Collaborez au site Created with Sketch.


Le CV par compétences, un fléau à enrayer!

Article rédigé par : le 12 novembre 2013.

Ce type de CV que les conseillers en emploi suggèrent pour votre recherche d’emploi n’est tout simplement pas ce qu’il vous faut.

Exemple de CV par compétences - Page 1

Exemple de CV par compétences – Page 1

Fléau

Si j’en parle aujourd’hui, c’est que le phénomène a énormément d’ampleur. Si seulement j’avais rencontré un recruteur qui, un jour, m’avait dit : « Ces CV par compétences, tu parles d’une bonne idée! »

Non, jamais. On les déteste. J’ai d’ailleurs trouvé une conseillère en emploi qui, elle, le sait bien (faudra que le mot se passe!) :

« (…) c’est un bon moyen de faire le point avant une entrevue, ajoute Julye Vézina. Cependant les employeurs ont de la difficulté à le lire car il y a peu d’éléments de contexte. Comme ils n’accordent que peu de temps à chaque CV, je ne recommande pas ce type de CV», nuance-t-elle.

 

CV.ca – Quel type de CV choisir?

 

Ennemi du recruteur

L’idée des compétences n’est pas mauvaise en soi (comme nous le verrons un peu plus tard), mais le problème du CV par compétences, c’est qu’il contient une liste d’épicerie en première page, puis des expériences de travail non-décrites sur la deuxième page et même parfois, sur la troisième page :

Exemple de CV par compétences - Page 2

Exemple de CV par compétences – Page 2

 

Technique de dissimulation ou positionnement super polyvalent, peu importe, c’est poche. Très peu d’impact. On s’ennuie. Et on passe vite au prochain CV.

 

Brandé?

Notons que j’ai aussi l’impression de voir le conseiller en emploi sur votre CV. À cette étape, vous voudrez éviter ce branding involontaire. C’est honorable de demander de l’aide, mais vous préférerez dégager de l’autonomie et de la confiance en vos moyens.

Utilisez plutôt votre conseiller en emploi pour choisir un positionnement avec lui, et cibler ce que vous aimez dans la vie, plutôt que de tenter de tout attraper du bout du doigt avec vos 27 compétences.

My god, ch’t’en feu.

 

La solution

Parce que je me sens maintenant un peu coupable d’avoir démoli cet emblème de la recherche d’emploi au Québec, vous qui êtes en réorientation de carrière, nouvel arrivant ou junior dans son domaine pouvez utiliser le communément appelé « CV mixte » ou encore, le « On n’en n’a pas grand chose à faire de comment ça s’appelle, je veux juste un CV » :

  • L’objectif : Il vous permet de signaler vos intentions à court terme. Je parle de très court terme! Oubliez le fameux sommaire pour l’instant. Utilisez un objectif aligné sur l’offre d’emploi, c’est plus flexible.
  • Les compétences : 5 à 7 compétences suffisent. Elles vous permettront de répondre à l’offre d’emploi elles aussi, en prenant soin d’utiliser des verbes à l’infinitif punchés et des phrases courtes.
  • L’expérience : Vos réalisations. En grattant, on peut toujours trouver quelque chose. Cette section sert à démontrer l’acquisition des compétences citées plus dans la section du haut.
  • La formation : Cette section se déplace dans le CV, selon sa pertinence. En fait, le positionnement de cette section constitue l’essentiel de la stratégie la décrivant.
  • L’engagement : Tout comme l’expérience, permet de signaler l’acquisition d’une compétence technique ou transversale.

 

Faire rédiger mon CV

34 Commentaires

  1. Et v’lan dans les dents: moi qui était si fière de mon CV… il m’a pourtant bien servie à la fonction publique, mais il faudra sans doute le changer pour le secteur privé…

    • bonjour,tu travaille quoi dans le secteur publique.
      merci, je suis a la recherche d’emploi, en tant que comis comptable, finance, gestion. et la y’a personne pour m’aider

  2. Ouf!
    Je suis vraiment soulagée d’avoir trouvé un super emploi avec mon cv par compétences! Je n’aurai pas besoin de le transformer de A à Z.

