Collaborez au site Created with Sketch.

Obtenir un suivi sur ta candidature : 10 règles d’or!

Article rédigé par : le .

Les jours et les semaines passent. Mais toujours pas de retour de l’employeur. Dois-tu le relancer?

Suivi de candidature : comment relancer l'employeur

 

 

Je te propose 10 règles pour ton suivi de candidature.

Ce plan de match vise à te redonner accès à tes ressources les plus importantes : temps, confiance, attention et énergie.

 

 

Règle #1 : Joue-la cool au début.

Règle #1 : Tes ressources, tu protègeras.

 

  • « Ce poste-là, tu comprends pas…c’est vraiment MOI!!! »
  • « Ils m’ont pas encore appelé, pourtant j’ai TOUT ce qu’ils recherchent! »

 

Tu es tombé en amour avec une offre d’emploi.

Il n’y a pas eu de rencontre, mais tu as développé des sentiments.

« Tu comprends pas, ce poste-là… ».

C’est vraiment toi.

Le problème, c’est que tu t’es amouraché d’un descriptif.

Tu t’es imaginé dans les locaux de l’entreprise. Puis, tu as fondé l’espoir d’une vie meilleure.

En passant, c’est correct. On le fait tous.

Mais là, tu cherches à t’investir encore plus, à t’accrocher en faisant un suivi sur ton coup de foudre non réciproque.

Tu peux les relancer si tu veux…

Je crois cependant que c’est une perte de ton précieux temps.

Voici les 2 scénarios possibles :

  1. Ta candidature n’a pas été retenue (…et ils ne te diront pas pourquoi)
  2. Ils n’ont pas terminé le tri des CV.

 

Comme indiqué sur l’offre, ils appellent les candidats retenus seulement.

On va donc conserver nos efforts de relance pour plus tard dans le processus.

Dans notre plan de match du jour, on attend pour les relancer.

Et on en chasse d’autres.

 

Repérer d'autres opportunités, ta meilleure stratégie!

Repérer d’autres opportunités, ta meilleure stratégie!

 

 

Quoi?? Pas de suivi?

Non, pas de suivi.

Je sais. Cette réponse te déplaît.

Mais comme en amour, le meilleur moyen d’oublier quelqu’un, c’est de rencontrer quelqu’un d’autre!

Générer plus d’options est ta priorité ici. Il s’agit du seul remède à la montagne russe émotionnelle causée par le jeu des candidatures.

Ta confiance est directement liée au nombre d’options que tu possèdes actuellement, ou que tu penses pouvoir générer dans le futur.

Lorsque tu attends des nouvelles de ton plan A, le moment est bien choisi pour concentrer temporairement tes énergies sur les plans B et C.

Ils ne seront peut-être pas envisagés à la fin, mais ça fait un bien fou de savoir qu’ils comptent réellement parmi les options disponibles.

Tous les processus avancent à une vitesse différente. En coordonnant le tout avec brio, tu te retrouveras en excellente posture pour choisir entre A, B et C :

 

Processus de candidatures, les plans A, B et C

 

 

Résumé de la règle #1

 

Si tu as envoyé ton CV et ta lettre, ne fais pas de suivi.

 

En attendant, crée des opportunités supplémentaires pour accroître ton indépendance professionnelle.

 

 

Règle #2 : Envisage d’autres stratégies qu’une relance.

Règle #2 : De la bonne façon, tu persisteras.

 

Pour l’affichage de poste, la partie est peut-être terminée.

On ne le sait pas encore! Surtout, ne te décourage pas. Ça ne veut pas dire que tu ne travailleras pas pour cette entreprise et que tu dois tourner la page à jamais.

Après tout :

  • Elle est l’une des meilleures de l’industrie, voire LA meilleure.
  • Elle est l’une des seules de la région, voire LA seule.
  • Le type d’emploi se limite à quelques joueurs, voire à UN seul joueur.

 

Tu pourras postuler à une offre fraîche dans quelques semaines ou mois.

D’ici là, continue d’améliorer tes outils, tes compétences et ton attitude.

Pas le temps d’attendre?

Sois astucieux en utilisant des moyens uniques et mémorables. Entame des démarches de prospection auprès d’autres décideurs dans l’entreprise grâce à LinkedIn, Instagram, le téléphone, le portfolio, les événements de l’industrie et les recommandations.

 

 

Résumé de la règle #2

 

Un candidat gagnant utilise des stratégies à long terme pour arriver à ses fins.

