant à la consommation plutôt qu’à la production).

 

 

Le focus est immensément important et je veux m’adresse aux gens qui s’accrochent jusqu’au bout.

On parle ici de 2-3-4-5 ans de mise en place, tout dépendant de votre niche, de votre capacité à entretenir le succès et de vos moyens de protection contre la majorité des tentations ci-dessus.

En passant, vous n’avez pas à éliminer TOUS les aspects nommés avant de commencer.

Attaquez-vous à une seule mauvaise habitude pour tout de suite (exemple : je mets de l’ordre dans mes finances dans la prochaine année).

Comme le dit si bien le YouTubeur et entrepreneur web Dan Brock, vous réglerez le reste en chemin, votre lancée dans le vide ne peut pas attendre pour toujours!

 

Travailler et voyager en même temps n’est assurément pas ce que vous pensez…

Pourquoi j’écris ça?

Parce que si vous lisez ceci et que cet article constitue l’une de vos premières explorations sur le sujet, vous n’avez aucune idée encore ce que ça fait comme feeling d’avoir rencontré des gens formidables en voyage et d’avoir à leur dire que vous restez à la chambre d’hôtel pour mettre un nouveau projet professionnel en marche.

« Ark », penseront-ils.

Ils ne comprendront pas, même avec une explication, que vous ne profitiez pas tout de suite de tous les bénéfices offerts.

C’est un passage de culpabilité pour vous, de honte.

Vous aurez l’impression de passer à côté de quelque chose.

Mais en même temps, cette satisfaction jouissive à l’idée de faire avancer une idée toute une journée, sur un sofa en mousse, votre corps ombragé par un palmier de Cancun…

La réalisation d’avoir produit quelque chose de bien pour aider l’humanité est plus satisfaisante qu’une chute d’eau, qu’une plage, qu’un trek.

 

Le meilleur sentiment, c’est la satisfaction du dimanche sur la plage après avoir travaillé ardemment 6 jours de suite à raison de 12 heures par jour.

Vous aurez repoussé la récompense.

Vous l’aurez mérité.

Vous en profiterez comme il se doit : avec délectation.

Afin d’éviter que personne ne soit déçu sur ce que cela consiste réellement de voyager à temps plein, démarrons sur cette prémisse :

La vie nomade est temporaire : l’être humain a besoin d’enracinement dans une collectivité et d’auto-accomplissement au niveau professionnel pour être 100% heureux.

 

À l’inverse, tout comme on ne peut pas que voyager dans la vie, on ne peut pas que travailler non plus.

Fermer son ordinateur et son téléphone le dimanche devient une question de santé mentale.

Ceux qui sont déjà à leur compte savent de quoi il en retourne!

Matthieu qui relaxe en Thaïlande un dimanche! (2014)

Matthieu qui relaxe en Thaïlande un dimanche! (2014)

 

Les excuses vs. les incapacités réelles

  • « J’ai des enfants, c’est impossible! » est une excuse.

J’ai rencontré de nombreuses familles qui voyagent en menant leurs affaires de l’étranger, tout en offrant un apprentissage personnalisé à leurs enfants, en fonction de leurs forces.

…sur un voilier!?

Avec la volonté, c’est accessible.

 

  • « Je suis infirmière, je travaille avec les gens, c’est impossible! » est une excuse.

Vous pouvez faire de l’aide humanitaire et voyager, tout en faisant une différence dans le monde (…logée et nourrie).

 

  • « Je n’ai pas d’argent, c’est impossible! » est une excuse.

De nos jours, vous pouvez avoir un site web pour plus ou moins 100$/année.

Vous pouvez tripper à fond en Bolivie ou au Cambodge par exemple, pour seulement 12 000 à 15 000$ par année.

En mode d’économie quasi exagérée, 8 000 à 10 000$ vous assureront une survie ponctuée de Pad Thaï ou de Cashew Nut Chicken sur la rue à 1-2$ par repas.

 

  • « J’ai un condo à payer, c’est impossible! » est une excuse.

Vous pouvez le vendre, le sous-louer, en tirer un revenu mensuel.

 

En fait, je ne connais pas vraiment de réelles impossibilités.

Ah oui, attendez, une seule!

La seule réside dans vos capacités de communication et de vente. Qu’on parle de convaincre les gens par courriel, en personne, au téléphone, sur le web, vous réussirez la transition du 9 à 5 à une vie de voyage en apprenant à communiquer et à vendre efficacement.

 

Je vous parle autant de…

  • Convaincre votre femme du bien fondé du voyage pour qu’elle vous suive dans l’aventure.
  • Convaincre vos amis et membres de votre famille de vous prêter un peu d’argent pour lancer le projet.
  • Convaincre le propriétaire d’un co-working space de vous fournir un espace de travail en échange de votre temps.
  • Convaincre un candidat potentiel ou pigiste surdoué de travailler pour vous ou de prioriser votre agenda.
  • Convaincre quelqu’un sur Workaway que son projet humanitaire est fait pour vous et de vous choisir.
  • Convaincre le propriétaire d’un logement AirBnb de vous laisser inviter une personne supplémentaire sans frais.
  • Convaincre votre ancien employeur de vous fournir des mandats à distance.
  • Etc.

 

Les entrepreneurs « fakes »

Si vous êtes attiré par l’appât de ce lifestyle de rêve, vous êtes à la bonne place!

