Collaborez au site Created with Sketch.


Où je me vois dans 5 ans? La question se pose!

Article rédigé par : le 7 février 2016.

De nos jours, tout change vite : les technologies, les métiers, les entreprises, la société dans son ensemble. Bien malin celui qui peut dire avec certitude où il sera dans 5 ans. Il y aura des imprévus, et c’est pour cette raison qu’il est utile de définir votre projet professionnel.

Confident handsome.

Toutes les personnes que je connais aimeraient pouvoir dire « J’aime ma job! ». Pourtant, la plupart des gens sont allergiques à l’expression « projet professionnel ».

Paradoxe ! Car si vous ne prenez pas la peine de définir votre projet professionnel – c’est-à-dire votre objectif et les moyens pour l’atteindre – vous vous en remettez seulement à la chance pour votre évolution professionnelle.

Et la chance toute seule ne suffit pas, il faut l’aider un peu (beaucoup même).

À votre tour de déstabiliser les recruteurs!

Abonnez-vous au blogue et recevez le e-book gratuitement.

Les bonnes choses ne tombent pas du ciel

Je vous entends dire : “t’es gentille mais Newton, lui, a découvert le principe de gravitation universelle parce qu’il a vu une pomme tomber d’un arbre pendant qu’il relaxait dans son jardin”.

Euh… non. En fait, c’est parce qu’il a longuement étudié les mathématiques et la physique (travail) que l’épisode de la pomme (chance) lui a donné l’intuition lui permettant de faire aboutir sa réflexion. Le travail provoque la chance.

Vous objecterez (petits sacripans) que beaucoup de grands chefs d’entreprise n’ont pas du tout fait ce qu’ils avaient prévu au départ.

C’est vrai; les gens qui réussissent professionnellement sont ceux qui savent changer de voie quand c’est le temps. Mais attention, soyons précis : ils savent établir un projet professionnel puis changer de plan en cours de route. Pas pareil que de se laisser porter par le courant.

Il faut bien commencer à quelque part

À ce stade, si vous êtes toujours là, vous trépignez d’impatience en vous disant : « bon, je commence par où pour définir mon projet professionnel ? » (ou quelque chose comme ça).

L’important c’est de commencer. Pensez à ce que vous aimez faire, à la maison, au travail, avec vos amis, seul, ce que vous aimiez lorsque vous étiez plus jeune, ce qui vous plaît aujourd’hui. Utiliser des verbes : fabriquer, réparer, convaincre, mener, imaginer… Ne vous censurez pas :)

The path to love

 

Bon, maintenant, dire que dans 5 ans vous vous verriez devenir Ingénieur logiciel/Directeur des ventes/Danseur étoile (ben quoi ?) c’est bien beau, mais ce ne n’est pas un projet, c’est un souhait.

C’est un bon début, maintenant il s’agit de concrétiser vos rêves. Rien de moins!

Passer du souhait au projet

L’auteur Mark Manson a une façon intéressante d’envisager la question : ce qui fait toute la différence entre ce qu’on veut et ce qu’on obtient réellement, ce sont les efforts que nous sommes prêts à consentir pour atteindre notre objectif.

C’est avec cet état d’esprit que vous allez bâtir un projet professionnel qui fait du sens.

Réfléchissez d’abord aux différents moyens d’atteindre votre objectif : suivre des cours du soir, prendre des initiatives au travail pour obtenir une promotion, réseauter dans des événements, s’impliquer dans sa communauté, intégrer tel type d’entreprise, etc.

Ensuite, demandez-vous :

  • Qu’est-ce qui correspond le plus à ma personnalité ?
  • Combien de temps suis-je réellement prêt à y consacrer ?
  • À quoi vont ressembler mes journées, mes semaines, les prochaines années ?
  • Est-ce que je suis capable de faire une croix sur certains loisirs ?
  • Qu’est-ce qui est possible financièrement ?
  • Finalement, comme le dit si bien Mark Manson, à quel point suis-je prêt à souffrir ?

Soyons réalistes : on n’a rien sans rien, alors vous avez intérêt à réajuster votre projet en fonction des efforts que vous êtes prêts à fournir.

Alpiniste concept vision

 

Conclusion : planifier permet d’aller plus loin que prévu

Les choses ne se déroulent jamais exactement comme prévu. Mais c’est précisément parce qu’au départ, vous aurez tracé un chemin que vous pourrez anticiper les changements au fur et à mesure, modifier votre itinéraire, voire même changer d’objectif.

Avoir un projet professionnel pour les années à venir ne vous enferme pas dans une voie prédéfinie. Bien au contraire, cela vous permet de vous adapter aux changements et d’aller au-delà de ce que vous aviez imaginé.

Et vous, quel projet aimeriez-vous concrétiser et surtout quels efforts êtes-vous prêts à consentir pour y arriver ?

Obtenir de l’aide en emploi

3 Commentaires

  1. m

    Bonjour
    Merci pour cette brillante analyse, je m’y identifie beaucoup.
    j ai 31 ans je suis étudiant en master 1 BANQUE ET MARCHE FINANCIER, j ais pas d’expérience professionnelle et j ais un problème de définir mon projet professionnelle. Par ailleurs j’ai les idées claire pour le métier que je veux c est à dire chargé de clientèle dans une banque. mais il m est difficile de me faire remarquer par les recruteurs pour obtenir un stage.
    maintenant que j’ai des pistes de refixions, comment le faire comprendre en quelques phrase dans une lettre de motivation aux recruteurs?

    • Bonjour Moussa,
      Bien contente de lire que cet article vous a inspiré.
      Vous avez défini le métier que vous souhaitez occuper, maintenant vous gagneriez à définir quel type de stage vous permettra d’avancer vers cet objectif.
      Concernant votre question, j’ai envie de vous dire qu’en complément de la lettre de motivation, n’hésitez pas à faire jouer votre réseau (si, si, vous avez un réseau, au moins au niveau personnel et scolaire).
      Plusieurs articles sur le site peuvent vous aider, par ex. http://oeildurecruteur.ca/trouver-son-premier-emploi/ et http://oeildurecruteur.ca/se-retrouver-sur-le-dessus-de-la-pile/
      Pour la lettre en elle-même, je vous suggère de mettre l’accent sur ce que vous pouvez apporter en tant que stagiaire, et ce à deux niveaux : les connaissances que vous avez acquis dans le cadre de votre master, mais aussi par vos lectures personnelles (n’est-ce pas?) et par les emplois que vous avez occupé (certains emplois dits étudiants peuvent être pertinents, pensez service à la clientèle par ex.) Ensuite, au niveau de votre personnalité, qu’est ce qui fera de vous un bon stagiaire… essayez d’aller plus loin que le classique « dynamique et motivé »
      En vous souhaitant un bon succès,

      • m

        Bonjour Nathalie
        Encore une foi merci pour vos conseils et suggestions. Je pense que là les choses deviennes de plus en plus claires pour moi et je vous en suis très reconnaissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous a plu?

Partagez-le avec la communauté ;)