Collaborez au site Created with Sketch.

Comment faire face au découragement en recherche d’emploi?

Article rédigé par : le 16 avril 2019.

 

La recherche d’emploi fait partie des événements susceptibles d’amener du stress significatif dans la vie d’un individu.

Et si vous lisez cet article, c’est que probablement vous cherchez un nouvel emploi, ce qui implique que vous passez par une gamme d’émotions de toutes sortes, certaines désirables et d’autres moins agréables.

 

Des moments plus joyeux durant ce parcours, il y en a, tels que : 

  • Sauter de joie, car le téléphone sonne suite à l’envoi de votre CV
  • Vivre la fébrilité avant une entrevue
  • Ressentir la fierté d’être sélectionné pour une deuxième entrevue
  • Se faire référer par un ami qui nous démontre toute son appréciation

Toutefois, il n’en reste pas moins qu’il existe également un côté plus sombre, mais très humain à ce cheminement de recherche d’emploi…

 

Celui de vivre du découragement.

 

Ces moments où l’on ne voit pas la fin du processus, qu’on pense que notre profil est bon pour la poubelle et qu’on ne vaut finalement pas grand-chose.

Ces moments où il nous passe par l’esprit que postuler pour un poste de caissier serait tellement plus simple que de s’accrocher à nos idéaux.

 

Pourtant, vivre le découragement c’est expérimenter un ressenti qui peut être constructif.

Cela peut sembler contradictoire ou incohérent, mais également s’avérer être vrai selon votre vision des choses.

 

Je vous explique…

Le découragement, comme toute autre émotion, est une réponse à une situation, une pensée ou une perception. C’est comme une manière d’attirer votre attention sur un déclencheur ou un changement.

C’est une réaction qui existe pour vous livrer un message.

Un message qui pourrait, en fait, vous aider à suivre un chemin plus cohérent pour vous, c’est-à-dire le “bon” chemin. Un message qui vaut généralement la peine d’être écouté.

Parce qu’on s’entend que si vous êtes découragé, c’est que quelque part, quelque chose ne tourne pas rond ou ne donne pas les résultats escomptés.

 

Voici quelques pistes pour vous aider faire un diagnostic plus précis de votre découragement :

 

 

1. Êtes-vous en train d’envoyer des tonnes de CV?

Sans aller trop loin, déjà, cette réaction ‘’humaine’’ porte préjudice à vos résultats.

Si vous ne portez pas attention à personnaliser votre candidature et que vous ne donnez pas un soin particulier à chaque poste que vous convoitez, vous aurez la satisfaction d’avoir envoyé 100 CV, mais les résultats ne seront pas au rendez-vous…

Et vous serez découragé… Pensez-y…

L’employeur veut sentir qu’il est le SEUL que vous “courtisez”.

Il veut avoir l’impression que vous lui accordez une attention unique et que vous ne le prenez pas pour un numéro (tout comme vous n’aimez pas non plus vous faire traiter ainsi).

Ce n’est pas la quantité, mais la qualité qui sera un gage de succès!

 

 

 

2. Mettez-vous en place des stratégies qui sont cohérentes avec votre personnalité?

C’est un point essentiel qui fera la distinction entre un candidat quelconque et un candidat remarquable.

Par exemple : Un introverti qui s’oblige à faire du réseautage dans un 5 à 7, en se disant que c’est une bonne idée de sortir constamment de sa zone de confort, risque de devoir fournir énormément d’énergie pour peu de résultats en se retrouvant à naviguer longtemps en-dehors de sa zone d’excellence. Les gens qu’il va rencontrer vont ‘’ressentir’’ ce désalignement et pourrait ne pas briller à sa juste valeur.

Vous vous demandez donc :

  • Devrais-je faire du réseautage dans des 5 à 7?
  • Devrais-je faire des contacts plus ‘’indirects’’ via des échanges sur Linkedin?
  • Devrais-je faire du bénévolat, m’impliquer dans ma communauté professionnelle?

Une grande question que de se demander « Quelles stratégies sont alignées avec mon style professionnel? »

Et le problème, ce n’est pas les stratégies, mais bien de connaître votre zone d’excellence pour arrimer le tout!

 

 

 

3. Prendre le temps de ralentir.

Votre mindset, y avez-vous pensé? Pour mieux avancer dans la clarté et la sérénité! 

Ce qui vous vient à l’esprit est sûrement : mais comment je peux ralentir si j’ai absolument besoin d’argent?

  • Ralentir ne veut pas dire réduire la vitesse ou faire moins. Cela veut dire de sortir de l’agitation, de l’urgence de ‘’faire’’ et d’être dans l’action cohérente/consciente. De façon simple, c’est de canaliser vos stratégies, vous recentrer afin de rendre vos actions plus alignées avec vos objectifs dans le but d’avoir plus d’impact.
  • Sortir du mode de pensée : “Je DOIS absolument envoyer plein de CV pour avoir des appels, je DOIS absolument aller dans un réseautage, je DOIS absolument postuler sur tous les postes actuellement affichés…
  • Vous déposer, respirer peut alors transformer ce découragement en lucidité et en moteur pour réajuster le tir de vos stratégies.

Et le comment est sûrement votre prochaine interrogation. Comment me recentrer, canaliser mes actions?