C’est un mode de vie extraordinaire!!!

Si vous n’êtes attiré QUE par l’appât du lifestyle, sachez ceci : vous vous lancez dans une vie où 80 heures de travail par semaine vous permettront d’éviter d’en travailler 40.

Source : quotefancy.com

Source : quotefancy.com

 

Les revenus passifs

Les revenus passifs existent, mais c’est un long cheminement.

Vous devrez d’abord apprendre comment générer des revenus (étape #1), comment épargner (étape #2) pour enfin passer à comment on multiplie ses revenus/comment on investie intelligemment (étape #3).

Même à la troisième étape, vous serez activement impliqué dans les démarches.

Par exemple, des années de pratique seront nécessaires pour apprendre comment fonctionne la bourse; Ou l’immobilier; Ou l’affiliation marketing; Ou les cryptomonnaies; Ou le flip de sites web/de noms de domaines; Etc.

Il y a pleins de façon de générez des revenus passifs, mais toutes requièrent de la sueur au front durant les premiers mois/années, des erreurs grandioses et encore une fois, un focus extrême.

 

Sortir de prison

Matthieu qui travaille au Myanmar, accompagné de vin birman! (2017)

Matthieu qui travaille au Myanmar, accompagné de vin birman! (2017)

 

Une nouvelle étape de plusieurs années démarrera au moment où votre succès vous emprisonnera dans votre entreprise.

Vous vous rendrez soudainement compte que vous n’avez pas bâti une compagnie, vous vous êtes bâti un travail.

Sortir de cette roue infernale sera difficile sans passer par des exercices rigoureux d’élimination (ex. tâches, clients), de délégation, de documentation et de systématisation très avancée.

Wow!!

 

Ça en vaut le coup?

Je ne veux pas vous décourager, vraiment pas.

Est-ce que c’est du travail?

Oh mon Dieu, vous n’avez pas idée!

Est-ce que ça en vaut la peine?

Oh mon Dieu, vous n’avez pas idée!!!

 

Les avantages

Vous serez plus souvent en mode contemplatif par rapport à ce qui vous entoure, ce qui vous rapprochera nécessairement du bonheur vu la quantité de fois où ça arrivera.

Votre cerveau vous redemandera de la dopamine à saveur de brise dans le coup à Gaios en Grèce.

Si je continue à faire ceci après des années d’errance, c’est à cause de ça : la dépendance au voyage.

Y faut vraiment que je passe par la Grèce, ah pis non, Portugal…

Vous éviterez l’hiver, si c’est ce que vous voulez.

Vous pourrez faire une différence dans le monde, atteindre des objectifs professionnels et donc, faire en sorte que les chutes d’eau conservent leur charme : vous vous réaliserez et serez plus complet.

Vous aurez le luxe de structurer votre temps, d’intégrer productivité et loisirs selon votre définition. Par exemple aujourd’hui, je fais du bogey dans le désert péruvien et du board surf dans le sable. Complètement fou!

Vous découvrirez les subtilités entre les cultures étrangères, chose plus facilement accessible aux gens qui restent longtemps dans les pays de destination.

Enfin, vous créerez des amitiés et des relations interpersonnelles plus solides qu’en backpacking.

Matthieu et sa copine Katia au Pérou (2018)

Matthieu et sa copine Katia au Pérou (2018)

 

L’inconvénient

Je vais laisser les inconvénients mineurs de côté pour ne parler que de l’essentiel.

Votre famille et vos amis les plus solides vous manqueront, of course.

Prévoyez le budget nécessaire pour des retours fréquents à la maison.

 

Vos racines vous appelleront. Mettez-y un peu d’eau.

 

Essayez-le!

Ça fait rêver tout cela, non?

Je vous encourage fortement à tenter l’expérience de travailler et voyager, ne serait-ce qu’une seule fois pour voir ce que c’est… Je ne connais pas beaucoup de gens qui n’ont pas eu la piqûre!

C’est différent des voyages habituels de 1 ou 2 semaines. Vous avez un appartement. Vous vivez la ville pendant 1-2-3 mois.

Vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour prolonger la chose!

 

 

Version raccourcie (1 page) des 75 sites web en PDF

J’ai envie que vous goûtiez au fruit défendu, c’est trop bon pour être ignoré.

Votre passage scolaire ne vous a pas parlé des autres options…

Celles qui diffèrent du rêve américain avec le chien Labrador et une lourde hypothèque de 30 ans.

N’attendons plus, passons à l’action en direction d’une vie de liberté!

 

Pour vous faciliter la route vers cette nouvelle vie, je vais donc vous préparer un fichier PDF avec les 75 sites web pour travailler et voyager…

À suivre en mai 2018.

Mettez cet article dans vos favoris!

 

Améliorer mon profil LinkedIn

8 Commentaires

  1. C’est de la dynamite que vous nous servez là, ça donne vraiment envie d’essayer. Merci!

  2. Merci Matthieu c est extraordinaire vous donnez envie de changer de vie, de laisser derrière le train train de vie de beaucoup de gens, vous nous donnez envie de rêver de liberté de croquer la vie à pleine dents !

    • En effet, la vie est trop courte pour s’ennuyer! Merci beaucoup pour ce beau commentaire Nad, je suis ravi que l’article ait pu vous inspirer!!

  3. très pertinent :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)