Une question d’entrevue trop souvent manquée

Article rédigé par : le 26 février 2014.

Une petite question d’entrevue, pourtant simple en apparence, semble être un véritable cauchemar pour les candidats, quelle est-elle?

Decu

 

« Qu’avez-vous aimé le moins faire? »

Cette question relative à un emploi bien précis, ou concernant l’ensemble d’une carrière, semble toujours surprendre les candidats. Pourtant, vous en conviendrez, elle est hautement prévisible et elle apparaît dans la plupart des entrevues.

D’habitude, elle se présente consécutivement à la question inverse : « Dans l’emploi X, qu’avez-vous aimé le plus faire? » .

 

Question difficile

Cette question est difficile. Pourquoi? Et bien parce que vous ne voulez pas vous tirer dans le pied en mentionnant une responsabilité que vous seriez susceptible d’effectuer dans les fonctions convoitées, bien entendu!

 

Solution philosophique

En théorie, pourquoi se préparer à cette question si vous n’avez qu’à répondre la vérité?

Cela résumerait bien ma solution, mais… (parce qu’il y a toujours un « mais »)

…considérant que certaines personnes doivent parfois (voire souvent) mettre leurs intérêts personnels de côté pour subvenir aux besoins de leur famille, vous ne voudrez pas dire n’importe quoi et je vous comprends, d’où l’importance de s’y préparer.

 

Ahhh, l’emploi parfait!

Les gens mal préparés me répondent souvent :

Candidat : « Rien!, J’ai tout aimé dans cet emploi. »

Moi : « Il n’y a vraiment rien? Je veux dire, RIEN? »

– Candidat : « Non, j’aimais beaucoup mon travail. »

Il y aura toujours des choses moins agréables à faire dans tous les emplois. Cette question mérite une réponse rapide, parce qu’on vous demande de parler avec votre cœur, eee, anti-cœur.

Oui, cette question mérite une réponse. Vous devez être prêt!

Votre candidature est compromise dès cet instant où vous ne me fournissez pas de réponse. Je fais désormais moins confiance à vos autres réponses, je sens que vous contrôlez celles-ci.

Vous passez à côté de la clé pour une entrevue réussie, c’est-à-dire la démonstration d’une ouverture complète au recruteur. Ou du moins, l’impression d’une ouverture complète, car vous êtes bien préparé. ;)

Ah et c’est généralement correct de ne pas avoir de réponse pour 1-2 questions dans l’entrevue en passant (vous savez, les questions réellement stupides dont tout le monde me parle sans arrêt), mais pour celle-là…

 

Quelle est la meilleure réponse à cette question?

Vous saurez nous suggérer des idées, j’en suis certain.

 

Comme les défauts!

Si vous deviez vous trouvez un ou deux défauts cutes (…qui passent bien en entrevue, autrement dit), voilà que vous devez maintenant préparer une tâche ingrate cute pour chaque emploi!

Obtenir de l’aide en emploi

13 Commentaires

  1. Faire des photocopies… mais je peux penser à autre chose en même temps!

    Qu’en dites-vous?

  2. Bonjour Matthieu! Je pense qu’il a d’autres questions qui nous sont posées en entrevue où la plupart d’entre nous ont de la difficulté à répondre. En voici quelques-unes: Pourquoi devrais-je vous choisir pour cette emploi? Qu’avez-vous de plus que les autres candidats qui me ferait vous choisir?

    Donc, quelle est la meilleure réponse à ces questions?? Merci de votre aide!!!

  3. Oui , il y a tellement des questions qui mettent moins à l’aise le candidat. Je viens de passer une entrevue et le recruteur m’a posé la même question : Qu’est-ce que vous avez aimé le moins dans votre ancien travail? J’ai mal répondu, malheureusement, en disant que j’ai aimé tout. Alors que je devais répondre en guise de points faibles et comment je les ai amélioré.

    Merci !!

  4. Parlant de défauts cutes ou de tâches ingrates cutes.

    Après avoir répondu à la question du défaut, quand le recruteur ajoute en demandant « Est-ce que c’est vraiment tout? », qu’est-ce que j’ai manqué?

    À la question de mon défaut, j’avais répondu qqch comme : « Je suis qqn de généreux de son temps, alors quand je m’investis dans une tâche X, je dois me recadrer pour accorder du temps à d’autres dossiers. » Subliminalement, je voulais aussi envoyer le message que je travaille sur mon organisation du temps.

    Aussi improbable que ça puisse paraître : est-ce que j’ai été trop cute?

  5. Tu m’as fais sourire cette fois Matt !!
    Effectivement, on s’attend à une réponse à cette question comme à toutes les autres d’ailleur.
    Les défauts de mes qualités !! Utilisée à outrance et ne dit rien ! Mais encore ?? Il faudra se voir pour tes prochaines chroniques !

    • Salut Jean! Ça va?

      « Les défaut de mes qualités », toujours décevant comme réponse! Peux pas croire qu’on l’entend encore haha!

      Oui en effet, faudra aller luncher pour que tu me donnes des idées de chronique. En attendant, si quelque chose te vient en tête, écris-moi à mattdgn@oeildurecruteur.ca.

      À+

  6. Entrevue cocasse mais véridique ( contexte : un poste en RP pour une grosse compagnie de tabac).

    – Quelle est votre plus gros défaut ?
    – (Réponse naïve) Je ne fume pas
    – Pardon ?
    – Je veux dire, je vais faire la promotion de vos produits, mais je ne cautionne pas les impacts sur la santé. Donc non je ne fume pas.
    – (Rires) Vous avez bien raison, moi non plus, c’est trop mauvais pour la santé ! De toute façon, tout l’immeuble est non fumeur !

    Je n’ai pas eu l’emploi.

  7. allo , je pense sérieusement que rester sois même, reste la meilleure des solutions…au moins au dort bien le soir! vos sujets sont toujours bons !

    edith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php