 

L’envoi de sa candidature n’était…qu’un début!

 

 

Règle #3 : Il y a un intérêt mutuel? The game is ON!

Règle #3 : Les suivis post-entrevues, tu prioriseras.

 

As-tu passé un entretien quelconque?

  • Entretien téléphonique
  • Entretien vidéo
  • Entretien en personne

 

Ayant reçu un tel signe d’intérêt de la part de l’employeur, la partie est lancée : fais une relance en l’absence de ses nouvelles.

Après l’envoi de ta candidature, il n’y avait pas de points à gagner avec un suivi, car ils ne te connaissaient pas!

Désormais, c’est tout le contraire.

 

 

Résumé de la règle #3

 

Réalise tes suivis quand les choses deviennent plus sérieuses, donc après tes entrevues.

 

 

Règle #4 : le chiffre magique est « 10 jours ».

Règle #4 : 10 jours, tu attendras.

 

Combien de temps attendre pour effectuer ta relance?

En suivant la règle des 10 jours, on ne se trompe jamais.

Ces 10 jours incluent les fins de semaine et les fériés. Par exemple, si tu as eu un entretien le 20 septembre, tu les recontacteras le 30 septembre.

Que ce soit 14 jours, 12 jours ou 9 jours, en fait ça importe peu.

Je veux juste éviter que tu attendes 5 jours seulement, ou 1 mois.

 

 

Résumé de la règle #4

 

5 jours? Trop court.

 

30 jours? Trop long.

 

10 jours? Parfait!

 

 

Règle #5 : Les vrais décrochent le téléphone.

Règle #5 : le téléphone, tu utiliseras.

 

La majorité des gens envoient un courriel de relance.

Fais différent en utilisant le téléphone.

Oui, le bon vieux…téléphone!

Je ne m’attends pas à ce que ce conseil soit adopté de beaucoup de gens, car c’est plus simple d’envoyer un courriel. Mon ambition étant de changer ton état d’esprit, j’ai choisi le chemin hasardeux.

Si tu es en train de savourer chaque mot, que tu as tout lu dans les moindres détails jusqu’ici…c’est à toi que je parle.

Salut! Enchanté de faire ta connaissance.

On est fait pour s’entendre.

Mon ami, prends ton courage à 2 mains et appelle-les!

 

Appelle l'employeur pour obtenir un suivi

Appelle l’employeur pour obtenir un suivi

 

 

Penses-y, pourquoi faire un suivi?

Pour savoir en est le processus.

Bonne réponse.

Pour savoir si tu es toujours dedans.

Bonne réponse.

Mais encore?

Ce que tu veux vraiment savoir, c’est « M’aiment-ils? »

Et ça, tu ne l’apprendras qu’au téléphone.

Dans leur intonation et leur réceptivité vis-à-vis ton appel, tu capteras la vibration.

Si l’employeur t’intéresse autant que tu me le laisses croire, va prendre le pouls sur le terrain!

 

 

Résumé de la règle #5

 

L’appel téléphonique révèle l’ampleur de ton courage. Puis, te révèle des indices inestimables.

 

Ajoutant la voix dans le mix, le téléphone est un meilleur médium de communication pour ton suivi et représente le véritable moyen de « gagner des points ».

 

 

Règle #6 : Paie-toi un accès privilégié au gestionnaire.

Règle #6 : l'ami du gestionnaire, tu deviendras.

 

Si tu as 27 minutes (lol), consulte mon article « 10 excellentes raisons d’éviter les RH ».

Considérant que tu vas déjà passer une dizaine de minutes ici, je vais te résumer le tout : le gestionnaire te parlera sans filtre et parlera ton langage.

Tu as déjà pris la peine de décrocher le téléphone.

Tu voudras maintenant parler au décideur.

Ce dernier sera en mesure de faire pencher la décision en TA faveur.

Et ton suivi pourrait TOUT changer.

 

Résumé de la règle #6

 

Très payant de faire un suivi!

 

Mais seulement si tu impressionnes la bonne personne.

 

 

Règle #7 : Ne les prends pas en défaut.

Règle #7 : la critique, tu éviteras.