    • tu me soulage anne marie,

      par ce que la moi je suis perdu concernant les cv, et sa me donne un stresse enorme, surtout quand on a pas d’experience dans son domaine, qoi mettre sur champs experience ,

  3. Que diantre! Mon CV par compétences m’a donné non pas un mais bien 3 emplois que j’adore…

  4. Je trouve cet article très généralisateur et très dans-le-champs.

    J’utilise le CV par champs de compétences avec des clients pour qui ce style est adapté: réorientation de carrière après un accident de travail, nouveaux diplômés ayant peu ou pas d’expérience, beaucoup d’employeurs pour un même genre d’emplois, par exemple. Il permet de faire l’exercice du transfert de compétences afin que le client puisse utiliser ses compétences résiduelles dans un nouveau domaine.

    Jamais eu de plaintes. J’ai même déjà reçu, à plusieurs occasions, des mots d’employeurs ou d’agences de placement au sujet de la pertinence des CV que je fais avec mes clients.

    Bref… Nah. Je ne suis pas d’accord que c’est mauvais. Ça peut ne pas convenir à certains parcours parce que ça ne mettra pas en valeur les expériences de la personne, mais c’est vraiment réducteur de dire que c’est pourri pour tout le monde.

  5. C’est un point de vue que je respecte, mais que je ne partage pas. Recruteur moi-même, je préfère de loin qu’un candidat me parle par l’entremise d’un CV par compétences que par un simple CV chronologique qui décrit avec redondance les compétences développées et/ou actions réalisées d’un poste à l’autre. Ceci étant dit, je dois admettre que la dernière partie de votre texte ouvre sur une solution fort constructive (c’est le fun critiquer mais d’autant plus enrichissant pour tous de proposer des alternatives).

    Il faut garder à l’esprit qu’un CV est d’abord et avant tout une carte de visite qui sert à retenir l’attention du lecteur sur sa candidature. C’est un outil de « mise en marché de soi ». Du marketing, en fait!

    Dans une phase de PRÉSÉLECTION, un recruteur ne consacre que quelques secondes seulement à l’analyse du document soumis (exit le CV roman-fleuve) et se pose essentiellement 3 questions en première lecture:

    La candidature répond-elle:
    a) aux exigences minimum du poste en terme de scolarité?
    b) aux exigences minimum du poste en terme expérientielle?
    c) au profil de compétences recherché pour ledit poste?

    Sous cet angle, les solutions proposées ci-haut me semblent tout à fait porteuses de sens et d’utilité. À défaut d’un CV mixte, je persiste à croire qu’un CV par compétences, rédigé rigoureusement en fonction de chacun des postes convoités (un concours = un CV), fait très bien la job, comme on dit:

    – Objectif de carrière (ce à quoi j’aspire professionnellement)
    – Compétences clés (ce qui me démarque particulièrement professionnellement)
    – Historique d’emploi (ma ligne de vie professionnelle)
    – Scolarité (mon bagage académique)
    – Autres informations pertinentes

    En bout de course, il s’agit de trouver une formule rédactionnelle équilibrée qui permet de bien mettre en valeur qui nous sommes ET SURTOUT retenir l’attention du recruteur/employeur potentiel!

    Merci pour cet échange. :-)

  6. Je n’ai jamais aimé le cv par compétences. Quand j’ai refait le mien, j’ai fait un hybride classique/compétences. Tous y trouvent les infos désirées et j’ai eu presque une entrevue par cv envoyé (faut aussi mentionner que je personnalise toujours un cv en fonction du poste convoité).

