Collaborez au site Created with Sketch.

Se distinguer sur LinkedIn: 5 bonnes astuces!

Article rédigé par : le .

À l’ère où les recruteurs favorisent de plus en plus l’approche directe de candidats afin de dénicher la perle rare : avoir un profil LinkedIn complet et dynamique est plus pertinent que jamais! Par où commencer? Nous tenterons d’élucider la question en cinq astuces simples et efficaces!

 

Avec ses 14 millions d’utilisateurs au Canada seulement (!), par où commencer? Que faire pour vous démarquer de vos compatriotes sur le marché du travail? Qu’est-ce qui fait en sorte que, vous, vous attirerez l’œil du recruteur (wink, wink!)?

1. Votre photo

Hé oui!

Personne n’y échappe, si vous souhaitez vous différencier, je vous conseille fortement d’ajouter une photo de vous, à jour et professionnelle à votre profil. Lorsqu’on sait que notre page LinkedIn a 14 fois plus de chance d’être visualisée si elle comporte une photo, c’est donc un incontournable.

Ah oui? Vraiment! Voici un article qui en témoigne. Et comme si ce n’était pas assez, en voilà un deuxième qui le complète très bien.

Attention, toutefois!

LinkedIn est un réseau social professionnel, il faut y afficher un portrait de soi reflétant bien qui l’on est, tout en restant prudent quant à son contenu. Mon collègue Maxime Turcotte éclaire d’ailleurs très bien la question. Pour reprendre ses propos : « laisser de côté vos photos de vacances ou de mariage »! Ici, les recruteurs souhaitent vous voir tel que l’on vous perçoit dans un contexte de travail. Pour lire son article complet, il est disponible ici.

2. Votre titre, votre résumé

Ici, j’y vais dans le « 2 pour 1 » puisque ces deux éléments sont, à mon avis, ex æquo.

Primo, votre titre, c’est ce qui apparaît juste en bas de votre photo et de votre nom. C’est donc, sans l’ombre d’un doute, l’un des premiers éléments dont le recruteur – et toutes vos autres relations, d’ailleurs – prendra connaissance lorsqu’il sera en mode « réseautage ». D’autant plus, ce titre apparaîtra lorsque votre profil ressortira dans une recherche Google, par exemple.

Oh! J’attire votre attention ici? Saviez-vous que vous pouvez même optimiser la visibilité de votre profil lors de recherches Google? Avez-vous des questions sur le sujet? C’est par ici que ça se passe.

Revenons à nos moutons.

Votre titre. Il doit être actuel, concis, accrocheur et surtout, réellement représenter l’emploi et les fonctions que vous occupez. Il doit être mis à jour dès que votre situation en emploi est appelée à changer. C’est votre carte professionnelle, version électronique.

Deuxio, ne tombez pas dans le piège de minimiser l’importance et la richesse d’un résumé. Le résumé est situé juste au-dessus de vos activités et de votre expérience professionnelle : il apparaît donc haut dans la page. C’est la section où vous êtes libre d’écrire ce que vous souhaitez à votre sujet; c’est donc l’endroit idéal pour y documenter vos motivations, vos aspirations de carrière, pour y décrire la culture d’entreprise que vous recherchez, y détailler pourquoi vous êtes dans un domaine X ou Y présentement, bref, pour personnaliser votre page et y donner un caractère qui vous ressemble.

Il n’y a pas de formule magique.

N’ayez pas peur d’être vous-mêmes et de vous décrire tel que vous êtes. N’hésitez pas à demander un coup de main à votre famille, vos amis ou bien vos collègues de travail si vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec l’exercice. Qui sait, c’est potentiellement un excellent moyen d’aller chercher de la rétroaction et de vous permettre de donner votre 110%!

3. Votre profil LinkedIn & votre CV : deux outils complémentaires

Il existe une multitude de raisons pour lesquelles un recruteur consultera votre profil LinkedIn. Que ce soit dans le cadre de la recherche d’une compétence spécifique pour un mandat de recrutement précis, parce qu’il souhaite s’informer davantage à votre sujet à la suite de la lecture de votre CV, que ce soit dans l’objectif d’élargir un réseau de contacts ou bien parce qu’une de vos publications est apparue sur son fil d’actualité grâce à des relations en commun : toujours est-il que les recruteurs ont tantôt accès à votre CV, tantôt non. Considérant donc cette réalité, mon astuce pour vous serait de traiter ces deux outils essentiels comme étant complémentaires, et non en les dédoublant.

Je m’explique.

Le CV est une vitrine sur l’étendue de vos expériences professionnelles et extra-professionnelles du passé. C’est grâce au CV que l’on apprend brièvement à vous connaître, que l’on cherche à comprendre votre cheminement, vos aspirations de carrière, bref, d’où vous venez et où vous cherchez à vous rendre. On consulte – très – souvent votre CV dans le cadre d’un recrutement, lorsque vous avez postulé pour une offre d’emploi précise.