 

On a tendance à s’introduire de cette façon :

  • « Je devais recevoir des nouvelles en date d’hier, mais je n’en ai toujours pas reçues. C’est pourquoi je vous appelle pour…. »
  • « Nous avions même discuté d’un second entretien. Je suis surpris de ne pas avoir été convoqué pour ce deuxième échange… »
  • « Vous m’aviez dit en entrevue que vous prendriez une décision le 13 mars, mais n’ayant pas eu de retour »

 

Personne n’aime se faire rappeler qu’il n’a pas fait quelque chose qu’il devait faire.

Toi et moi, on tombe souvent dans le piège!

Le recruteur ne se sent pas nécessairement vexé, rassure-toi. Des candidats, il en a vu d’autres.

Néanmoins, tu l’auras légèrement écorché, même s’il n’en est pas conscient.

Toi non plus, tu ne t’en ai pas rendu compte, mais le fait est que tu as critiqué la façon dont il effectue son travail de recrutement.

 

Évite de pointer leur performance du doigt!

Évite de pointer leur performance du doigt!

 

 

Là, tu te dis…

Merde! C’est en plein ce que je viens de faire avec mes 3 derniers suivis!

 

Pas grave!

Respire.

Je suis certain qu’il n’y aura pas de conséquence, ce n’est qu’un petit faux pas.

Ce n’était pas mal intentionné de ta part, pardonne-toi! 😉

Dans le point suivant, je te révèle exactement ce qu’il faut dire.

 

 

Résumé de la règle #7

 

En précisant qu’il n’a pas initié de suivi , tu attaques inconsciemment les compétences du recruteur ou du gestionnaire.

 

Fais preuve de tact.

 

 

Règle #8 : Garde ça simple.

Règle #8 : ton amour pour eux, tu réitèreras.

 

Choisis un point qui t’intéresse chez cet employeur.

Indique que c’est cette raison qui t’a amenée à appeler et à t’informer de l’avancement du processus.

Voici un exemple qui va droit au but :

 

– Bonjour Mme Martineau, ici M. Réal Labonté à l’appareil. Comment allez-vous?

 

– Bien merci, et vous-même?

 

– Très bien merci. Est-ce un bon moment pour discuter?

 

– Oui c’est parfait, je me souviens bien de vous! Comment puis-je vous aider?

 

– Je garde aussi de TRÈS bons souvenirs de notre échange du 15 octobre dernier. Vous avez bien saisi les enjeux actuels de l’industrie et…je me reconnais dans cette façon d’entrevoir l’avenir. Je voulais donc m’informer sur l’embauche d’un Directeur marketing pour votre division internationale. Quelles sont les dernières nouvelles?

 

 

10 secondes d’amour seulement!

Limite la durée de l'appel

Limite la durée de l’appel

 

Pas le temps de s’étendre! On leur donne seulement quelques secondes d’amour.

C’est pourquoi tu opteras pour un court compliment avant de demander ton suivi.

En débutant, la question « Est-ce un bon moment pour discuter? » te préviendra de faire une erreur. Elle est essentielle pour t’assurer de leur réceptivité lors de l’appel.

 

 

Choisis bien ton intérêt

Choisis l'aspect que tu préfères chez cet employeur

Choisis l’aspect que tu préfères chez cet employeur

 

Évite de parler des conditions de l’emploi comme les avantages sociaux, la proximité de la maison, le télétravail…

Concentre-toi plutôt sur une thématique comme la vision, les stratégies, les opérations, les finances ou l’équipe.

Par exemple, dans l’exemple plus haut : « Vous avez bien saisi les enjeux actuels de l’industrie et…je me reconnais dans cette façon d’entrevoir l’avenir. »

 

 

S’ils n’ont pas encore pris de décision

Mentionne que tu demeures en attente de leurs nouvelles

Mentionne que tu demeures en attente de leurs nouvelles

 

Indique-leur que tu comprends la réalité d’un processus d’embauche (que ça prend du temps d’analyser tous les candidats) et que tu demeures en attente de plus de détails.

Remercie-les du temps accordé.

Quitte cordialement l’appel.

 

 

Offre concurrente?

La course pour t'embaucher est commencée!

La course pour t’embaucher est commencée!

 

Très important de leur faire part d’une offre concurrente.

Un appel est justifié dans ces circonstances : c’est ce que ferait un CEO!

Je te dévoile comment faire…

En révélant que tu as reçu une offre ailleurs, spécifie que tu voulais les aviser parce que l’entreprise/l’emploi est ton choix #1.