  7. Bonjour,
    Permettez-moi de réagir à cet article que je trouve intéressant car il soulève une problématique de fond sur le CV. Mais le titre sonne comme une charge d’accusation contre le travail des conseillers en emploi.
    Certes les recruteurs Québécois sont friands du modèle de CV chronologiques, c’est un modèle classique qui leur est familier et décrit fidèlement le cheminement de carrière des candidats expérimentés etc.
    Mais cela justifie-t-il l’enrayement des autres modèles de CV, je ne le pense pas et cela me semble une vision un peu anachronique de la fonction du CV. Conseillerez-vous le même modèle (chronologique) à un nouveau diplômé qui n’a pas d’expérience dans son domaine et dont les expériences restent des petits jobines sans lien avec le poste visé. Je m’arrête à cet exemple, mais j’aurais pu vous citer plusieurs qui ne sont adaptés au modèle chronologique.
    Le modèle mixte me semble un bon conpromis pour les personnes dont l’expérience a peu de lien avec le poste visé. Merci

  8. 1. Bonjour,
    Permettez-moi de réagir à cet article que je trouve intéressant car il soulève une problématique de fond sur le CV. Mais le titre sonne comme une charge d’accusation contre le travail des conseillers en emploi.
    Certes les recruteurs Québécois sont friands du modèle de CV chronologique, c’est un modèle classique qui leur est familier et décrit fidèlement le cheminement de carrière des candidats expérimentés etc.
    Mais cela justifie-t-il l’enrayement des autres modèles de CV, je ne le pense pas et cela me semble une vision un peu anachronique de la fonction du CV. Conseillerez-vous le même modèle (chronologique) à un nouveau diplômé qui n’a pas d’expérience dans son domaine et dont les expériences restent des petits jobines sans lien avec le poste visé. Je m’arrête à cet exemple, mais j’aurais pu vous citer plusieurs exemples qui ne sont adaptés au modèle chronologique.
    Le modèle mixte me semble un bon compromis pour les personnes dont l’expérience a peu de lien avec le poste visé. Merci pour avoir posé le problème et soulever le débat que je trouve intéressant.

  9. Il y a une nuance à faire ici; bien que Matthieu détruise le CV par compétence, il mentionne que les compétences principales doivent quand même faire partie du CV mais à plus petite dose.

    Étant moi-même conseillère RH depuis plusieurs années, je dois dire que je déteste (avec ardeur!) le CV fait uniquement par compétences. Lorsqu’une personne a eu plusieurs postes, il est difficile de rattacher rapidement la compétence avec l’emploi mais aussi de savoir à quel point elle a pu l’utiliser (combien de fois avez-vous vu quelque chose de SUPER intéressant sur un cv mais que finalement le candidat y avait à peine touché!?)

    La meilleure technique, selon moi, est vraiment de faire une petite section au début du cv avec les compétences qui sont le plus maitrisées et qui sont vraiment transférable à l’emploi sur lequel vous postulez.

    Pour terminer, il ne faut pas oublier que ce ne sont pas toujours les recruteurs qui regardent les CV, plusieurs gestionnaires sont impliqués dans le processus de recrutement et ils veulent souvent savoir dans quels emplois les compétences ont été acquises! Autant leur donner l’information d’emblée!

  10. Plusieurs questions peuvent vous tarauder l’esprit quand vient le moment de rédiger votre curriculum vitae. Que dois-je mettre ou ne pas mettre comme information ? Dans quel ordre, au début ou à la fin etc.? En un mot quel type de CV dois-je choisir ?

    Pour ma part, il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse. Le choix ou l’ordre des informations dépendent du poste convoité. N’oubliez surtout pas que votre curriculum vitae permet au recruteur de se connecter à vous avant de vous voir. Le curriculum vitæ doit être considéré comme un outil de marketing destiné à faire votre publicité auprès d’un employeur potentiel. Sa principale raison d’être est de vous permettre de décrocher une entrevue d’embauche.

    Il existe 3 types de curriculum vitae qui sont :

    •Le CV chronologique
    •Le CV par compétences
    •Le CV mixte qui est un mélange des deux
    Le CV miracle n’existe pas, chaque modèle de CV a ses avantages et ses inconvénients et dépend non seulement de votre cheminement professionnel mais aussi de l’emploi postulé.

    A) Le modèle de CV communément appelé chronologique est en réalité anti chronologique, c’est une succession de vos emplois occupés du plus récent au moins récent alors que la chronologie commencerait par le chemin inverse.

