Collaborez au site Created with Sketch.

Les faux affichages de postes, saurez-vous les reconnaître?

Article rédigé par : le .

Sachez repérer rapidement les faux affichages de postes pour ne pas perdre votre temps et votre énergie sur des postes déjà comblés à l’avance!

vrai-faux

 

Durée de l’affichage

Voici votre principal indice : la durée de l’affichage. Si une entreprise met un poste en ligne sur son site Web pour une durée de quelques jours seulement, vous pouvez raisonnement conclure que les recruteurs ont déjà quelqu’un en vue pour le poste. Autrement dit, cette personne est presque déjà embauchée!

Un vrai affichage durera 2-3-4+ semaines, le temps de récolter un maximum de candidatures.

 

Exemple

Voici une offre parue récemment sur le site de l’Université Laval. En comptant la durée de l’affichage, on s’aperçoit qu’elle ne fait que 5 jours ouvrables :

uLaval

 

Une question de procédure

Pourquoi la mettre en ligne? Une procédure/politique interne, souvent prévue par une convention collective.

Le principe sous-jacent relève de l’accessibilité, c’est-à-dire de donner une chance équitable aux postulants de se faire valoir.

 

Dates inconnues?

Supposons qu’il n’y ait pas de dates visibles, mais que vous ayez vu le poste être affiché et retiré au courant de la même semaine (…pendant que vous prépariez votre CV pour postuler!), ne perdez pas votre temps à tenter de contacter les recruteurs pour savoir s’il est trop tard pour envoyer votre candidature : il s’agissait belle et bien d’une fausse offre d’emploi!

Pour retrouver la date d’une mise en ligne, employez les agrégateurs comme Indeed ou Neuvoo qui ratissent le Web quotidiennement et qui afficheront le poste sur leur plateforme dans les heures suivant la mise en ligne.

 

Un autre indice

Si l’emploi n’est pas affiché sur des sites externes, tels que Jobboom ou Infopresse Jobs par exemple, c’est un autre signe que l’organisation n’a pas voulu dépenser pour un poste déjà comblé.

Pas de marketing autour de la description? Apparition et disparition en quelques jours? Les indices s’accumulent!

 

Pour la banque de CV

Comme vous le savez sans doute déjà, d’autres affichages de postes amassent les CV pour utilisation future.

N’hésitez pas à nous donner d’autres exemples de faux affichages de postes dans les commentaires!

P.S. Nous sommes les #1 au Québec en rédaction de CV! Cliquez ici pour accéder à la page de service.

7 Commentaires

  1. Je crois que de moins en moins de recruteurs attendent que la période d’affichage soit terminée pour examiner les candidatures reçues et pour joindre les candidats. Ainsi, à mon avis, ceux-ci ont tout intérêt à postuler sur les offres fraîchement sorties.

  2. Cher Monsieur, on ne « dédie » par un article « sur » un sujet : on CONSACRE un article À un sujet.
    Évitez toujours le franglais, cette langue qui n’est ni de l’anglais ni du français.

  3. Je me suis souvent fait berné en me présentant en entrevue ou les offres d’emplois étaient déjà comblé sans que je ne m’en doute… Mes entrevues avec la plupart de ces employeurs duraient en moyenne 40 minutes (peut-être un signe?) Je comprends maintenant que la durée est en fonction que ces employeurs vont ‘à la pêche’ de nouvelles idées pour leurs entreprises en sondant des candidats plus que qualifié qu’ils ont aucune intention d’embaucher, car ayant comblé le poste à l’interne. Personnellement, je trouve cette pratique malhonnête et elle ne devrait pas être autorisé dans une société qui se perçoit comme étant évolué, car c’est une pratique déshumanisante. En tant qu’employeur, comment peut-on se justifier de créer de faux espoir d’être embauché chez un être humain au nom de la compétition? Je préférerais que ceux-ci soient honnêtes et disent qu’ils veulent sonder les gens pour de nouvelles idées au lieu de mentir de la sorte. En fin de compte, est-ce que cela donne envie à une personne de travailler pour ce genre de particulier?

  4. Je me suis souvent fait berné en acceptant une invitation à passer en entrevue avec chez des employeus qui recrutaient à l’interne…Ces entrevues duraient en moyenne 40 minutes…J’ai finalement compris que ces employeurs vont ‘à la pêche’ de nouvelles idées en sondant les pensées de candidats qui se présentent chez eux avec l’espoir d’y être embaucher, mais qui ne le seront jamais…Merci pour votre article qui m’a fait comprendre comment les discerner. J’en prends note!

    • Avec plaisir Francine! J’ai des doutes que ce soit une pratique courante, où aviez-vous obtenu cette information?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This