Les 10 éléments qu’on peut négocier… plus tard!

Article rédigé par : le 7 mars 2017.

On pense souvent, à tort, que seul le salaire compte dans une offre d’emploi. Il y a aussi d’autres éléments à considérer et à négocier. Le secret est de choisir les bons et de trouver le bon moment pour les négocier…

À l’heure actuelle, c’est la saison des impôts. Je vous imagine en train de faire et de refaire votre budget. Une fois tout calculé, il n’en reste pas tant… En plus, en début d’année, vous avez pris la résolution de trouver un nouvel emploi mieux rémunéré, avec de meilleurs avantages et qui vous permettra aussi plus d’équilibre vie/famille. Au-delà du salaire, comment ajouter à votre rémunération globale des éléments qui feront réellement une différence? 

Le timing

Vous consultez les annonces d’emploi, envoyez quelques applications et mettez en marche votre réseau. Enfin, une entrevue téléphonique! À la fin de celle-ci, le recruteur vous demande vos attentes salariales. Quoi? Déjà? J’ai même pas rencontré mon futur patron encore! Que dire?

Est-ce le bon moment de demander mes 8 semaines de vacances auxquelles je rêve? Non, pas tout de suite. Le bon moment viendra quand l’employeur vous fera une offre. À ce moment-là, vous pourrez poser des questions sur chaque élément. Je vous conseille aussi de poser des questions pendant l’entrevue téléphonique sur ce qui est typiquement offert (horaires flexibles, télétravail, REER, etc). Les bons recruteurs se feront un plaisir de vous vendre les avantages de travailler pour leur compagnie. Dans notre jargon, nous appelons ça l’Offre Employeur. Autrement dit, les petits plus qui nous différencient comme employeur de choix.

Les 10 points négociables, une fois rendus à l’offre d’emploi

  1. Le nombre d’heures travaillées: passer d’une semaine de 40 à 35 heures représente un bond de votre taux horaire de 12.5% et peut grandement améliorer votre qualité de vie.
  2. Les vacances: le nombre de semaines et le moment de les prendre. La majorité des employeurs ont une marge de manœuvre pour vous offrir plus que 2 semaines de vacances, surtout si vous avez de l’expérience équivalente au poste qu’on vous offre. Certaines entreprises sont en arrêt complet à des moments précis de l’année et forcent les employés à prendre leurs vacances à ce moment-là, ce qui pourrait vous empêcher d’aller skier dans les Alpes avec les enfants à la relâche en mars si vous ne négociez pas.
  3. Le télétravail et les horaires flexibles: une grande économie de temps, de frais de transport et de frustrations à l’heure de pointe.
  4. Les avantages sociaux dès le premier jour: plusieurs employeurs vont d’abord vous offrir ces avantages après les 3 mois de probation, mais sachez que les compagnies d’assurance acceptent généralement de les débuter au premier jour d’emploi…
  5. Votre cotisation professionnelle à un Ordre comme l’Ordre des ingénieurs: elle est même déductible d’impôt pour votre employeur. Tout le monde y gagne!
  6. Certaines compagnies de type startup peuvent vous offrir des parts de la compagnie qui prendront de la valeur avec sa croissance.
  7. L’opportunité de voyager: prolonger un voyage d’affaires à vos frais pendant 2 jours à San Francisco ou Paris, ça ne coûte rien de plus à votre patron et ça vous économise un billet d’avion :)
  8. Une allocation pour votre voiture si vous l’utilisez pour le travail, un stationnement ou le remboursement de votre Carte Opus.
  9. Un nouveau cellulaire ou un budget pour acheter votre propre portable si la compagnie a une politique BYOD (Bring Your Own Device): travailler avec son choix de Mac ou PC, ça peut rendre très heureux!
  10. Un budget de formation ou le remboursement de vos études supérieures comme un MBA: si cela vous rend plus performant dans votre travail de poursuivre vos études ou d’acquérir de nouvelles aptitudes, pourquoi pas?

L’important est de mettre une valeur sur chacun de ses avantages. Soit une valeur en dollars ou en importance pour votre bien-être. Sortez votre ficher Excel!

Mise en garde

Attention par contre, certains de ces montants sont ajoutés à vos revenus et peuvent donc vous être imposés en fin d’année (c’est le cas des cellulaires ou des voitures de location).

Bref, vous avez de la marge de manœuvre ici. Mais attendez que l’employeur fasse son offre avant d’exiger ces petits extras. Attendez qu’il vous ait choisi VOUS, et pas un autre, pour entamer les négociations! 

Et vous, quels sont les avantages que vous avez réussi à négocier lors de votre dernier changement d’emploi?

P.S. Ne dites à personne que c’est moi qui vous ai donné tous ces secrets :)

Obtenir de l’aide en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php