Collaborez au site Created with Sketch.


L’humour doit alléger le poids de la bienséance

Article rédigé par : le 2 septembre 2015.

Une entrevue, c’est lourd! De l’arrivée à la sortie, vous serez tout autant responsable que les interviewers de faire passer le courant et d’alléger le poids de la bienséance.

Poids

 

Le titre de cet article

« L’humour doit alléger le poids de la bienséance » : une phrase tout simplement géniale! Quand je l’ai entendue il y a quelques mois, je l’ai notée sur le champ. En mauvais journaliste, je n’ai pas su indiquer d’où je l’avais entendue…

Me voilà donc aujourd’hui, des jours de recherche plus tard, sans source apparente et avec une citation volée! Mais j’ai des lecteurs qui peuvent peut-être m’aider… ;)

À votre tour de déstabiliser les recruteurs!

Abonnez-vous au blogue et recevez le e-book gratuitement.

Quelqu’un parmi vous connaît cette citation? Sinon, pas plus grave. On est là pour jaser!

 

Règles protocolaires

Avez-vous déjà passé de longs moments inconfortables autour d’un repas chez la belle-famille? Partagé la frayeur d’un conférencier qui ne maîtrise pas son sujet? Savouré des heures de conversation autour de la pluie et du beau temps avec des personnes que vous connaissiez à peine? Bien sûr que oui et dieu sait que vous n’aviez pas envie d’être là!!!

Les règles protocolaires tracent une ligne à ne pas franchir au profit de l’amusement. En fait, ce n’est pas vrai du tout. Il faut continuer à s’amuser peu importe la situation!

L’entrevue d’embauche, c’est au moins 100 règles protocolaires à appliquer à la perfection. Et là, je suis conservateur! Des millions d’articles sur le Web vous rappelleront tous ces bons conseils à prendre. Puis, s’installe la lourdeur de l’angoisse liée aux protocoles. Une seule chose peut sauver la mise devant une telle quantité de choses à se rappeler : l’humour.

Aujourd’hui, nous allons franchir la ligne protocolaire pour crever l’abcès et laisser couler les flots d’énergie. Ready?

 

Utilisez la joke pince-sans-rire

Personnellement, je suis un pince-sans-rire. Si c’est votre cas également, vous pourrez vous approprier la technique que je m’apprête à vous révéler. Elle nécessite un niveau de courage et d’adresse d’au moins 7/10. Ce n’est pas pour les débutants du style pince-sans-rire!

À la première question de l’entrevue, répondez quelque chose d’atroce. Une réponse digne d’être classée dans la catégorie « mésadaptation sociale ».

Patientez 3 secondes pour provoquer le déclenchement et……..bingo!*

*Attention! – la blague ne fonctionnera pas si le silence est précédé d’un soupir ou si l’emphase sur le silence est perceptible. Un silence doit être naturel. Je pense à toi, Jean-Charles.

 

Exemple : inventez un boulot

Vous savez qu’ils commenceront peut-être en vous demandant « Parlez-nous de vous ». Ma première réaction serait de dire que « Je pratique le métier d’éboueur depuis 12 ans, je n’ai jamais renversé une seule poubelle » ou que « J’ai toujours voulu devenir le joueur de basket-ball que je suis devenu » (je mesure 5’5).

Ils regarderont le CV en se demandant s’ils ont la bonne personne en face d’eux. Une réaction à 1 000 000$!

Si vous n’avez pas l’emploi, au moins, vous vous serez fait plaisir! :)

 

« Complètement stupide! »

Le risque en vaut-il la chandelle? Mais oui voyons, il suffit de ne pas faire le clown tout le long!

De telles approches fonctionnent parce qu’elles sous-entendent que le résultat ne vous préoccupe pas tant que ça « that you don’t care, but in the good way » (désolé pour l’anglais, ça sonne mieux ici).

Rassurez-vous, je connais l’enjeu de votre entrevue, peu importe soit-il. Vous avez des difficultés financières? Un trou de carrière à combler parce que vous cherchez en vain depuis trois ans?

Allégez le poids sur vos propres épaules. Vous vous en porterez mieux.

Relativisez l’importance de la décision et amusez-vous!

Vivez!!!

 

Testez le climat

Si l’une de vos petites blagues ne fonctionne pas, inutile d’en faire tout un plat. Vous l’aurez essayé!

Si plusieurs ne fonctionnent pas, c’est peut-être qu’elles étaient mauvaises!

…ou c’est peut-être aussi que le public n’était pas disposé à l’entendre. Quel était votre échantillon? Avez-vous testé la réceptionniste? Le gars à la machine à eau? Le stagiaire? La RH? Le gestionnaire?

Si toutes ces personnes sont cochées sur la liste, mais qu’elles ont semblé vous juger à cause de votre surplus d’audace (…par coups de grosses faces notamment), alors vous n’êtes pas au bon endroit.

1768525c259c5da44

Crédit : http://recaption.com

 

Poursuivez votre lecture

Je vous invite sur le site d’Espresso Jobs où vous trouverez un autre texte que j’avais rédigé à propos de l’humour en entrevue :

Le facteur « fun » en entrevue

Obtenir de l’aide en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Cet article vous a plu?

Partagez-le avec la communauté ;)