    L’accent est mis surtout sur l’expérience professionnelle la plus récente ainsi que la progression ou l’évolution de votre parcours professionnel. Pour chaque poste occupé vous devez indiquer le titre, les principales responsabilités, les tâches et les réalisations les plus marquantes sans oublier les dates, le nom de la compagnie, le département et le lieu.

    Exemple de parcours : vendeur dans un magasin vous avez gravi les échelons pour passer chef de rayon puis responsable de secteur pour finir gérant de magasin. Pour ce type de parcours continu un modèle chronologique peut s’avérer intéressant si le poste ciblé est gérant de magasin.

    Avantages : format classique le plus populaire et le plus connu des recruteurs, facile à structurer, cohérent, facile à lire, stabilité professionnelle

    Inconvénients : moins accrocheur si vous avez peu ou pas d’expérience, si vous avez changez d’emploi fréquemment (instabilité professionnelle), si vos expériences récentes ont peu de lien avec l’emploi postulé, les trous ou périodes sans emploi sont mis en évidence

    B) Le modèle de CV par compétences met l’accent sur les compétences, les réalisations professionnelles, le cheminement se fait par domaine d’expérience ou par secteur d’activité indépendamment de l’ordre chronologique. Ce type colle de près l’offre d’emploi en mettant l’accent sur les compétences transférables et transversales. Il peut vous être utile en cas de réorientation de carrière, de changement fréquent d’emploi, les logiciels de tri de CV dont disposent certaines grandes entreprises repèrent et retiennent facilement ce type car il contient plus de mots clés se trouvant dans la description du poste, les diplômés récents avec moins d’expérience professionnelle peuvent aussi s’en servir. Il est aussi utile pour les candidats ayant un profil de généraliste.

    Avantages : il attire l’attention du lecteur sur les compétences clés plutôt que les titres d’emploi qui ont peu ou pas de lien avec le poste ciblé, lecture rapide et efficace puisque les informations contenues sont déjà ciblées, il permet d’éviter la répétition ou redondance dans la description des tâches si vous avez occupé plusieurs postes similaires etc.

    Inconvénients : Ce format est un peu plus délicat à rédiger et ne fait pas l’unanimité auprès des employeurs, il peut susciter une certaine méfiance de la part de certains recruteurs car différent du CV classique dont ils ont l’habitude de lire, il est moins personnel.

    C) Le modèle mixte : comme son nom l’indique, est une combinaison des deux premiers. Il commence comme un CV par compétences, en développant quelques compétences et réalisations clés recherchées pour le poste convoité, ensuite le CV mixte revient sur le parcours professionnel de l’expérience la plus récente à la plus ancienne. Il a l’avantage de faire ressortir les compétences et les réalisations clés sans omettre le parcours professionnel chronologique.

  11. Pour ma part, je suis à la maîtrise en orientation, je suis ni d’accord ni en désaccord. Ça a été nommé quelques fois en commentaires : oui le CV par compétences est utile pour les jeunes diplômés et les «réorientés». Ça sert à rien de lister des jobs qui n’ont aucun lien avec le poste convoités, pis on est pas pour rien mettre dans le CV non plus. L’affaire c’est que ce genre de CV ça servait à donner de la crédibilité à ces gens là, mais parce que des gens comme dans votre exemple l’ont utilisé à outrance en restant dans le même domaine, ça a scrapé justement la crédibilité de départ.

    Donc oui, vous avez bien raison de publier cet article, mais contextualisez-le donc : aux personnes qui ne changent pas de domaine drastiquement.

  12. Je trouve assez généralisateur cet article. Oui le CV par compétences où l’on retrouve tout et rien mélangés n’est surement pas une bonne idée mais un CV par compétences ciblées pour l’emploi est, pour moi, une bonne chose pour certaines personnes. Il ne faut pas adapté le chercheur d’emploi au CV mais bien le CV au chercheur d’emploi. Chaque personne étant un individu propre on doit adapté le CV et donc le type de CV à faire à chaque situation personnelle et professionnelle. la situation personnelle et professionnelle de la personne doit d’abord donner lieu à une réflexion sur le type de CV le mieux adapté pour elle. Il faut aussi que la personne se sente à l’aise avec celui-ci car ce sera elle qui aura à le défendre lors de l’entrevue.
    Le CV mixte est une combinaison du CV chronologique et du CV par compétences. Je pense que chaque fois que nous envoyons notre CV nous prenons la chance de le voir retenue comme celle qu’il ne le soit pas car chaque fois il sera vu et ressenti par une personne différente avec des yeux différents. Il n’y a pas de CV parfait il y a juste des personnes différentes derrière chaque CV. Se positionner sur un même type et genre de CV pour tout le monde voila la plus grosse bêtise Monsieur l’auteur.