Par exemple :

 

Je voulais vous informer des développements dans mon dossier. Je viens de recevoir une offre des Entreprises Guilbeault. Tout ça c’est bien, mais ce sont les défis de VOTRE poste qui m’empêchent de dormir le soir!

 

(rires)

 

Dites-moi, auriez-vous du temps demain matin pour discuter des prochaines étapes du processus pour le poste de Directeur marketing? Je dois donner une réponse prochainement chez Guilbeault, mais j’aimerais bien les faire patienter encore un peu…si vous voyez ce que je veux dire!

 

(rires)

 

 

Dès lors, tu sauras jauger leur niveau d’intérêt réel.

Laisse-leur le temps d’absorber la nouvelle, quitte l’appel.

Ils te rappelleront sans doute dans les heures qui suivent pour accélérer la démarche. C’est ton but, ils le savent.

Tu sauras bien vite si tu es leur choix #1 toi aussi.

Ou du moins, un sérieux candidat considéré dans la course.

 

 

Résumé de la règle #8

 

Lors de l’appel, pose la question « Une minute à m’accorder? ».

 

Ensuite, précise quel est ton intérêt et demande le suivi.

 

 

Règle #9 : Ta vente est conclue. 😔

Règle #9 : de corriger le tir, tu t'abstiendras.

 

Le moment de la relance est-il un bon moment pour revenir sur un point mal compris de tes interlocuteurs?

Ici, vise la règle 1 communication = 1 objectif.

Dans le cas du suivi, l’objectif est d’obtenir le suivi.

Donc, pas ta priorité d’ajouter une surenchère pour l’instant.

Le moment de reprendre ta vente sera plus adéquat quand tu recevras un nouvel indicateur d’intérêt de leur part.

Un « indicateur d’intérêt », c’est un appel, un courriel, une invitation, une question, une seconde entrevue, un emoji… 😃

 

 

Tu es une personne occupée

Démontre que tu es une personne occupée

Démontre que tu es une personne occupée

 

Voici une excellente astuce : place une contrainte de temps dès le début en mentionnant tu ne resteras pas longtemps sur l’appel.

Tu es CEO (de toi-même). Tu ne restes jamais très longtemps de toute façon!

Par exemple :

Je ne vous retiens qu’une petite minute cet après-midi…

 

Ou encore :

Vous devez être très occupé, je dois d’ailleurs débuter une rencontre sous peu moi aussi, donc j’irai droit au but…

 

Oui, tu es un candidat de prestige qui mérite l’attention du gestionnaire.

Mais si tu prolonges l’appel pour entamer une vente, tu perds SA réalité de vue.

Il regardera sa montre en se demandant combien de temps tu vas encore le retenir!

À l’inverse, en démontrant que tu comprends sa réalité, tu augmenteras ta valeur à ses yeux.

 

 

95% du chemin déjà parcouru

La vente est déjà faite!

La vente est déjà faite!

 

Tu n’as pas besoin de surenchérir, parce que l’appel constitue une vente en lui-même.

Je m’explique…

Peu ou pas de candidat ont eu le courage de décrocher le téléphone pour réitérer leur amour.

Toi, tu l’as fait! +95 points pour toi!!!

Maintenant, raccroche pour encaisser tes 95 points. Résiste à la tentation de te vendre à nouveau.

 

 

Résumé de la règle #9

 

L’appel de suivi est ce qu’il est : un suivi.

 

Sans plus.

 

 

Règle #10 : C’est en fait…ton 2e suivi.

Règle #10 : l'art du remerciement, tu pratiqueras.

 

Ta relance s’effectue après 10 jours.

Il s’agit en fait de ta 2e initiative post-entrevue.

Ta 1ère initiative, c’est le mot de remerciement que tu dois envoyer dans les 24 heures suivant l’entretien.

Ce remerciement peut très bien s’effectuer par courriel, incluant toute ressource discutée pendant l’entrevue. Tu peux aussi joindre une lettre de recommandation ou un témoignage additionnel à ton message.

 

 

Résumé de la règle #10

 

Avant la relance au 10e jour, un mot de remerciement est bien vu dès le 1er jour après l’entrevue (ou le jour même).

 

 

Conclusion

La relance est un art à maîtriser.

Les candidats qui le pratiquent avec aisance et régularité gagnent effectivement des points.

Tu feras désormais partie de ceux-ci.

Bon suivi!

 

P.S. Nous aidons les chercheurs d’emploi de 45 ans et + avec leur transition de carrière! Cliquez ici pour accéder à la page de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This