Collaborez au site Created with Sketch.


N’importe quel poste ?

Article rédigé par : le 9 mai 2017.

Une des questions souvent demandée aux chercheurs d’emploi est « Quel emploi recherchez-vous ? » Par pitié, ne répondez pas « n’importe quoi » !

Ça vous est peut-être déjà arrivé, on vous a posé cette question parce qu’il y avait plusieurs postes affichés, ou que vous aviez proposé une candidature spontanée… J’espère que vous n’avez pas répondu « n’importe quoi », cette réponse qui fait souffrir mon coeur de recruteuse !

Oui, je souffre d’abord pour vous, chercheur d’emploi. Je vous imagine désespéré, comptant vos sous pour terminer le mois et sans conjoint pour vous aider à nourrir vos huit enfants. D’accord, j’ai trop d’imagination ! En même temps, on dirait que ça prend une situation vraiment très grave pour être prêt à accepter n’importe quel poste…

En général je dis à mon imagination qu’elle exagère, ensuite j’imagine d’autres raisons, comme :

  • il n’a pas pris deux minutes pour penser à ce qu’il veut ?
  • il n’a pas lu l’offre d’emploi ?
  • il est trop timide ou il a de la difficulté à s’exprimer ?
  • il a effectivement tellement besoin d’un emploi qu’il accepterait vraiment n’importe quel poste ?

Dans tous les cas, ces hypothèses ne sont pas très bonnes pour vous… Surtout que c’est plutôt rare quelqu’un qui peut vraiment occuper n’importe quel poste. Si j’écoute ma conscience professionnelle, je vous je demanderai dans quoi vous avez déjà travaillé ou d’autres questions pour le découvrir. Mais si je n’ai pas le temps ou l’énergie, il se peut que j’envoie promener ma conscience professionnelle et votre CV en même temps…

Alors SVP, aidez-moi !

Si vous avez peur de rater quelque chose, dites-moi les emplois qui vous intéressent et ajoutez que vous êtes polyvalent et flexible. Pour encore plus de flexibilité, vous pouvez ajouter ceux que vous aimez un peu moins, mais qui pourraient devenir un plan B.

Attention quand même, si ces emplois sont éloignés les uns des autres, choisissez seulement un secteur. Genre usine ou bureau, un poste manuel ou dans les services… J’embauche rarement une esthéticienne pour devenir commis comptable, même si elle a tenu ses livres de petite entreprise.

Oui, vous avez le droit d’essayer, mais avec un emploi pour lequel vous n’avez aucune expérience, les chances sont très faibles. Sans compter que c’est agaçant à la longue, de perdre son temps à lire des CV sans aucun lien avec le poste. Et c’est bien votre dernier but d’agacer le recruteur en envoyant votre CV…

Ceci dit, si vous décidez de le faire, vous aurez beaucoup plus de chances si vous faites valoir des compétences « transversales » très fortes ou si le domaine est en pénurie totale.

Étudiant ou en réorientation ?

Une exception : si vous avez peu ou pas d’expérience dans le domaine visé – par exemple, étudiant ou réorientation de carrière – il se peut que vous n’ayez effectivement pas de poste en particulier en vue. Changez alors la façon de le présenter : au lieu de dire « n’importe quoi », commencez par dire quelque chose comme :

« Je suis étudiant/en réorientation, et je suis ouvert à tout poste demandant peu d’expérience. Je suis bon dans… »

Complétez la fin avec une de vos forces qui pourraient être utiles dans mon entreprise. Par exemple : votre connaissance d’Excel ou de l’anglais, votre bonne forme physique ou votre envie de bien servir les clients.

Une expérience bénévole ou un passe-temps peuvent également servir de bons points de départ : expérience avec le public, les personnes âgées ou avec les chiffres, persévérance, habileté manuelle… Bref, faites valoir ce qui vous a allumé et qui peut servir ailleurs. Si vous êtes audacieux, ça peut même être quelque chose de surprenant comme votre maîtrise du hula-houp !

Si vous n’avez aucune idée de vos forces, il y a un peu de travail à faire parce qu’on vous le demandera souvent en entrevue. Donc, autant les trouver en avance, quitte à demander à quelqu’un de votre entourage de vous y aider.

Là où il y a de la gêne, y a pas d’emploi…

Vous êtes gêné de vous présenter comme ça ? Écrivez un petit texte, pratiquez-le devant un miroir ou avec un ami jusqu’à ce que ça devienne naturel. En passant, ce truc est bon partout, dès que vous devez vous exprimer et que ce n’est pas facile.

Alors, la prochaine fois qu’on vous demandera quel genre de poste vous cherchez, répondez positivement, bien appuyé sur vos forces plutôt que paralysé par votre crainte de vous exprimer ou de rater quelque chose.

C’est très payant de savoir ce que vous voulez et de l’exprimer, parce que si vous me dites que vous cherchez « n’importe quoi », c’est en plein ce que je risque de vous offrir…

Obtenez notre aide pour trouver un emploi

1 Commentaire

  1. À lire et à relire; voilà pourquoi il vaut mieux bien se préparer en recherche d’emploi que de torpiller partout pour n’importe quoi.

    Je vais reprendre les paroles d’un ancien travailleur en formation qui me disait: « N’importe qui peut se trouver une job, c’est facile »; mais est-ce que c’est une job que vous allez garder plusieurs mois ou années?

    Ça vaut la peine de se questionner et de se demander ce que l’on veut dans la vie. Peut-être qu’après réflexion vous allez devoir retourner aux études pour obtenir ce que vous désirez vraiment et que vous aurez un emploi alimentaire pendant ce temps, peut-être aussi que cette recherche d’emploi sera longue et ardue mais elle vaut la peine car elle vous permettra d’être au bon endroit; dans l’épicentre de vos intérêts, passions et ambitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)