  13. Au bout de plusieurs mois infructueux de recherche d’emploi, mon CV était plutôt chronologique fait avec l’aide d’un cabinet de transition de carrière. J’ai fait appel à un conseiller en emploi d’un club de recherche d’emploi avec lequel j’ai refait mon CV par compétence et j’ai obtenu d’excellents retours.
    Je suis en pleine transition de carrière et j’ai trouvé que ce type de CV était plutôt adapté.

  14. Bonjour,

    Je crois que ça dépend du domaine pour lequel le candidat postule.
    Pour ma part, en recrutement TI, je préfère recevoir un CV chronologique. Il me permet de voir rapidement quelles technologies ont été utilisées dans quels projets et à quelle période.
    Il y a une grosse différence entre la programmation Java de maintenant et d’il y a 5 ans par exemple.

    Le CV par compétences n’est pas assez clair pour moi mais ceci est ma perception, dans mon domaine d’activité.

    Je crois que, comme pour toute chose, il faut adapter son CV en fonction du domaine et du poste recherché. Il n’y a pas de « recette » magique.

  15. salut a tous.
    je lis effectivement tous les intervenants, mais je ne vois aucunement qui a proposer le meilleur CV a retenir pour offrir plus de chances aux chercheurs d’emplois en général mais aussi dans le cadre de certains types d’emplois.le problème ce n’est pas de rayer tel type de CV , moi je pense qu’il faille ici guider ou soutenir sa cause avec des statistiques.et plus…..
    merci

  16. Bon je suis de suis qui préfère le cv chronologique comme 80% des conseillers en ressources humaines. Cependant il y a lieu d’apporter des nuances. Dans certains cas de réorientation, je crois qu’un cv par compétence peut être utilisé.

    L’autre élément est qu’on oublie souvent quel est le rôle du cv. Le cv est un outil de communication qui doit vous permettre de générer assez d’intérêt pour avoir une entrevue. Mais des gens vont avoir beaucoup de succès avec un mauvais cv car ils ont des compétences en demande.

    Il faut donc être prudent avant de donner trop d’importance au cv dans le succès ou non de votre recherche d’emploi et se rappeler que le cv ne doit pas plaire à un conseiller en emploi, à un ‘expert’ en cv ou à vous même mais bien à ceux qui vont le lire: les employeurs!

    En complément je vous invite à me lire sur le même sujet http://wp.me/p37XYg-14

    Bonne recherche!

  17. C’est quand même étrange cette article! La première chose qu’un recruteur fait en recevant un nouvel emploi c’est de rechercher dans sa base de données le meilleur candidat. Et quel seront les critères de cette recherche?

    • Bonjour,

      Tel qu’indiqué dans l’article, vous pouvez quand même insérer des compétences dans votre CV.

  18. Bonsoir,
    Que pensez-vous d’un mix des 2:
    – 6 à 10 compétences
    – puis liste des expériences moins détaillées

    Merci

    Eric

  19. Bonjour Mathieu, bonjour à tous et toutes,

    Le titre m’a fait réagir et m’a poussé à lire tous les commentaires.

    En tant que conseillère en emploi, j’aurais préféré que tu indiques : « Ce type de CV que certains conseillers en emploi suggèrent pour votre recherche d’emploi n’est pas toujours ce qu’il vous faut ».

    Il est vrai que pour certains clients le CV par compétences est plus efficace, mais avec ma clientèle, des professionnels nouvellement arrivés au Québec, j’ai rarement recours à ce type de CV.