LinkedIn, c’est plutôt une carte de visite, toujours disponible, vivante, qui donne un portrait de votre situation actuelle et qui nous donne des informations additionnelles sur ce que vous avez omis d’inscrire à votre CV, par souci de concision.

Au-delà de votre présentation en haut de page : on souhaite en apprendre plus à votre sujet. Vous avez des expériences de bénévolat? Documentez-les! Et n’oubliez pas de préciser ce que vous avez appris, et de quelle façon ceci peut se traduire sur le marché de l’emploi. On veut le savoir !

Vous avez des centres d’intérêt ? Saviez-vous que vous pouvez vous abonner aux publications d’écoles, d’entreprises et même de communauté de partages sur un sujet prédéterminé? Votre fil d’actualité LinkedIn n’en sera que plus pertinent et intéressant lors de vos prochaines connexions.

Vous avez pris une année sabbatique pour prendre soin d’un proche ou pour parcourir le tour du globe? Pourquoi ne pas nous le mentionner? On se questionne parfois sur les « trous » dans une chronologie d’expérience professionnelle : devancez-nous!

Vous avez fait un 180° dans votre parcours professionnel? Expliquez brièvement le fruit de votre réflexion. Il n’y a rien de mal à être pluridisciplinaire : au contraire! Le documenter, c’est être ouvert, humble et parfaitement transparent : des qualités qui seront reconnues chez vous!

En résumé, il n’y a pas deux parcours identiques. Je vous invite à réfléchir à ce qui vous différencie, vous, de votre voisin! C’est ÇA, aussi, qui devrait apparaître sur votre page LinkedIn.

4. Soyez actif!

Maintenant que votre page LinkedIn est bien documentée, je vous invite à vous connecter régulièrement et à zieuter les actualités de la semaine. Vos relations auront certainement partagé quelques articles, choisissez-en quelques-uns pour les lire, les aimer, les commenter et peut-être même les partager à votre tour!

Attention, cependant!

Ne partagez pas un article que vous auriez omis de lire. C’est une règle d’or à respecter, après tout, le partage d’article vient renforcer votre crédibilité et votre expertise. J’en profite aussi pour renforcer le fait que LinkedIn et Facebook, ce sont deux réseaux sociaux complètement différents.

Oui, vous avez le droit de parole sur LinkedIn et de partager vos idées : par contre, on reste dans un contexte professionnel.

On soigne son langage, on corrige ses fautes, on n’écrit pas quelque chose qu’on n’osera pas dire face à face avec un collègue, un patron, une nouvelle connaissance! Cela va de soi. :)

N’oubliez pas de féliciter vos relations lorsqu’elles publient un changement d’emploi ou bien une promotion. Un petit mot d’encouragement ou un simple « J’aime » leur fera certainement chaud au cœur et vous permettra de rester connecté avec eux.

Aussi, si vous êtes connecté avec des recruteurs, ils auront fort probablement affiché des offres d’emplois : jetez-y un coup d’œil. Que ce soit totalement en lien avec vos intérêts professionnels, ou non, ce type d’information vous renseignera sur les mouvements dans les entreprises et ainsi, d’être informé sur le marché du travail.

L’onglet « Emplois » est aussi une mine d’or d’informations sur les offres d’emplois disponibles. N’hésitez pas à y faire des recherches : par mot-clef, par location, par entreprise… LinkedIn ne manque pas d’options.

À vous de les utiliser à bon escient.

5. Personnalisez l’URL de votre profil

Je gardais un petit truc pratico-pratique pour la fin.

En plus d’offrir une esthétique plus soignée, une URL simplifiée pourrait optimiser le fait que votre profil ressorte dans les moteurs de recherche, via Google par exemple. Il est recommandé d’utiliser une variante de son nom et prénom et/ou de sa marque professionnelle, car cette URL pourrait vous être demandé dans le cadre de certaines candidatures déposées.

J’ajouterais aussi qu’il est pertinent d’inclure cette URL dans votre CV – de cette façon, le recruteur n’aura qu’à cliquer dessus s’il souhaite obtenir des informations supplémentaires à votre sujet.

Vous êtes plein de bonnes intentions, mais ne savez pas comment faire pour modifier votre URL? LinkedIn explique très bien la marche à suivre ici.

Oui, mais…?

Cet article vous a éclairé sur bien des sujets, mais vous ne savez toujours pas par où commencer la grande transformation de votre profil LinkedIn? Détendez-vous, on peut vous aider!

Cliquez ici, vous ne serez pas déçus!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This