 

 

Vous pouvez faire le point en utilisant des questions plus objectives, telles que :

  • Quelles stratégies ai-je utilisées jusqu’à présent? (Nombre de CV envoyés, nombre de postes pour lesquels vous avez postulé, nombre de contacts/ambassadeurs développés)
  • Quels résultats ai-je obtenus? (Combien d’appels téléphoniques ai-je reçus, combien d’entrevues en personne m’ont été proposées ? Combien de personnes ai-je ajoutées sur mon profil Linkedin…)
  • Suis-je satisfait du nombre d’appels téléphoniques reçus, du nombre d’entrevues effectuées?

 

 

ET vous pouvez aussi…

Prendre le temps d’aller en profondeur et mieux connaître vos forces, vos traits de personnalité afin d’avoir une plus grande cohérence entre vos actions et votre direction.

Cela demande un accompagnement, car il n’est pas toujours évident de SE voir soi-même seul. On a souvent besoin d’un miroir.

Et ce n’est pas pour rien que les employeurs utilisent des tests psychométriques pour mieux connaître les candidats. 

 

 

 

4. Savez-vous réellement comment vous démarquer avec efficacité sans brûler la chandelle par les deux bouts et vous sentir épuisé à la fin de la journée?

Le découragement est une conséquence importante d’une grande fatigue due à des efforts qui n’ont pas porté fruit. Simple et vrai, même si cette fatigue est d’abord un signe qui prouve que vous avez été dans l’action.

Être découragé c’est aussi vibrer sur une fréquence d’insécurité qui est due au fait de ne pas voir arriver la fin. La solution est d’apprendre à ne pas se fixer UN objectif unique et ultime (dans ce cas-ci, se trouver un emploi). Il s’agit plutôt de découper le tout en petites actions mesurables.

Chaque victoire vous rapprochera de votre but. Et chacune représentera pour vous une source de motivation et un antidote au découragement.

 

—————————————————–

 

Conclusion

On ne se le cachera pas, on ne sait pas quand le fameux ♥coup de foudre♥ va arriver.

Il peut se pointer dans 2 semaines, 1 mois, 3 mois, voir 6 mois.

Cela dépend de vos exigences, du marché dans votre secteur d’activité, de votre profil….

En être conscient est un pas de plus vers la capacité à adresser la source du découragement et de ‘’relativiser’’ cette émotion pour la rendre moins ‘’lourde’’ et plus ponctuelle.

Finalement, passer par des phases de démotivation peut aussi être une grande occasion d’apprentissage et d’évolution. Il est rare que tout se passe à merveille, sans adversité, lorsque nous avons un objectif à atteindre.

Passer à travers les nuages sombres en apprenant à danser avec l’adversité ne peut que nous aider à mûrir.

Imaginez cette transition pour apprendre à vous connaître davantage, pour vous aider à augmenter votre intelligence émotionnelle ou pour maîtriser l’art des CV et entrevues de haute qualité.

Alors, sortez de votre zone de confort et osez voir les autres facettes du découragement.

Concrètement, faire autrement veut dire :

 

Prendre des petites bouchées pour vivre des mini victoires et entretenir un mindset positif.

♦ Miser sur la qualité de vos stratégies. La qualité de votre CV, la précision dans votre façon de vous décrire, l’assurance basée sur une solide connaissance de vos talents lors de l’entrevue…Miser sur plus et plus de qualité aura pour effet de faire sonner le téléphone et d’augmenter votre sentiment que les choses progressent d’une journée à l’autre. Oublier l’idée d’envoyer 50 CV par jour! Eh non, ça ne fonctionne pas, ça!

Prendre conscience de votre style de personnalité et de votre identité professionnelle afin d’opter pour des stratégies cohérentes et ainsi briller durant le processus. C’est lorsqu’on est dans notre énergie naturelle et dans notre zone d’excellence qu’on arrive à avoir un réel impact sur les gens.

 

Alors, si vous êtes dans cet état d’être, prenez le temps de revoir votre façon de faire et donnez-vous la permission de faire autrement.

Et, bien sûr, un excellent remède au découragement est certainement de s’autoriser pleinement des moments de plaisir, de loisir et d’échange. Parce que la recherche d’emploi pourrait facilement vous “isoler” de la vie active!

 

 

La phrase-clé à retenir de cet article?  ⇓

Optez pour des stratégies authentiques basées sur une connaissance consciente de soi afin de prendre le dessus sur ce moment de vie qui, quoique déstabilisant, est aussi une phase constructive et évolutive porteuse d’apprentissages qui n’ont pas de prix.

 

3 Commentaires

  1. Comme j’aurais aimé recevoir ces judicieux conseils alors que je souhaitais changer d’emploi il y a quelques années. Merci Yasmina pour cet article rempli de bon sens et d’espoir!

  2. Encourageant cet article, je vous dis infiniment merci

  3. En effet, il peut être facile de tomber dans ce fâcheux découragement. Ton texte permet de mettre en lumière les éléments à remettre en question (nous avons tendance à les ignorer, parfois). Tu nous suggères également des solutions positives pour permettre de maintenir le cap. Merci beaucoup pour cet article Yasmina!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This