    De mon côté, je préfère nettement le CV mixte.
    Comme plusieurs l’ont mentionné, je conçois et j’explique le CV comme une publicité. Pour qu’elle soit efficace, elle doit être adaptée à sa cible (attirer l’attention du recruteur ou du gestionnaire selon le poste convoité)et conçue comme un teaser (en dire juste assez pour que l’on vous convoque pour une entrevue d’embauche pour en apprendre davantage sur vous).

    Plus précisément, je suggère à ma clientèle d’indiquer d’entrée de jeu son objectif professionnel (en fonction du poste convoité) soit en inscrivant directement le titre du poste ou un très court objectif de carrière (toujours en fonction du poste), de rédiger un court sommaire (son parcours et ses atouts en fonctions des exigences du poste), un très court champs de compétences (en fonction de ses compétences en lien avec le poste), ses principales réalisations (en lien avec le poste si possible)(elles peuvent également figurer avec les expériences professionnelles), ses expériences professionnelles (avec les tâches afin que les recruteurs ou gestionnaires puissent évaluer la durée et le contexte d’acquisition des compétences), ses formations et les autres rubriques : perfectionnement, bourses, prix d’excellence, engagement socio-professionnel, etc. (à mettre selon le message que l’on veut véhiculer en fonction du poste convoité).

    Voilà pour moi. Que c’est plaisant de mettre son grain de sel à ce sujet passionnant !

  20. Vu de la France, je rejoins votre point vue sur le CV par compétence. L’objectif du CV est de connaitre le parcours de la personne qui postule à votre annonce et le CV par compétence manque de lisibilité sur ce point.

    Il faut effectivement mettre ses compétences en avant ; un simple résumé dans le CV est suffisant avec un rappel dans la lettre de motivation.

  21. Bonjour,

    Ayant travaillé pour beaucoup de client par l’intermédiaire de ma société de service, SSII, de 6 à 2 ans, j’ai beaucoup de ligne sur mon CV.
    Pour un dossier de compétence, cela ne pose de problème parce que nous n’avons pas de limite de pages à respecter, mais pour un CV, c’est 2 pages maximum.

    De plus il est fortement déconseillé de supprimer des clients dans son CV.

    Comment vous faites?
    La réponse, le CV par compétence.

  22. Bonjour, les liens vers les exemples de c.v. par compétences ne fonctionnent pas…sniff! J’aimerais y avoir accès.

    merci,

    Je sais comme disait Gabin…ce n est pas un commentaires …

    excellent blogue!

  23. Euh, et l’orthographe, ça compte aussi ? (…)

  24. Bonjour,
    J’aimerais savoir pour un emploi étudiant est ce qu’il est important d’inscrire le parcours scolaire : secondaire et au CEGEP ? si oui dans qu’elle section formation ou accréditation ?

  25. Bonjour,
    Super article. Comme Alexx je possède plusieurs années d’expériences avec un nombre de client élevé (30). Comment peut-on faire un CV de 2 pages ?
    Je sais que nous devons inscrire que les 10 dernières années sur le cv mais pour les 10 dernières années, doit-on faire le tout sur 2 pages ?
    Merci.

    • Bonjour Claude,

      Rien de dramatique s’il fait 3 pages. C’est bien plus important qu’il respire bien (lisibilité, structure, présentation) que le nombre de pages.

      Si vous tenez absolument à faire rentrer le tout sur 2 pages, une structure sur 2 colonnes peut vous aider.

      Un autre petit truc consiste à complémenter le CV à l’aide son profil Linkedin. Donc à la fin des 10-15-20 ans :

      « Expérience antérieure à titre de ABC, de DEF et de GHI. Pour plus de détails, veuillez consulter mon profil LinkedIn à l’adresse suivante : http://www.linkedin.com/in/... »

      En terminant, attention aux pièges dans lesquels les candidats tombent souvent, soient une police minuscule, des marges trop étroites et des espaces restreints entre les blocs d’informations. C’est dans de tels cas qu’une 3e page aurait été préférable ;)

      • Merci Matthieu, bonne idée d’utiliser Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous plaît?

Partagez-le avec la communauté :)